Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : mardi 16 mai 2006 - 623 876 vues

European Sound Contest

Il devenait très rare d’assister à des clashes internationaux à Paris. Rendez-vous était donc pris ce samedi 6 mai 2006 afin accueillir à l’Espace des Peupliers un challenge européen pour quatre sound systems français, suisse, belge et luxembourgeois : une occasion d’apprécier le niveau de nos proches voisins.

Pour la première fois sur Reggaefrance, vous avez la possibilité d'écouter l'intégralité du clash afin de vous faire votre propre idée sur la soirée.


  Réactions
(17)   


ECOUTER LE CLASH :

  • Round 1
  • Round 2
  • Round 3
  • Round 4
  • Round 5


    Première constatation devant l’Espace des Peupliers : les supporters ont fait le déplacement. Plusieurs cars stationnent en effet devant la salle dont un imposant bus belge. De fait, le public parisien semble presque minoritaire à l’intérieur de la salle où le sound Bam Salute procède au warm-up. Sur les coups d’une heure, Jacob (Guiding Star), présentateur de la soirée donne le ton en rappelant les règles du clash en français et en anglais. L’anglais sera évidemment la langue de prédilection pour ce clash qui se veut international.

    Les sounds en compétition :

    Far West (Belgique): Originaires de la Belgique flamande et formé en 1995, Far West est considéré comme le champion belge et bénéficie d’une bonne réputation en Europe surtout en Hollande ou en Allemagne où le sound se produit régulièrement.
    Vibes so Nice (France): Crée en 1995, le sound parisien mené par Dready et Rudy accède à la finale de la première édition des Championnats de France en 2000. Sound établi dans l'Hexagone, Vibes So Nice n'a cependant pas d'expérience significative dans des clashes internationaux.
    Ruffpack (Suisse): Formé en 2002, ce sound cosmopolite composé de Mr Washington, originaire du Costa Rica et de Rafu gagne ses lettres de noblesse en remportant le Swiss Dancehall Clash en 2004.
    Tribulation (Luxembourg): Formé en 2002 par le selecta Smocky, Tribulation est le représentant officiel du Luxembourg, finaliste du Benelux Clash 2004.


    ROUND 1 (15 min. – dubplates – non éliminatoire)

    Far West
    Le sound belge entre en piste avec le riddim Fade away pour Morgan Heritage (Blackman paradise) et Glen Washigton (Jah glory) puis enchaîne avec Leroy Sibbles (Fight to the top), Fantan Mojah et Josey Wales. La sélection bénéficie de forwards continus de la part du public, les belges n’ont donc aucun mal à passer à la vitesse supérieure avec un medley de Barrington Levy (Here I come et Black roses). Sur le Stalag, ils mixent Luciano en combinaison avec Mikey General, Cocoa Tea (We do the killing) ou Bounty Killer, avant de passer au 85 riddim avec Pinchers en « regular », Tonton David Ma number one et Baby Cham, également « regular » qu’ils rejouent une fois sous la pression du public. Leur set s’achève avec Luciano.

    Vibes So Nice
    Le représentant français commence sur le Soul food riddim avec Richie Spice puis Fantan Mojah, Murderer, sur le riddim War. Malheureusement, les réglages ne sont pas le point fort du sound et les basses étouffent les morceaux de la première partie du set. On reconnaîtra tout de même Perfect, Fantan Mojah pour Don’t bow out ou Jah Mason (Princess gwaan). Poursuivant sur le « one drop », Vibes So Nice lance le riddim Blaze avec Richie Spice (Blood again) et Lukie D, puis le riddim Cry Baby avec de nouveau Lukie D et Sizzla. Ils attaquent ensuite sur le Season avec Morgan Heritage et Fantan Mojah avant d’enchaîner très logiquement sur le Drop Leaf avec toujours Lukie D pour Too long, Queen Omega No retire, Sizzla en « regular » et enfin Capleton. Le sound finit son round avec un dubplate de Straika.

    Ruffpack
    Le sound suisse introduit son round avec Gyptian. Le MC, Mr Washington, très présent au micro rappelle sans attendre que nous sommes en clash. La sélection débute avec un très bon medley de Shinehead sur le Billy jean qui fait directement son effet sur le public. Ruffpack poursuit avec le riddim Taxi pour Luciano, Richie Spice (Hearth a run red), Jah Cure (Troddin) ou Warrior King (Can’t get me down). Ils répondent à Vibes So Nice sur le Season avec Sean Paul, Natural Black et un dub nominatif de Jenfy, puis sur le Drop Leaf avec Tanya Stephens, Fantan Mojah (Hail the king), et enfin Cali P pour une version nominative sur le Jamrock riddim.

