Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : lundi 13 septembre 2010 - 11 016 vues


Annulation de Sizzla :
Reggaefrance dans la polémique



Explications après la publication le samedi 11 septembre par Le Post d’un article intitulé « Reggaefrance drague les fachos ».

  Réactions
(44)   


La rançon du succès ? En deux jours, la rédaction s’est vue taxée d’homophobe et de facho. Reggaefrance subit depuis ce week-end une véritable campagne de dénigrement et de désinformation, une cour assidue menée par l’association Tjenbé Rèd, bien connue de nos colonnes puisque que nous avons largement relatée son combat depuis sa date de création.

Malgré tout ce qui s’est dit sur nous depuis samedi, aucun de ces journalistes-copistes n’a cherché à nous joindre pour recueillir nos déclarations. Triste presse. A tous, nous leur avons envoyé le droit de réponse suivant :


Le samedi 10 septembre 2010 à 22h14, l’association Tjenbé Rèd a publié sur le Post.fr un article intitulé « Reggaefrance.com drague les fachos ». Cet article comporte des informations erronées, ainsi que des allégations ayant une volonté affichée de nuire à la réputation et à l’image de Reggaefrance.com (SARL et marque commerciale), ce qui justifie à nos yeux son retrait du site et la publication d’un droit de réponse.

L’association Tjenbé Rèd affirme tout d’abord que nous sommes « toujours très proches de chanteurs comme Sizzla, Capleton ou Vybz Kartel qui appellent régulièrement au massacre des homosexuels. » Nous rappelons que Reggaefrance est un site d’information animé par des journalistes, et que le fait de dialoguer avec des artistes accusés d’homophobie, dans le cadre de l’exercice de notre métier, ne signifie pas pour autant une proximité idéologique avec eux. Reggaefrance a été l’un des premiers médias français à traiter de l’homophobie dans le reggae, nos premiers articles sur ce sujet remontent à 2004 (l’association Tjenbé Rèd n’existe "que" depuis 2007), et a donc toute légitimité pour poursuivre ce travail, sans pour autant devoir être assimilé aux artistes concernés.
Il s’avère simplement que Reggaefrance a toujours privilégié le dialogue et la médiation avec les artistes, plus efficaces à nos yeux que les pressions et confrontations stériles. C’est donc bien une question de méthode qui nous oppose à Tjenbé Rèd depuis la création de cette association et non un désaccord de fond sur l’homophobie, ce que Tjenbé Rèd se garde bien de signaler.

Tjenbé Rèd nous accuse ensuite de « colporter des contrevérités sur divers forums internet », sans en apporter la moindre preuve. Voici le message incriminé :

« Pour rappel des faits, Sizzla à signé en 2007 le Reggae Compassinonate Act, s’engageant de fait à ne plus proférer ce genre de textes, et à sortir les morceaux concernés de son repertoire, faisant ainsi amende honorable,
Pensez-vous réelement faire évoluer la situation Jamaicaine dans le bon sens en poussant tout bonnement et simplement à l’annulation des concerts d’un artiste aujourd’hui rangé, jetant ainsi de l’huile sur le feu alors que la médiation fonctionne depuis maintenant 3 ans et que le débat fait son bout de chemin en Jamaique ? quel impact pensez vous que ce genre d’action pourrait avoir sur le peuple Jamaïquain à part accentuer les tensions entre communautés ? On ne peut chercher à lutter contre l’intolérance par l’intolérance…. en encore moins condamner quelqu’un par anticipation de ce qu’il pourrait potentiellement faire… »


Enfin, l’association Tjenbé Rèd nous accuse de proximité avec l’extrême-droite par la seule raison qu'un des membres de notre équipe a publié le message ci-dessus sur le site nation-presse.info. Tjenbé Rèd oublie de préciser que ce même message (fautes de frappes incluses) a été publié à quelques minutes d’intervalle sur les sites Têtu, Yagg et Megados, pour la simple raison que ces sites reprenaient les éléments du communiqué de Tjenbé Rèd : l’objectif était d’apporter des précisions dans une polémique qui avait toutes les chances de déraper, ce qui n’a pas manqué de se produire. Ce message a donc été publié sur tous ces sites sans préjuger de leur couleur politique. Il y a là encore un raccourci : le fait d’exprimer notre point de vue sur un site ne vaut pas acquiescement de la ligne éditoriale de celui-ci.

Nous pourrions tout autant retourner l’accusation à l’association Tjenbé Rèd : le dénigrement et la stigmatisation sont effectivement des méthodes historiques de l’extrême-droite qui jettent aujourd’hui le discrédit sur une lutte légitime contre l’homophobie.


