Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : mardi 07 mars 2006 - 3 166 vues

La face cachée du dub

Manque de reconnaissance ou de promotion, les Easy Star All Stars n'auront pas attiré grand monde à l'occasion de leur premier passage en Europe. Signe de pré-ventes trop justes, leur concert parisien s'est tenu dans une moitié d'Elysée Montmartre. L'affiche aura surtout séduit les curieux amateurs de l'album, mais aussi des fans du Floyd, attirés par le challenge imposé : restituer en live et en dub l'atmosphère d'un album de référence en termes de travail de studio.

  Réactions
(3)   


On connaît le label new-yorkais Easy Star pour ce pari fou issu de l'imagination de son cofondateur Lem Oppenheimer. Le concert de ses musiciens, on s'en doutait, ne pouvait se contenter de dérouler le Dub Side (une heure au compteur). C'est naturellement par des compositions maison que le groupe entame son set. Sur la scène, les quatre membres des Easy Star All Stars, accompagnés d'une mini section cuivres (un sax et un trombone), sont rapidement rejoints par un deejay et une choriste qui se relaient au micro. Le son, bien mixé, tourne impeccablement. Cela fait une demi-heure que le groupe assure ainsi une bonne prestation quand le batteur, finissant un morceau, part en nyabinghi : le prélude au Dark Side…

« Welcome to the dub side of the moon », lâche le bassiste Victor Rice alors que résonnent les premières mesures de Breathe. Le cycle lunaire commence. Sur l'album, les solos de guitare de Gilmour sont remplacés par le toast de Ranking Joe (Time), ou de Gary "Nesta" Pine et Dollarman (Money). En leur absence, Victor Rice et Michael Goldwasser (guitare) se chargent des couplets et refrains originaux, les instruments reprennent leur droit, et trouvent une importance toute particulière dans la transcription live. Comme les cuivres, notamment, qui gravissent des escalades d'octaves et crachent de longs solos secoués par de violentes montées jazzy. Le somptueux The Great Gig in the Sky est transpercé par les longues envolées vocales féminines : du grave à l'aigu, la choriste tient des notes incroyables devant un public admiratif. L'enchaînement sur Money, joué comme sur l'album avec un bruitage de pipe à eau en lieu et place de la machine à sous, est redoutable. Le deejay entre avec fracas sur le riddim, le trombone remplace le solo de guitare original, Rice tient sa basse comme un fusil et assène des coups de butoir. Le titre le plus rock de l'album est indéniablement le pic d'intensité du concert.

Car derrière, la descente s'amorce. Brutale, d'abord, avec le monotone Us and them, après une longue intro à l'orgue. Plus dub ensuite, avec Any colour you like, soulevée de terre par des solos successifs de Ticklah aux claviers (également co-producteur de l'album avec Michael Goldwasser) et du trombone, qui prend ensuite le micro sur Brain Damage qui surprend toujours tellement il semble avoir été écrit pour une rythmique one-drop. Le retour au one-two d'ouverture pour Eclipse matérialise le cycle de l'album, faux épilogue d'un voyage lunaire unique en son genre. Un par un, les musiciens quittent la scène. "Dark Side of The Moon" est un album hautement conceptuel, aux successions d'ambiances parfois abruptes. Devant un public de connaisseurs, ces musiciens de studio auront brillamment mené un show difficile voire carrément périlleux.



Article écrit par Sébastien Jobart
Photos réalisées par Benoit Collin

Tags : Dub (182), Reprises reggae (11)

  Réactions
(3)   

Réactions

Date de mise en ligne : 07/03/2006
La face cachée du dub

3 réactions
Appréciation générale :

C'est vraiment pas une galère, c'est un magnigique album et un très bon concert !!
à écouter d'urgence si vous ne connaissez pas !

de la bombe
une concert inoubliable !!!

qu'est venu faire Ranking joe dans cette galère ?! idem le bassiste ..


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2014