Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Page 1

Date de mise en ligne : samedi 26 février 2005 - 41 569 vues


Ste Croix : le renouveau du roots



La petite île de Ste Croix est le lieu de conception d'un reggae roots moderne, ciselé, neuf. La nouvelle Jamaïque ? Et pourquoi pas ? Ce nouveau berceau, actif depuis la fin des années 80, a d'ailleurs plus d'un point commun avec sa grande sœur des Caraïbes. Tour d'horizon du filon Ste Croix.

  Réactions
(5)   


Au Sud de Porto Rico, dans l'archipel des Petites Antilles partagé entre la Grande Bretagne et les Etats-Unis, trois îles forment les Iles Vierges Américaines (US Virgin Islands). Ste Croix, St Thomas et St Jean sont américaines depuis 1917, achetées au Danemark pour 26 millions de dollars après 50 ans de négociations. Un acharnement dû à leur position stratégique, qui permet de contrôler le principal passage de la mer des Caraïbes commandant l'accès au canal de Panama Leur activité économique est portée par le tourisme : on y fait escale lors de croisières. Deux millions de touristes s'y rendent chaque année. La musique qu’ils peuvent y entendre varie du Hip Hop au R&B mais aussi le calypso et le gospel. Depuis quelques temps une vibration nouvelle, forte et combattante se développe aux Iles Vierges, et plus particulièrement à Ste Croix.

La plus grande des trois îles ne s'étale pourtant que sur 212 km² (une superficie inférieure à celle de la Creuse !). L'île est passée de mains en mains au gré des sept colonisations successives de l'archipel : la Hollande, l'Espagne, la Grande Bretagne, Malte, la France, le Danemark et enfin les Etats-Unis, qui conservent encore à l'heure actuelle un droit de veto sur le gouvernement local. Un passé mouvementé, véritable terreau créatif, qui rappelle celui de la Jamaïque. Les Amérindiens Arawak ont habité aux Iles Vierges avant de se faire chasser par Christophe Colomb. D'où une tradition de rébellion bien ancrée. Avec des personnages locaux historiques ayant lutté contre l'esclavage et pour la condition noire, certaines pages d'Histoire des Iles Vierges rappellent les rébellions jamaïcaines comme celle de Morant Bay. En 1733, à St Jean, une violente rébellion d'esclaves oblige les Danois, dépassés, à demander de l’aide aux Français. Venus de Martinique, réussirent à rétablir l'ordre et à remettre en état les plantations. A Ste Croix une esclave Noire du nom de Queen Mary mène une rébellion à l’issue de laquelle la ville de Frederiksted fut entièrement brûlée.
D'autres personnalités ont un lien direct avec la Jamaïque, à l'image de Edward Wilmot Blyden, ami de Marcus Garvey. Comme en Jamaïque, les îles Vierges ont développé des patois locaux nourris de français, de hollandais et d'anglais par les colonisations successives, et utilisant des grammaires complètement différentes.

Scène musicale surdéveloppée
Alors que la Jamaïque pleure encore Bob Marley et que le monde se détourne du reggae, le roots s'implante à Ste Croix au milieu des années 80, avec la formation de groupes comme Inner Visions et Midnite. Depuis 1999, les amateurs de reggae ont pu constater que le nom de cette île revenait régulièrement. Car la scène reggae s'est considérablement agrandie. L’activité artistique locale rappelle encore une fois une île voisine il y a quelques années. A l'heure où la Jamaïque n'écoute plus que du dancehall, Ste Croix semble bien partie pour devenir la prochaine Mecque du roots / nu-roots.
La scène musicale y est surdéveloppée, et particulièrement prolifique. Véritable robinet à jeunes talents, les groupes et les artistes solo semblent apparaître en cascade. La taille réduite de l'île favorise les échanges artistiques qui se multiplient, créant une effervescence propice à la création. Une activité musicale étonnante de dynamisme, surtout si l'on considère la population de l'île - pas plus de 100 000 habitants.

Le son pratiqué à Ste Croix est d'une qualité rare ; profondément roots, il reste spécifique à l'île. Les styles sont en fait assez variés : du rockers, du roots, du stepper, du one drop, mais aussi de nombreuses incursions dans le dancehall et le new-roots. La création pure est de qualité, prenant des directions nouvelles et novatrices. Chaque artiste a ses spécialités, ce qui rend la scène reggae encore plus variée et attractive : on aimera Ras Attitude pour son dancehall tranchant ou Batch pour l'étendue de ses capacités vocales. Mais aucun ne se cantonne à un style. Les chanteurs, singjays, et musiciens de Ste Croix brandissent un reggae profond, sincère, à l'identité marquée. Le passé de l'île, la dimension de la foi rastafarienne et le contexte local sont autant de raisons qui font que tous les artistes affichent une volonté de ressusciter le 'One Love' originel, et s’attachent à écrire des textes conscients. La scène est aussi solidement occupée par les artistes féminines (Mada nile, Sistah Joyce, ou Dezarie), ce dont on ne peut que se réjouir à l'écoute de leurs albums.

