Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : jeudi 28 octobre 2010 - 6 240 vues

Dub Station 26 : Jah Shaka et Zion Gate Hi-Fi

La Dub Station est désormais un rendez-vous incontournable de la scène Dub hexagonale avec des déclinaisons à Toulouse, Marseille, Rennes, Nantes et sur les plus grands festivals européens. Pour sa 26e édition dans la capitale, la Dub Station accueillait la référence du dub UK, le Mighty Zulu Warrior, Jah Shaka.

  Réactions
(2)   


« Shaka ! Shaka ! Shaka ! ». Il est un peu plus de trois heures du matin quand la foule crie le nom du Mighty Zulu Warrior. Depuis une demi-heure, l'artiste anglais sélectionne ses vinyles avec des gestes lents. Le public qui se presse autour de lui le regarde sortir ses trésors, emballés dans des sacs plastiques. Il les a transportés dans une valise bleu cassée, fermée par des sangles usées. C'est pour lui que le public est venu si nombreux. Malheur à ceux qui n'avaient pas réservé de prévente, ils sont restés dehors. Et ceux qui avaient leur place ont tout de même dû attendre pendant plusieurs heures avant d'entendre le son de Jah Shaka.

Car avant lui, ce sont les nantais de Zion Gate Hi-Fi qui ont joué leur sélection. Et on ne peut pas dire qu'ils aient fait de la figuration. Alternant les oldies bien roots et leurs nouvelles productions, la troupe de Ras Abubakar a chauffé la foule. Le Trabendo a tremblé quand ils ont enchaîné pendant de longues minutes les versions du I love Jah de Sister Racheda. Les autres sistas à l'honneur -notamment Nelly Stharre- et la voix de Nassadjah et Prince au micro ont fait le reste. Pas de doute, Zion Gate est l'un des tout meilleurs sound français. Et la reconnaissance que leur fait Shaka en jouant sur leur matos n'est pas due au hasard.

Quand Jah Shaka prend enfin les platines, c'est pour lancer un set de Bob Marley. Redemption song pour commencer, puis une mouture ska de One love, avant d'entamer sur une version dub d'Exodus. Rien d'original, puisque c'est comme ça qu'il commence la plupart de ses sélections en dehors d'Angleterre. Mais, une fois encore, le Zulu Warrior montre sa capacité à nous faire croire que l'on entend ces tubes pour la première fois. C'est alors parti pour plusieurs heures de dub. Le niveau sonore et le nombre de fréquences de basses a considérablement augmenté. Mais ceux qui ont entendu Shaka à Londres durant le Carnaval de Nothing Hill ont vite compris qu'il ne jouera pas aussi lourd hors de ses bases. Et, franchement, difficile de s'en plaindre. Ne serait-ce que pour la qualité de sa sélection nyabinghi, qui a mis le public en transe.

Il est rarement resté autant de monde à la fermeture d'une Dub Station au Trabendo. Et quand Shaka achève sa sélection, malheureusement un peu pressé par les organisateurs, toute la salle applaudit longuement l'artiste avant de se disperser. Allez, patience, seulement un mois à attendre avant la prochaine Dub Station, avec cette fois King Earthquake.




Article écrit par T.S

Tags : Jah Shaka (24), Dub (192)

  Réactions
(2)   

Réactions

Date de mise en ligne : 28/10/2010
Dub Station 26 : Jah Shaka et Zion Gate Hi-Fi

2 réactions
Appréciation générale :

ca devait être une session de fous!
merci de présenter zion gate également!

jah bless c'est du lourd dommage que je n'ai pu y aller!!!!


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2017