Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Natural mystic à Shashamane

Date de mise en ligne : vendredi 28 janvier 2011 - 11 908 vues

Natural mystic à Shashamane

Terre Promise des rastas, Shashamane a été été mise à la disposition des Africains de la diaspora par Haile Selassie, empereur d'Ethiopie. Mais Shashamane est aussi une ville très pauvre, où la communauté rasta, tout comme la population locale, doit lutter pour survivre.

Nos confrères belges de reggae.be sont allés à la rencontre de ces Rastas qui ont tout quitté pour s'installer à Shashamane. Images et histoires d'une terre far far away.


  Réactions
(8)   




Page suivante


Article écrit par Jah Shakespear / Traduction : Irie Nation


  Réactions
(8)   

Part 2

Date de mise en ligne : 24/01/2011
Natural mystic à Shashamane



Page précédente    Page suivante

Part 3

Date de mise en ligne : 24/01/2011
Natural mystic à Shashamane



Page précédente    Page suivante

Part 4

Date de mise en ligne : 24/01/2011
Natural mystic à Shashamane



Page précédente    Page suivante

Part 5

Date de mise en ligne : 24/01/2011
Natural mystic à Shashamane



Page précédente

Réactions

Date de mise en ligne : 28/01/2011
Natural mystic à Shashamane

8 réactions
Appréciation générale :

www. youtube .com/watch?v=xFv2d3JcKFQ


..ok..vai kan me mexpliquer un truc: >>> Repatriation is a must, Africa for Africans Europe for Europeans, Asia for Asians, vous comprenez??..Ceci est une pensee de Marcus Mosiah Garvey, entre autres, et specifiquement aussi, ...c'est une pensee de gens des "Ameriques"..vous comprenez??...de gens qui pensent avoir ete amener la bas en escalves...ceci dit, les 'blancs' ou 'europeens' des ameriques sont tout autant concernes...ras tafari a deja , et a la television, denoncer toute forme de paroles par rapport a une 'couleure' de peau que cela soit "blanc" ou "noir"
..un europeen en France n est pas directement concerne par cet aspect la..si il l est kan meme par contre peut etre par d autres aspects de la pensee et des actes de Haile Selassie 1...

....jah live...

bien l tit reportage les gars...si ce n est un peut romantique...mais bon le obama a la tele non merci!..ras tafari est alle au nations unies de sont vivant pour denoncer l imperialisme et non pas pour le promouvoir...

Comme dirait Jo Lucazz, dans la musique "le monde de demain"

"pourquoi on rentre pas au bled multiple raison,, né ici donc j'ai l'âme capitaliste, you know, mieux veux des €/dolllars que des Francs CFA, ai je raison..." ... @ médité

Peace

Ca fait pas rever !
Et comme le chante l'artiste reggae Nigérian Majek Fashek: Promised land is a state of mind !

Greetings,One & All....
Give Thanks & praises INI, ces quelques lignes sur Long chemin du retour vers la Terre de Jah Ras TAFARI doit vous servir à ouvrir les yeux sur le ressenti de ceux qui veulent ressembler àINI,mais sans l'esprit!!!
RepatriationIs The most.... Parole de grand Homme Africain. Cette diaspora volontaire est réelle et actif (E.W.F),guide InI vers la vie heavy de tout RastaFamily.
Donc,Bougez-vous! Allez en Afrique Camp, Ghana;Benin;Sénégal etc... Que de rester à Babylon et juger INI Mouvement!!
Hailé Sélassié 1ER se n'est pas que la musique...
INI Serve Jah RASTAFARI... Blessed.

Demi-succès... Semi-echec...
Je me demande selon quels critères on peut estimer le succès ou l'échec d'un rapatriement.
Le but du rapatriement est de se déplacer vers la Terre Mère, l'Afrique.
Il me semble que dès lors que quelqun fait le voyage et s'installe en Afrique, alors le rapatriement est un succès.
Si après la personne en question réussit sa vie... C'est une autre affaire... La vie en Afrique reste difficile, que l'on y soit né ou si on s'y est rapatrié.

Super article bien dépaysant. On sent que l'auteur est vraiment passionné et il nous retransmet, j'imagine parfaitement, cette vibe de là-bas. Sa passion est d'ailleurs telle que son point de vue en devient un poil subjectif. A mon sens il manque quand même une critique de ce qu'est devenu cette Terre, promise au retour vers l’Afrique des exilés de la diaspora. On sent bien que le rapatriement n'est qu'un demi-succès - pour ne pas dire semi-échec.




Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2021