Page suivante


Article écrit par Maxime Nordez & Sébastien Jobart

Tags : Yahadanai (10), Mada nile (13), Batch (17), Dezarie (12), Midnite (73), Ras Attitude (22), Virgin Islands (10), Révélations (21)

  Réactions
(5)   

Page 2

Date de mise en ligne : 26/02/2005


Ste Croix : le renouveau du roots


En dépit de ces qualités, les obstacles sont bien présents. Les endroits ou clubs où l'on peut entendre de la musique ne sont pas nombreux. Malgré le sérieux du travail de studio, la distribution est encore un problème pour la majorité des artistes. Leur faible programmation sur les ondes locales n'arrange rien. Pour pallier ces déficits, les artistes multiplient les casquettes. Le label Sound V.I.Zion Records a été fondé par Julian 'Batch' Cumberland, lui-même artiste dans l’un des premiers groupes de l’île : "The Motion". Sound V.I.Zion a signé Mada nile, Ras Attitude, Batch, Dezarie et Ambassada ainsi que des compilations pionnières comme le “Culturellenium" en 1999. De la même façon, le groupe Midnite a créé en 2000 sa propre structure : Afrikan Roots Lab. Autre moyen : l'utilisation massive du web, pour pouvoir écouter et acheter les albums. Ste Croix bénéficie ainsi d'une large exposition sur Internet via les sites de ses labels majeurs, mais on peut également citer la Bible http://www.vireggae.com

Par son statut insulaire, Ste Croix a dû créer son propre réseau de création, diffusion, promotion et distribution de la musique des artistes locaux. La création de labels est relativement récente et s’est accélérée depuis l'explosion créatrice de 1999-2000. On compte désormais une dizaine de labels (Ground Breaking, Iyah Ites, Ground Control, Blue Bitch, Glamorous, Rastafaria, Black Juice, Sound V.I.Zion, Umojah Productions, Splatter House, L.P). Les poids lourds se nomment I Grade Records, Mt. Nebo, Afrikan Roots Lab et SPM. D’autres labels de Ste Croix sont basés aux Etats-Unis. Le pays de l'Oncle Sam se laisse d'ailleurs peu à peu gagner par le son de cette petite île, au potentiel musical énorme. Une nouvelle Jamaïque, aux germes identiques. Le futur nous dira si les trajectoires sont les mêmes. Depuis 2002 a lieu le Reggae Sumfest des Iles Vierges.

Sainte Croix approche
Toujours est-il que le reggae de Ste Croix, longtemps resté dans l'underground des studios, est en train de s'exporter et devrait se tailler une place de choix sur la scène internationale. En France, Il n'y a actuellement aucun distributeur officiel de la musique de Ste Croix. Seule l'association Jahnoy basée à Paris (jahnhoy@free.fr">jahnhoy@free.fr) distribue les prods I Grade Records et le shop d'Abubakar et Pharoah (Nantes) est le seul à proposer quelques artistes de Ste Croix. Le phénomène se rapproche. On murmure que le groupe Bambu Station, signé chez Mt.Nebo, prépare une tournée française. Dezarie et Ikahba débarquent prochainement avec un nouvel album solo sur Afrikan Roots Lab. En plus, Mt. Nebo vient de sortir une compilation regroupant 13 artistes. Parmi eux, de nouveaux artistes ! On peut y découvrir Black Culture, Ibednego, Ijah Menelik, des membres de la Star Lion Family… Le monde va devoir se préparer au son massif made in Ste Croix.