    Tribulation
    Seul derrière les platines et à l’animation, Smocky n’a pas la tache facile. Il débute son set avec une reprise de Natural mystic puis part dans les foundations avec Johnny Osbourne (Truth and right) puis Lone Ranger (Automatic pistol) sur la même version. Il poursuit avec Wayne Smith et l’original “Sleng teng” puis retourne au roots avec Barry Brown puis Johnny Osbourne sur le riddim Far east. Smocky lance ensuite un bon dubplate d’Everton Blender (Lift up your head) puis Wayne Wonder Saddest day. Tribulation reçoit quelques forwards et enchaîne avec Dawn Penn (No, no, no), YT pour Wicked act en version custom, Luciano et enfin Capleton (Jah Jah city). Smocky termine son round avec YT pour un « Smocky story » personnalisé sur le 85 riddim.

    Ce premier round de présentation a vu les sounds Far West et Ruffpack se détacher clairement du lot. Vibes So Nice et Tribulation sont quant à eux presque à égalité : ils devront donc redoubler d’effort pour éviter l’élimination.


    ROUND 2 (15 min. – dubplates - éliminatoire)

    Far West
    Le Far West crew repart en trombe avec Ken Boothe, Wayne Wonder sur le Tempo puis Ini Kamoze, Hot stepper, sur le riddim Golden hen qui enflamme la danse. Le sound s’attaque alors à Vibes So Nice pour qui il a réservé un dub de Uman nominatif et poursuit sur le Answer riddim avec Buju Banton (No respect), Louie Culture (Pop it off) et Pinchers (Bandelero). La suite est plus bashment avec le Sick riddim pour Jamaica nice de Red Fox & Yankee B (titre remis au goût du jour par Mighty Crown et qu’on ne cesse d’entendre depuis), Admiral Bailey (God pickney) ou encore Beenie Man. Le sound belge achève sa prestation avec Cocoa Tea, No threat, en nominatif sur le riddim Murderer et Shabba Ranks Respect. Le public ovationne ce final.

    Vibes So Nice
    Un peu dépassé par le niveau, Rudy, le MC, répond en Français à ses opposants, violant ainsi une règle implicite du clash. Après une intro nominative de Lukie D, le sound joue Wayne Wonder sur le riddim Istanbul puis tente de répondre sur le Far East avec Cocoa Tea Tune in en version clash et un King Kong custom. Vibes So Nice continue sur cet artiste avec un dub sur le Tempo et sur le riddim Viagra où il mixe Queen Omega, Lukie D, Straika et Daddy Mory. Deux autres Dady mory suivront dont un sur le Buzz riddim. Malgré quelques forwards, le sound français n’a cependant pas réussi à impressionner véritablement le public.

    Ruffpack
    Bien décidé à en découdre, Ruffpack lance Bascom X « Ruffpack buss the AK » puis une counteraction peu évidente du Princess gwan de Vibes So Nice. Ils poursuivent dans le « one drop » avec Perfect Handcart boy en version clash mais passent rapidement au bashment avec le riddim Love punany bad qui sert de support à Vybz Kartel pour Gun session et à Sizzla pour Wrath.Ils répondent ensuite sur le Sick riddim avec Bounty Warlord nuh business, Elephant Man pour un Willie bounce assez original, Terror Fabulous et enfin Capleton. Après un petit interlude de Echo Minott pour What the hell, le sound repart sur le riddim Fresh pour Loo Ranks, Reggie Stepper, Capleton, un dub de Mad Killa custom puis Daddy Mory. La plus grosse surprise du round provident de dubs très frais de Ding Dong (Badman forward badman pull up) puis d’Alozade. Cette fin de round agitée se conclut sur Vybz Kartel Never en « regular ».

    Tribulation
    Smocky débute son set avec un dub foundation de Mighty Diamonds (Every other day) sur le riddim Satta puis poursuit avec Gyptian. Sur le Sleng teng, il sélecte Johnny Osbourne puis Lieutenant Stitchie pour un énorme forward. Il continue dans le « fast style » avec Daddy Mory sur le Sick puis répliquant à Vibes So Nice, il lance Smoé en nominatif.
    Il poursuit sur du dancehall avec Gentleman sur le Diwali, puis un dub hip-hop d’Eklips, adressé à Vibes So Nice et enfin un Bounty Killer toujours hip-hop. Smocky revient ensuite aux foundations avec Errol Dunkley (Movie Star), Mighty Diamonds (Right time), Max Romeo (Chase the devil) et enfin Yami Bolo sur le riddim Satta. Le round de Tribulation s’achève avec une reprise de Tenor Saw par le chanteur Devon Clarke.

