Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Focus

Publication date : Thursday, September 06th 2012 - 9 436 vues

Broussaï à la Jamaïque

Sur les murs trônent les disques d'or des albums des Wailers, Catch A Fire, Burning, Natty Dread. Nous sommes au studio Harry J, à Kingston. Entre ces murs sont passés certains des plus grands artistes de l'île. C'est là que nous retrouvons les membres de Broussai, venus ici enregistrer leur quatrième album. Pour cela, ils ont convoqué des pointures autour d'eux : Stephen Stewart au mix (récompensé par un Grammy award pour l'album "Calling Rastafari" de Burning Spear), Samuel Clayton, David Hinds et Selwyn Brown (Steel Pulse), Dubtonic Kru, Ishmel McAnuff.

Pendant qu'Eric achève des prises de voix, Alex nous entraine dans la cour du célèbre studio. Sous les portraits des plus grandes figures de l'histoire de la musique jamaïcaine, il revient pour nous sur la genèse de "Kingston Town".


 BROUSSAI Kingston Town  Related album
Kingston town   
     Réactions
(4)   


"Pour nous amateurs de reggae depuis notre adolescence, c'est un rêve de venir en Jamaïque, confie d'emblée Alex. C'est vrai que le voyage a des airs de rêve éveillé, avec ses rencontres inattendues et ses opportunités à saisir sur le champ. Bienvenue en Jamaïque, où l'on attend beaucoup mais où tout se règle en quelques minutes. Partir en enregistrer sur les terres du reggae, c'était aussi pour la formation une manière de se mettre en danger en sortant du cocon tissé depuis dix ans : "Nos trois premiers albums ont été faits à la maison, en home studio, en faisant tout nous-mêmes, de A à Z. Avec "Perspectives" (le précédent album studio, ndlr), je pense qu'on était arrivé aux limites de ces méthodes. On ne voulait pas le refaire une quatrième fois. On voulait s'ouvrir sur autre chose, découvrir une nouvelle dimension de la musique, et vivre aussi une nouvelle aventure humaine."

Et surtout se frotter à la manière typiquement jamaïcaine d'enregistrer : one-shot. Pour cela, ils se sont préparés. Après trois ans sans composer, passés à travailler autour du DVD et des tournées du groupe, Broussaï s'est remis à la composition. Quand ils arrivent en Jamaïque avec 14 titres dans leurs valises, ils se sont préparés : certains morceaux sont très écrits, d'autres sont plus malléables, ouverts. Mais ils ne se doutent pas encore de ce qui les attend : "Dès le premier morceau, Stephen avait tout changé, sauf les accords et la mélodie de chant. D'ailleurs, il nous avait demandé de venir avec seulement des maquettes guitare / chant, en nous disant qu'il ferait le reste. C'est comme cela qu'ils travaillent, en Jamaïque. On a répondu qu'on n'était pas des chanteurs, mais un groupe à part entière. Pour nous, le chanteur a autant d'importance que la ligne de basse ou l'arrangement de piano."

Equilibre
Premier morceau (A l'envers), premier conflit : chaque camp défend sa version. Deux versions seront donc faites (c'est la version de Broussaï qui est finalement retenue sur l'album). Pour la deuxième chanson, est proposé un des morceaux ouverts aux changements : Seul dans la foule. Tout y passe : basse, batterie, rien ne résiste à Stephen Stewart qui réécrit complètement le titre. "D'un morceau dont on n'était pas spécialement content, il l'a sublimé, il en a fait un titre dansant, avec du groove. Son apport sur ce titre était puissant. Dans la foulée, on a enchaîné avec Génération email."

Pendant tout l'enregistrement, ils trouvent ainsi un équilibre ("Parfois, on était séduit par ses idées, parfois non"), construisant ensemble les douze titres qui composent finalement "Kingston Town". Même chose avec les membres de Dubtonic Kru, invités sur le titre éponyme, où ils confrontent leurs visions de la capitale. Les deux groupes s'étaient déjà croisés au Reggae Sun Ska l'année dernière, et se partagent entièrement le morceau. "Chez eux, il y une âme de groupe comme chez nous, c'est ce qui était intéressant à construire".

Première télé
Ce voyage en Jamaïque aura aussi été l'occasion pour le groupe de faire sa première télé. Après s'être produit à l'Emancipation Park, à New Kingston, dans le cadre des événements du Reggae Month, on leur propose de participer à Smile Jamaica, l'émission matinale de TVJ, la première chaîne du pays. La chaine acceptera même de les laisser jouer quatre chansons, là où les invités n'ont habituellement que le temps d'en faire deux. Les Français sont alors sur toutes les lèvres. "Quelques heures plus tard, on était à la plage, où les gens nous reconnaissaient et nous prenaient en photo."

"On n'a pas découvert la Jamaïque en tant que touristes, mais en tant que musiciens", savoure Alex. Avec à la clé, non seulement un quatrième album qui les voit franchir une nouvelle étape de leur carrière, mais aussi des souvenirs pleins les bagages. "On disait à Bunny Wailer à quel point c'était incroyable pour nous de discuter avec lui au studio Harry J, là où quarante ans avant il enregistrait "Catch A Fire", "Burning" et "Natty Dread" avec Bob Marley et Peter Tosh. C'est grâce à lui qu'on est là aujourd'hui. C'est comme un cycle : Bunny Wailer est la graine, et nous sommes un des fruits de cet arbre qui pousse partout dans le monde. On arrive ici pour construire notre arbre, et espérer propager notre musique partout dans le monde."




Report write by Sébastien Jobart

Tags : Broussaï (56), Jamaïque (164)

 BROUSSAI Kingston Town  Related album
Kingston town   
     Réactions
(4)   

Reactions

Publication date : 09-06-2012
Broussaï à la Jamaïque

4 Comments
General appreciation :

Cet article est vraiment intéressant, on rentre dans le cœur de l'élaboration d'un album, avec son lot de questionnements,... et en plus en JAMAICA

nous attendons ce bel album et le dépaysement.......... yeah!

ça sent très bon ça les gars :D hâte d'être a la sortit :D

Hâte d'écouter cet album jamaïquain...
Big up Broussaï !


Add comment :
 Rate :
 Name : *
 E-mail :
 Comment : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Advertising Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Create account

 
 You're here : Home page >> Reports >> Review
  
Site créé par l'agence© 1999-2019