Quelques artistes de Ste Croix :
Abja, Army, Bambu Station, Batch, Danny, De Apostle, Dezarie, Donny Dread, Iba, Ikahba, Inner Visions, Jahcob Seed, Jahman, Mada nile, Masta Chang, Midnite, Mystical Youth, Pressure, Ras Attitude, Ron Benjamin, Sabbattical Ahdah, Sistah Joyce, Star Lion Family, The Great Abu, Umojah, Yahadanai

Ste Croix et les Virgin Islands sur le web :
http://www.vireggae.com
http://www.riseupshow.tk

Les labels sur le web :
I Grade Records : http://www.igraderecords.com
Mt. Nebo : http://www.mtneborecords.com
Sound V.I.Zion http://www.soundvizionrecords.com


Page précédente    Page suivante


Article écrit par Maxime Nordez & Sebastien Jobart

Page 3

Date de mise en ligne : 26/02/2005


Ste Croix : Selection d'artistes incontournables


Batch
Julian ‘Batch’ CumberBatch est né à Ste Croix. Il est très tôt en contact avec la musique. On le retrouve batteur pour le chanteur roots vétéran Danny Tucker. Il crée, avec ses deux frères (Eddie ‘IDE’ et Reggie ‘IGE’) son premier groupe à Boston : The Motion. Le groupe rafle cinq fois de suite le prix de ‘best reggae band’ du festival caribéen de Boston puis part en tournée pour les Etats-Unis. Batch fonde le label Sound V.I.Zion Records en 1999 avec Bryan ‘Ras Attitude’ Goodwin, autre artiste qui a fait ses preuves. Le label revendique une musique pour l'esprit, 'strictly consciousness'.

Batch a participé à beaucoup de projets y compris des featurings sur les albums d'artistes comme Ras Attitude et Mada nile ainsi qu'un album avec Midnite : "He is Jah". Batch sort son premier album solo "Who you are" en 2003 sur son propre label puis le très réussi "Keep the Faith" l'année suivante. Batch est à la fois chanteur, producteur et musicien, il est l'un des incontournables de l'île. Simplement et humblement dévoué, sa musique est tournée vers le Tout Puissant. Il prône un message positif de paix, d'amour et d'unité. Son premier LP est une compilation collective "Culturelllenium" sortie en 1999. Le message de Batch prône la paix, l'amour et l'unité. Les thèmes rastas sont largement représentés, illustrant la foi omniprésente dans sa carrière.

DISCOGRAPHIE :
  • 2003 : "Who You Are" (Sound V.I.Zion Records)
  • 2004 : "Keep the Faith" (Sound V.I.Zion Records)

    Photo : © http://www.viriginareggae.com


    Yahadanai
    Deejay guyanais, Yahadanai vit à New York et travaille avec le label I Grade Records à St Croix.
    Sa première sortie est son duo avec Abja, autre membre de l'écurie insulaire, sur son album "Inna Red I Hour" (Pass De Kahn). La combinaison des deux voix permet à Yahadanai de se mettre en valeur et sa prestation est remarquée.

    En 2004, on le retrouve sur l'album "Set De Pace" de Donny Dread's, en featuring avec X-Kaliba (See & Know). Mais 2004 est surtout l'année de la sortie de son premier album, "One Atonement". Produit par Laurent "Tippy" Alfred de I Grade Records à St Croix, on y retrouve les arrangements précis et soignés qui font la réputation du label. Un véritable écrin pour la voix fulgurante de Yahadanai qui ondule entre chant et deejaying.

    DISCOGRAPHIE
  • 2004 : One Atonement (I-grade Records)

    SONS A L'ECOUTE :
  • Rise
  • Roman soldiers

    Photo : © http://www.igraderecords.com


    Mada nile
    M.Maymard alias Mada nile est native de l'île de Ste Croix. Elle grandit dans les ghettos des ‘Paradise Project’ avec ses neuf frères et sœurs. Sa mère lui fait écouter des artistes comme Israel Vibration, Bob Marley, Lucky Dube. Très tôt, elle se révèle musicienne et essaie de faire de la musique avec tout ce qui lui tombe sous la main. Puis, après l’Université, elle fait le choix de se lancer en solo, y voyant une occasion d’exprimer son message rasta.

    Mada nile a de grandes qualités et est capable des meilleurs toasts comme de chants inspirés. Son timbre de voix assez rauque maîtrisé, son débit et ses lyrics font d'elle une artiste accomplie. Elle participe avec Dezarie et Sistah Joyce à donner une autre image du reggae féminin. En 2001, Mada nile rejoint le label de Batch : Sound V.I.Zion Records et enregistre son premier titre "Worry no more" titre que l'on retrouve l'année suivante sur la compilation "Culturellenium II".

    En 2003, elle place le conscious "Another day" sur le maxi "The Life" aux côtés de Batch, Ras Attitude et Ambassda. Son premier album "Rise Today" sort en 2004 sur le label Sound V.I.Zion Records. Il est très bien accueilli, notamment le titre "Send I de Love" qui squatte les charts des Iles Vierges. Son reggae, signé Batch, est profond, roots et très actuel. Le message de Mada nile se veut positif et elle tient à représenter les mères africaines et du monde entier. Elle a partagé des plateaux avec Beres Hammond, Capleton, Tanya Stephens sans compter les nombreuses collaborations avec des artistes locaux.