  Réactions
(44)   

Réactions

Date de mise en ligne : 13/09/2010

44 réactions
Appréciation générale :

RF keep the fayah bunin'
Tjende Red se placent dans la categorie des gens qu'ils critiquent, heureusement que le ridicule ne tue pas sinon on marcherait sur des cadavres...

Bien dit Sai Sai tjenbe raid sont des lâches qui préfére s'acharner sur des artistes qu'attaquer les grandes institutions religieuse qui sont clairement homophobe !! et la pour RF c vraiment la cerise sur le gateau !!pfff Tjenbe raid vraiment pathétique... Big up RF !!

Yep, que tchimbé red's'occupe plutot des expultions des rom's,, ca c'est un comportement d'extreme droite, avec des expulxtions, c'est du concret, annulé des concert pour des textes imagé, sa c'est abusé... burn bomboklatt

Le reggae doit rassembler, envoyer des messages d'unité et d'amour, ceux qui ont pas compris ça, c'est dommage. 1 love to all

Big Up ReggaeFrance ! Vous avez tout mon soutien !
Dommage que cette association ne cerne pas davantage la question de l'homosexualité en Jamaique. Il ne faut pas oublier que là-bas ,être homosexuel constitue toujours un délit aux yeux de la loi mais aussi aux yeux de "Dieu" puisque la piété religieuse de forte inspiration judéo-chrétienne y est très présente également. Les autorités religieuses chrétiennes ne reconnaissent pas non plus l'homosexualité.
De ce fait, il est tout à fait compréhensible que les mentalités évoluent plus difficilement.
Stygmatiser les artistes jamaiquains comme de méchants homophobes me semble vraiment réducteur et manichéen et montre que djembé red ne considère pas les choses dans son ensemble.Je ne pense pas non plus que leur façon d'envisager leurs actions aidera efficacement à la lutte contre l'homophobie ...bien au contraire.


Le reggae doit rassembler, envoyer des messages d'unité et d'amour, ceux qui ont pas compris ça, c'est dommage. 1 love to all

belle réponse !!
vouloir la paix, leur parait improbable,
c'est si facile de faire du mal!!

Voilà une réponse professionnelle. Merci à RF de continuer à mener le combat ! Courage à vous, nous somme nombreux à vous soutenir !!!
Bless !!!

HATERS GONNA HATE !!! C'est pas nouveau...
Reggaefrance a toujours prôné le respect, la tolérance et la liberté d'expression.
Qu'il est vilain de vouloir se faire mousser aux dépends des autres ! (ça me fait penser au titre de Tarrus Riley "Stop Watch")
Les méthodes (mise au pilori mediatique, refus du dialogue, intolérance, négation,...) de ces pauvres gens en manque de buzz sont effectivement dignes de siéger au même banc que celles des fachos et des homophobes qui les rebutent tant... ^^
Bless Reggaefrance !

Bonjour à tous,
je viens de lire le mail d'explication de reggae france et je trouve vraiment dommage d'en arriver là. D'une part car il s'agit de polémiques inutiles à l'avancée du partenariat entre presse et artistes et d'autres part parce que nous sommes en démocratie donc chacun à le droit de dire, de chanter, de penser ce qu'il veut ensuite libre à chacun de payer des cd , des concerts en clair c'écouter ou non!
J'ai souvent été dans les concerts de capleton, sizzla et autres artisttes jamaicains et malgré tout ce sont toujours des moments de partages grace à la musique. Cette derniere qui est sensée adoucir les moeurs ne semble pas faire son taf aupres de l'assoc accusatrice et c'est bien dommage... keep on fighting reggeafrance, kimbé rai!!!!

forgive them jah jah oh forgive them cause they know not what they have done

le rapprochement entre tjenbé red et les méthodes fachos n'est pas ininteressant. J'appel ces gens à s'interroger sur le TOTALITARISME IDEOLOGIQUE de leur combat. Pourquoi en 90 c t tabou de dire qu'on est homo, et en 2000, puis 2010, c devenu tabou de dire que l'homophobie peut te déranger? Votre combat manque de stratégie, nuances. En un mot, vous manquez cruellement d'intelligence. chez tjembé red je parle , pas chez les homos!!! :D

Yep,alors vous faites parti de l'axe du mal vous aussi maintenant ;-_)

BIG UP RF

lachez rien !

vigilance et lucidité. ne vous laissez pas distraire par des esprits mal inspirés.merci de continuer à faire la promotion d'une musique et d'une culture militante.blessed

 Précédent  Suivant   
1 2 3

Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2019