Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : vendredi 02 juillet 2010 - 9 052 vues

Damian Marley & Nas @ Paris Hip-Hop

Evénement phare du festival Paris Hip-Hop et date unique en France, le concert de Nas "Escobar" et Damian "Junior Gong" Marley au Zénith le lundi 28 juin affichait logiquement complet. Reportage.

Voir l'album photo     DAMIAN MARLEY & NAS  Distant relatives  Album lié
Distant relativ...   
     Réactions
(6)   


Evénement phare du festival Paris Hip-Hop et date unique en France, le concert de Nas "Escobar" et Damian "Junior Gong" Marley au Zénith le lundi 28 juin affichait logiquement complet. Malgré la chaleur, les gens se sont déplacés en masse. Après la première partie de Casey, rappeuse française qui a le vent en poupe en ce moment, le DJ du groupe entame un warm up à coup de classiques hip-hop et reggae, qui permet déjà de poser l’ambiance. A l’image de leur récent album commun, ce concert se veut une grande communion entre les univers musicaux respectifs des deux compères.

Dès que retentissent les notes d’As we enter et que les deux chanteurs font leur apparition sur scène, la salle exulte et la température déjà caniculaire atteint les limites du supportable. Arrivent ensuite Tribal war et le très efficace Nah mean, et on se rend très vite compte que la connivence entre Nas et Damian n’est pas usurpée et que le show, très bien rôdé, tourne de façon impeccable.

Damian Marley sort alors une première fois de scène, afin de laisser le rappeur offrir au public un medley des gros hits qui ont jalonné sa carrière (Nas is like, Represent, Hip hop is dead, If I ruled the world) et les forwards se succèdent inlassablement. La foule est conquise, tout le monde chante en chœur, danse et saute dans tous les sens et le rappeur semble ravi de l’accueil parisien.

Junior Gong refait son apparition pour interpréter avec Nas quelques autres titres de l’album "Distant Relatives". Count your blessings, Dispear et surtout Promised land, sur laquelle Damian endosse avec les honneurs le rôle de Dennis Brown sur les refrains, font toutes leur effet.

Puis c’est au tour d’Escobar de quitter la scène et au plus jeune des fils de Bob de faire le show tout seul. The mission, Shoot out, Ghetto youths et Love and Inity sont les hits qu’il choisit d’interpréter, mais c’est sa reprise de War/No more trouble qui reçoit le plus gros forward, avec le Zénith plein comme un œuf qui chante à l’unisson. Arrive alors Move, sa chanson sur l’instru d’Exodus, et là encore le son de Bob Marley fait le travail, la voix de Damian ayant indéniablement elle aussi cette sensibilité qui faisait la magie de celle de son père.

Quand Nas reparaît sur scène, deux micros supplémentaires ont été installés et Damian annonce la venue du duo malien Amadou et Mariam, chargés de les accompagner sur Patience. Cette surprise ravit la foule et le rythme un peu plus posé de la chanson permet à tout le monde de souffler un peu. Strong will continue rehausse ensuite l’ambiance d’un cran et la fin de la chanson rappée par Nas est tout bonnement époustouflante.

Le rappeur en profite pour refaire quelques chansons en solo (Hate me now, Got Ur self a gun), puis Damian fait de même, remportant l’un des plus gros forwards de la soirée avec l’inévitable Welcome to Jamrock. Le concert se clôturera bien évidemment en duo, avec Road to Zion, qui illuminera le Zénith de milliers de briquets, puis le très méditatif Africa must wake up, qui calmera un peu les ardeurs du public. Mais c’était sans compter sur le rappel : une reprise de Could you be loved qui fera danser une dernière fois tout le Zénith et se ponctuera d’un freestyle raggamuffin de Damian vraiment impressionnant.


Après deux grosses heures de musique non-stop, le public est sur les rotules, mais avec un sourire béat. Même s’il manquait quelques chansons de "Distant Relatives" (comme le très bon Friends) rien à redire, rien à ajouter, les attentes ont été pleinement comblées. Damian Marley et Nas, c’est une équipe qui marche, et après ce qui restera sûrement comme le concert de l’année à Paris, on est en droit d’espérer que leur aventure commune continuera au-delà de cette tournée mondiale.


Article écrit par Alexandre Tonus

Tags : Damian Marley (102), Reggae crossover (44), Festivals 2010 (24)

Voir l'album photo     DAMIAN MARLEY & NAS  Distant relatives  Album lié
Distant relativ...   
     Réactions
(6)   

Photos

01. Damian Marley & Mariam (Zenith de Paris / Juin 2010) 02. Nas & Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 03. Nas, Mariam & Amadou (Zenith de Paris / Juin 2010) 04. Amadou & Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 05. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 06. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 07. Nas & Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 08. Nas (Zenith de Paris / Juin 2010) 09. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 10. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 11. Zenith de Paris / Juin 2010 12. Nas & Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 13. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 14. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 15. Nas (Zenith de Paris / Juin 2010) 16. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 17. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010) 18. Nas (Zenith de Paris / Juin 2010) 19. Damian Marley (Zenith de Paris / Juin 2010)
  Suivant   
1 2

Réactions

Date de mise en ligne : 02/07/2010
Damian Marley & Nas @ Paris Hip-Hop

6 réactions
Appréciation générale :

Je les ai vu à montreux est c'étais Magnifique. j'm'en remet pas

l'ainé des fils marley il a peter un plombs le reporter,mdr!!!

ca a durer 2H15 leur set au summerjam???

j'ai eu la chance de les voir au summerjam, c'etait magique a peu pres le meme set sauf qu'on a pas eu amadou et mariam mais could you be loved en duo avec julian marley magique

tout vient à point!
je suis prêt à parier qu'avant l'été prochain ils iront défendre leur projet en Afrique :)

A quand la tournée africaine? C est bien de faire une tournée pour le développement en Afrique mais ça serait encore mieux de faire des dates a Dakar, a Abidjan, en Guinée en Afrique du Sud, en éthiopie, etc...


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Publicité
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2017