Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Focus

Date de mise en ligne : lundi 18 novembre 2013 - 4 398 vues

Those who pretend

Reggaefrance ouvre ses colonnes à Jeremiah, animateur du blog Killers Without Fillers et selector du Roots Fi Disco. Une collaboration qui débute avec un billet d'humeur sur la réédition tendancieuse du légendaire Let Us All de Knowledge (article publié le 5 novembre).

  Réactions
(1)   


La semaine dernière, j’apprenais la réédition par Archives Records, d’un excellent disque : Let Us All du groupe Knowledge. Première surprise, le crédit n’est plus à Knowledge mais uniquement au leader vocal Anthony Doyley, disparu il y a 2 ans.

Ceux qui me connaissent savent que Knowledge occupe une place à part dans mon cœur amoureux de musique jamaïcaine. Et pour cause : en plus de l’indéniable qualité de leur musique, j’ai eu la chance de rencontrer Delroy "Bronco Knowledge" Fawlin, membre fondateur du groupe, et de partager avec lui, sa femme et leur magnifique enfant Daniel des moments que je n’oublierai jamais. Il m’apparaissait important de le préciser : les lignes qui vont suivre sont totalement partiales.



Quand j’ai appris pour cette réédition, j’ai fait ce que toute personne sensée aurait fait : une rapide – mais néanmoins importante – vérification : "Au fait, Bronco est-il au courant de cette sortie ?". Bien entendu, la réponse fut négative. Même pas au courant.

Après tout, il n’y a pas scandale, diront certains. Si l’artiste en question ne possède ni les droits d’auteur du morceau, ni ceux de reproduction – en l’occurrence il ne les possède pas – qu’il chante ou pas sur le morcif réédité ne change rien, il n’aurait pas eu son mot à dire. Alors à quoi bon l’avertir ? C’est le genre de phrase qu’il faut lire plusieurs fois tellement l’aberration est immense. Mais le pire, c’est qu’elle est justifiée légalement, ce qui lui confère une légitimité, un statut inattaquable qui est insupportable. Par quelle contorsion intellectuelle faut-il passer pour pouvoir dire sereinement qu’il est normal qu’un artiste ne soit même pas averti lorsqu’une partie de son œuvre reparaît ? La seule réponse qui vient est foutument triste : le bon sens est écrasé, laminé, par la rationalité juridique, économique.

La rationalité juridique est la plus dure à parer : on vous dira que le label est dans son bon droit. Fin de la discussion. "S’il n’a pas été foutu de réclamer un contrat en bonne-et-due forme à l’époque, tant pis pour lui, hein !"… Le genre de connerie que vous pourrez entendre. Mais la rationalité économique est encore plus vicieuse. Chacun la sait aussi injuste qu’implacable. On aimerait s’en passer, du moins la reléguer loin dans l’échelle de priorité des raisons, mais on n’peut pas. Comprenez : l’édition de vinyle reggae n’étant déjà pas une activité très lucrative, si Archive Records avait dû rétribuer un acteur de plus, elle l’aurait été encore moins. Et comme par les temps qui courent, une chose n’a pas vocation à exister si elle n’est pas rentable, peut-être cette réédition n’aurait-elle-même pas vu le jour. C’est dire dans quelle bouillie idéologique on patauge.

Mon but n’est pas d’accabler Archives Records, qui, j’en suis sûr, est empli de bonnes intentions. L’enfer également en est pavé. Mais l’exemple est frappant, et permet de rappeler que devant toutes considérations juridiques, il est des questions principielles qui s’imposent. Rappelons qu’il y a peu, spéculer sur les matières premières aussi, c’était légal.



http://killerswithoutfillers.wordpress.com


Article écrit par Jeremiah (Killers Without Fillers)

Tags : Bronco Knowledge (5)

  Réactions
(1)   

Réactions

Date de mise en ligne : 18/11/2013
Those who pretend

1 réaction

bonjour tout le monde bronco est actuellement un co auteur de ce track registre de la sacem anglaise dont j ai les papiers mais si c est pour faire 10 ans de bataille juridique non merci le respect serai déjà la meilleur attitude a avoir par rapport a la musique


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2019