    DISCOGRAPHIE :
  • 2004 : "Rise today" (Sound V.I.Zion Records)

    SONS A L'ECOUTE :
  • Brethren Sistren feat. Batch & Ras Attitude
  • Jah will find you
  • Send i de love

    Photo : © Lee Abel http://www.reggaeportraits.com


    Dezarie
    Dezarie est l'une des nombreuses révélations de Ste Croix. Vocaliste hors-pair, elle s'est faite remarquée par des apparitions réussies sur des compils ou des albums. En 2001, elle pose sur l'album "Nemozian Rasta" de Midnite Branch I. L'année suivante, elle apparaît sur les compilations "Culturellenium II", "Weep Not" et "Talkin'Roots". Elle livre surtout son premier album "Fya" sur le label I Grade Records. On y trouve le groupe Midnite en backing band. Sorti en 2002, ce premier opus est produit par Laurent 'Tippy' Alfred.

    Aux côtés de Mada nile et Sistah Joyce, Dezarie impose un reggae tout aussi roots et posé que militant et inspiré. En 2003, elle ré-édite sa collaboration avec le groupe Midnite et confirme son talent avec le magnifique "Gracious Mama Africa". Dezarie écrit ses textes en se focalisant sur des thèmes conscious. Par l'originalité de son écriture, ses lignes vocales et son timbre d'une clarté absolue, elle ne peut que séduire les amateurs de roots. Son inspiration vient des années 70. A la différence de la plupart des artistes de Ste Croix, son reggae se veut plus brut, sans ajouts digitaux.

    DISCOGRAPHIE :
  • 2003 : "Gracious Mama Africa" (Afrikan Roots Lab)

    SONS A L'ECOUTE :
  • Poverty
  • Slew dem an done

    Photo : © Lee Abel http://www.reggaeportraits.com


    Midnite
    Midnite est créé dans les années 90 par les deux frères Benjamin : Ron et Vaughn. Le groupe est l'un des plus plébiscités de l'île. Midnite est composé de cinq membres : Philip Merchant (basse), Dion Hopkins (batterie), Abijah (guitare), Ron Benjamin (directeur artistique et clavier) et le lead vocal Vaughn Benjamin. Midnite s'est forgé une solide réputation dans le conscious reggae. En tant qu'authentiques rastas, leur musique est dédiée au Tout Puissant. Alors que l'on pourrait s'attendre à un roots reggae qu'on appelle aussi Jah Jah Music, leur musique est ouvertement cross-over. Empruntant au dub, au hip hop, au roots, dancehall etc elle est difficilement qualifiable.

    Leur premier album "Unpolished" sort en 1997, alors que le groupe est installé à Washington DC. En 1999, leur collaboration avec Wildchild! Rec. les amène à enregistrer l'album "Ras Mek Peace" (sans ajout d'effets et sur deux pistes!). Le talent du groupe s'impose logiquement. Midnite décide alors de regagner Ste Croix, un retour qui stimulera l'activité musicale de l'île. Ils s'organisent et créént le label Afrikan Roots Lab en 2000. "Jubilees of Zion" est leur 3ème album et voit le jour cette même année. Au fur et à mesure des albums, Midnite progresse et se renouvelle sans cesse musicalement. Les frères Benjamin expérimentent et mélangent toutes sortes d'éléments, donnant une musique inspirée par la Jamaïque mais originale dans sa forme. "Seek Knowlegde before Vengeance" sort en 2002 et "Intense Pressure" l'année suivante. Cet album dubbé est l'un des meilleurs du genre dans une île qui pratique peu le dub. C'est le premier album dub du groupe.

    Sous le nom de Midnite, le groupe a sorti 7 albums à ce jour. Les deux derniers sont "Scheme A Things" et "Ainshant Maps" en 2004. Midnite enregistre aussi avec une formation modifiée sous les noms Midnite Branch I (6 albums) et Midnite I Grade (4 albums). Sous ce dernier nom, le groupe a signé en 2001 l'album "Nemozian Rasta" sur lequel on trouve l'artiste féminine Dezarie. Le dernier album sorti pour I Grade est l'acclamé "Let Live". Midnite commence à avoir fait du chemin avec plusieurs tournées en Amérique du Nord, de l'Ouest, au Brésil, à Porto Rico et à Ste Croix bien sur. Le message de Midnite est résolument conscious et rasta. Une petite perle musicale des îles vierges américaines. Midnite est l'un des groupes les plus créatifs du moment et bien que très inspiré par la Jamaïque, il propose une approche nouvelle du reggae au sens très large.