    A l’issue du second round, on assiste à un vote très serré pour déterminer qui de Vibes So Nice ou de Tribulation sera éliminé. Il faudra d’ailleurs renouveler plusieurs fois le vote à main levée pour finalement aboutir à l’élimination de Tribulation.


    ROUND 3 (10 min. – Dubplates – éliminatoire)


    Far West
    Le sound belge offre de nouveau un round efficace avec Glen Wahsington et Sanchez sur le Real rock, puis avec Beres Hammond. Sur le riddim Chinatown, ils jouent Fantan Mojah puis Beenie Man avant de passer au Military riddim avec Uman puis Capleton. Le sound lance ensuite un bon dub de Chaka Demus & Pliers, Tease me, avant de finir sur Rumors de Shabba Ranks.

    Vibes So Nice
    Rescapé du vote, Vibes So Nice débute avec Anthony B a capella puis avec une counteraction un peu litigieuse du Here I come de Barrington Levy. Ils jouent une carte maîtresse avec King Kong (Step pon dem corn) en nominatif avant de passer au dancevhall avec le riddim Buzz pour TOK (Keep it blazin') puis Capleton. Dready et Rudy ne sont pas en reste sur le hip-hop avec un dub de Warrior King et de nouveau TOK. Ils répondent également sur le Sleng teng avec Bounty Killer Bloodbath avant de finir sur le Punany riddim avec un Vybz Kartel malheureusement peu convainquant.

    Ruffpack
    Le sound suisse reprend le riddim Far east avec Buju Banton Murderer enchaîné à Boom bye bye. Sur le Kutchie, ils proposent une sélection “badman” assez classique avec Terror Fabulous, Nitty Kutchie, Utan Green & Admiral Tibet et enfin Shinehead pour Raggamuffin. Répondant à Far West sur le Real Rock, ils jouent Luciano, Reggie Stepper puis Ward 21. Le reste du round se déroule sous des forwards continus grâce à Sizzla Nah apologize sur le Golden hen riddim puis une flopée de Vybz Kartel dont Bad from sur le Inspectah riddim, Hello moto et Picture this sur le Dancehall Rock. Toujours sur la même version, Ruffpack termine ce dernier round de dubplates avec Elephant Man Over di wall.

    Le deuxième vote est beaucoup moins serré et se conclut par l’élimination sans débat de Vibes So Nice.

    ROUND 4 (10 min. – 45 tours)

    Far West
    La sélection de Far West est plutôt roots avec des 45 tours assez classiques qui peinent un peu à séduire le public.

    Ruffpack
    Au contraire de Far West, Ruffpack privilégie un juggling rapide avec une partie roots et une partie dancehall qui capte un peu plus l’attention de la salle.

    ROUND 5 (Dub fi dub)

    1 Mighty Diamonds et Josey Wales Pass the kutchie
    1 John Holt Ali baba

    2 U-Roy et John Holt sur la version The tide is high
    2 Carlton Livingston Trod in

    3 Horace Andy Conquer
    3 Errol Dunkley Black Cinderella

    4 Marcia Griffiths I gonna give you love
    4 Sista Nancy Bam bam

    5 The meditations Woman is like a shadow
    5 (Bob Andy ?)

    6 Junior Murvin Roots train
    6 The Techniques You don’t care

    7 Ken Boothe et Marcia Griffiths
    7 Pad Anthony We rule

    8 Johnny Osbourne Can’t buy love
    8 Super Black Deh wid you

    9 Lee Perry Run for cover
    9 Lone Ranger

    10 Desmond Dekker Yakedy yak
    10 Junior Byles Fade away

    Le vote final est une nouvelle fois très serré et il reste difficile de départager les deux sounds même après plusieurs votes. Si Ruffpack a bien dominé l’ensemble des rounds, le dub fi dub était clairement en faveur de Far West grâce à des dubs plus originaux. Le jury, composé de Jacob et de Big Shot, donne Far West vainqueur au dub fi dub, à 7 contre 3. C’est donc sur cette dernière impression que le clash bascule en faveur du sound belge qui repart avec la coupe.
    Ruffpack nous a cependant impressionné durant tout le clash et mériterait une revanche : Mr Washington était sans conteste le meilleur MC de la soirée et la prestation générale du sound n’a rien à envier aux autres poids lourds européens et internationaux.
    Face ces deux sounds bien chargés en dubplates, Vibes So Nice et Tribulation ont semblé sonner un ton en dessous : les français auront certainement pâtit de l’animation en anglais (cliché qui s’est malheureusement vérifié) alors que Smocky aura eu fort à faire pour assurer à lui tout seul la sélection, le mix et l’animation.
    Ce « European sound contest » a donc tenu ses promesses en présentant des sounds étrangers peu connus du public français et en proposant un vrai clash international qui nous a permis de constater la bonne santé de la scène européenne des sound system. Un autre « Beat up soundclash » est d’ailleurs prévu en octobre.