    DISCOGRAPHIE :
  • 2004 : Ainshant Maps (Afrikan Roots Lab)
  • 2004 : Scheme A Things (Rastafaria)
  • 2003 : Intense Pressure (Rastafaria)
  • 2002 : Seek Knowledge Before Vengeance (Afrikan Roots Lab)
  • 2000 : Jubilees Of Zion (Midnite Roots Music Inc / rééd. Afrikan Roots Lab)
  • 1999 : Ras Mek Peace (Wild Child!)
  • 1997 : Unpolished (Rastafaria)
    Midnite I Grade :
  • 2004 : Let Live (I Grade)
  • 2003 : Vijan (I Grade)
  • 2002 : Assini (I Grade)
  • 2001 : Nemozian Rasta (I Grade)
    Midnite Branch I :
  • 2004 : Full Cup (Natural Vibes)
  • 2003 : Project III (Natural Vibes)
  • 2003 : He is Jah (Rastafaria)
  • 2003 : Geoman (I Grade)
  • 2002 : Cipheraw (Rastafaria)
  • 2002 : The Cipheraw (Glamorous)

    SONS A L'ECOUTE :
  • The gad
  • Done wrong type


    Ras Attitude
    Ras Attitude a commencé sa carrière dans les années 90 sur l'île de Ste Croix. Il est l'un des premiers artistes de Sound V.I.Zion Records. Il pose sur toute les compils du label comme les 2 volumes du "Culturellenium" en 2000 et 2001 et le maxi "The Life" en 2003 aux côtés de Mada nile, Batch et Ambassada. Il signe le premier album solo sorti chez Sound V.I.Zion Records en 2001 avec "Happiness".

    On découvre un artiste polyvalent à l'aise dans différents styles. Des programmations digitales dancehall comme le titre "Pop Off" sont convaincantes dans le genre. Il est aussi capable des plus beaux chants sur des ballades acoustiques comme "All we need" ou autres lover's. Ce premier album s'achève sur une perle rare : "Glorious" envoûtante, simple, laissant penser que la suite sera…glorieuse. Après plusieurs invitations sur des albums, comme celui de Mada nile, Ras Attitude sort, en 2004 "Love Life" son second album solo. Celui-ci s'avère encore plus abouti et impose Ras Attitude comme incontournable de Ste Croix. Il revendique des influences allant de Sizzla à Burning Spear en passant par Capleton.

    DISCOGRAPHIE :
  • 2001 : Hapiness (Sound V.I Zion records)
  • 2004 : "Love life" (Sound V.I Zion records)

    SONS A L'ECOUTE :
  • David & Goliath
  • Stop chat

    Photo : © http://www.virginiareggae.com

    Thanks : Neeko (Rise up show), Tippy, Ima, Lee Abel, Genie & all the artists...


    Page précédente


    Article écrit par Maxime Nordez

  • Réactions

    Date de mise en ligne : 26/02/2005

    5 réactions
    Appréciation générale :

    Xcellent article que je découvre bien tard malheureusement(2005 les gars , Maxime Nordez & Sébastien Jobart vous aviez du nez)! tout a fait d'accord: la vague de ste croix va débarquer en france et on l'attend! le son est plus que bon et y en a marre de ces soit disants prod reggae, ragga, nu-roots bidons... retour au source obligatoire , big up! Unity & Love

    Je suis fan a recommander

    a decouvrir absolument pour les adorateurs du roots specialement midnite, dezarie et niyo rah qui a mon sens sont les nouveaux piliers d'un reggae en voie de disparition au profit d'un dance hall de plus en plus commercial et hard core.

    Je suis en pleine découverte de ce reggae et je trouve ou plutôt retrouve toute la force du old root avec une approche plus actuelles des sons. Tous ces artistes ont cette touche si particulière au reggae qu'avaient ceux de la Jamaïque il y a quelques années et qui s'est parfois je trouve altérée. Plus que du nu-root, c'est à mon goût le meilleur son reggae actuel. Pensée spéciale pour Midnite et Dezarie qui portent haut ce genre et mettent le niveau sacrément haut.

    so it go ! big vibes a gwaan inna st croix !
    franchement du son de qualité ya rien a dire, specialement yahadanai et dezarie...
    hope dem soon come mash deh place inna paris !


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


    Reportages
    Dossiers
    Photos reportages

    Publicité Votre pub sur Reggaefrance
    Espace membres
      
    Login :
    Password :   
    Devenir membre

     
     Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
      
    Site créé par l'agence© 1999-2019