    Article écrit par Benoit Georges

    Tags : Sound system (191), Soundclash (89)

      Réactions
    (17)   
  • Réactions

    Date de mise en ligne : 16/05/2006
    European Sound Contest

    17 réactions
    Appréciation générale :

    Et j'ajouterai que certains ont du payer bien cher les artistes, hein les fils à papa?!!...

    J'ai pas entendu parler du junior Kelly de vibes so nice...(par exemple), je crois qu'il y a eut un bon ptit complot contre vibes so nice, entre autres parce que dready est chez sky...

    Someone asking "which 1 regular too???"... were you there or did you even take time to listen to that clash? Just one little example: every single tune Ruff Pack play in the dub fi dub was very regular. To be honest: the dub fi dub is 9-1 for Far West. Big up all reggae lovers (who know more than just Sean Paul and Vybz Kartel)!

    78 tu parle de ce que tu ne connais pas . Ecoute plutôt le sound de tribulation qui mash up di place avec des pures dubplates et ta face en même temps. Respect pour Far west aussi. Hi card from Grenoble

    ruffpack won all rounds... dub fi dub tight! farwest a good sound, no doubt, but ruffpack animation harder for a clash! big sounds both! respect! mi no think ruffpack play too much regular, season regular but big tunes! which 1 regular too??? hard custommade di bounty, shinehead wicked too! ...did not sentinel won a worldclash ina newyork with jr. byles fade away?!!! i guess ruffpack is di sound ready fi di world... respect to all a dem sounds! respect to di promoter, good fi move the scene ina europe!
    ...di audio-quality is weak! sorry!
    peace!

    OH LORD! "Plusieurs cars stationnent en effet devant la salle dont un imposant bus belge." pfffffffffffff, ce bus n'était plus grand que le bus suisse...

    ruff pack is a bad sound nuff raspect outta paris mr wachington killing mc

    Modah you're a little joker boy, but so it go sometimes. Far West surely won round 1 and 2 and there cannot be a discussion about the dub fi dub. Get your facts straight please.

    Vibes so Nice a Badmind sound straight. Pourquoi vous n'avezs pas mentionné le Booba de Tribulation qui à mon avis a fait trés trés mal ( effet surprise ).
    Enfin le plus important : ruffpack #1, farwest a play number 2 dem antwerp boy dem deh come a clash like a beach dem deh .... Ruffpack murdered dem str8....

    Tribulation s'est affiché avec son dub pourri d'eclipse

    The number of nominatives has nothing to do with the fact of being prepared for a clash. I would say: enough money waisted. The 45 round of RP was very regular and lame. As a clash fan, Far West Crew definitely deserved to take the cup. Big up the promotors, it was a big night. And about the massive from Belgium: they gave forwards for all the sounds and the amount of people was equal to the massive from Switzerland.

    FAR WEST #1
    RUFF PACK #2

    Far west play more clash tune and more irregular tune, ruff pack play more money and regular tune. if you are a real clash addict, so you know that the winner is far west. big up the promoter.

    RUFFPACK IS THE REAL CHAMPION!!!
    No blabla, no comment!!! Ils étaient plus préparé et plus prêts que tous les autre sounds!!! La preuve : le nombre de nominatives.... Far West ne peut pas en dire autant, trop sûrs d'eux, ils ont quand même bien tremblés ;o) RUFFPACK NO 1!!!!

    BigupWahington big mc,certe ils ont passé du jugglin mai ossi des pures oldies.g trouvé ke les belges avai 1 big selection mais ils etai tro sur deu et leur massif etai tro turbulen.bref je prefere 1 sound humble ki passe ossi bien du gro bogle ke du roots.Big up ruffpack.

      Suivant   
    1 2

    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


    Reportages
    Dossiers
    Photos reportages

    Publicité Votre pub sur Reggaefrance
    Espace membres
      
    Login :
    Password :   
    Devenir membre

     
     Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
      
    Site créé par l'agence© 1999-2018