Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : jeudi 02 juin 2005 - 52 785 vues


Capleton annulé : la trève a disparu



Trois concerts de Capleton annulés pour le "caractère violent et homophobe" de certaines de ses chansons, un effet boule de neige à craindre, et ce juste avant la tenue des festivals cet été... Mais où donc est passée la trève ?

  Réactions
(83)   


Début février était signé un accord entre les labels reggae majeurs (VP, Jet Star et
Greensleeves), et les associations de défense des droits des homosexuels (J-Flag et
Outrage). A l'époque, le reggae pousse un soupir de soulagement : avec la fin de la
campagne "Stop Murder Music", les artistes ne devraient plus être menacés
d'interdiction de concert, puisqu'ils renoncent à tenir des propos homophobes à la
fois en studio et sur scène. De son côté, Outrage, par la voix de son président
Peter Tatchell, se réjouit : « les chanteurs peuvent faire des concerts, les fans
peuvent voir leurs idoles, et les homos ne seront plus insultés », n'hésitant pas à
parler de « premier pas vers la restauration du "One Love" de Bob Marley ».

Pourtant, trois concerts de Capleton ont été annulés en une semaine en raison du
"caractère violent et homophobe" de certaines de ses chansons. C'est la Cartonnerie,
à Reims, dont le président est également adoint au maire, qui a ouvert les
hostilités le 19 mai dernier en annulant la date prévue le 18 juin. Et qui aurait,
avec l'appui des associations locales de défense des droits des homosexuels, fait
pression sur l'Aéronef à Lille où un concert de Capleton était programmé le 8 juin,
puis annulé. Les raisons avancées sont les mêmes : « Le caractère violent et
homophobe des propos tenus par Capleton (...) est contraire aux valeurs de
tolérance, d'ouverture et de respect de l'autre que nous défendons», explique la
direction de l'Aeronef dans un communiqué. Depuis, Clermont-Ferrand les a rejoint.
L'annulation de Toulouse, contrairement à ce qui a été écrit, n'a rien à voir avec
toute cette affaire : elle est liée à l'impossibilité de trouver des horaires
d'avions adaptés pour que Capleton puisse donner son concert ce soir-là.

"Annulation préventive"
Or Capleton, pour l'heure toujours chez VP (signataire de la trève), est tenu par
cet accord. Pourquoi, dès lors, préférer une "annulation préventive" à son
application ? Pourquoi interdire le concert si on peut autoriser Capleton à se
produire tout en proscrivant ses chansons à caractère homophobe, comme le stipule
très clairement l'accord ? D'où une question inquiétante : les associations locales
de défense des droits des homosexuels était-elles au courant de la trève signée en
février ? Visiblement non, en dépit du caractère international de cet accord dont se
réjouissait publiquement Peter Tatchell. A Médiacom, le tourneur de Capleton, on
regrette qu'aucune négociation n'ait été possible. « Ils ont même refusé de nous
rencontrer, déplore Jamal, responsable technique. On voulait les inviter au concert,
pour leur montrer qu'il n'y avait rien de répréhensible dans son show. »

Seule une association de Bretagne, Actions Gay LBTH, s'est manifestée : elle n'a pas
l'intention de réclamer l'annulation des concerts de St Brieux et de Brest/Guipavas.
Au contraire, elle tient même à y assister pour constater elle-même le déroulement
des shows. (Ce qui n'empêchera pas la date de St Brieuc de disparaitre du planning.
Coïncidence ? Les quatres salles à avoir annulé le show sont toutes subventionnées.)
Un bien maigre résultat, alors que Mediacom s'était fendu d'une attestation
certifiant que Capleton ne proférait aucun propos homophobes, en chansons ou en
paroles, dans ses concerts européens. Le 8 mai, il était en concert à Londres :
rien à signaler, selon nos informations. Idem pour Beenie Man, en concert le 20 mars
dans la capitale anglaise, et félicité à la télévision par Peter Tatchell.

La suite se réglera sur le terrain juridique. Face à ces annulations qui trahissent
surtout une méconnaissance grave du dossier de la part des associations françaises
de défense des droits des homosexuels, Mediacom a obtenu du Tribunal de Grande
Instance de Reims une ordonnance qui l'autorise à assigner REMCA, société gérant la
Cartonnerie. Une procédure judiciaire concernant la date de Lille est également en
cours. Mais d'autres dates sont encore menacées : l'Interassociative Lesbiennes,
Gaies, Bi et Trans (l'Inter-LGBT) a demandé à Daniel Colling, directeur du Zénith de
Paris, de "ne pas accepter les débordements de haine" de Capleton et d'annuler le
concert du 26 juin. Une intention soutenue par Bertrand Delanöe, le maire de la
capitale, qui lui aurait écrit une lettre en ce sens.


Article écrit par Sébastien Jobart

Tags : Capleton (135)

  Réactions
(83)   

Réactions

Date de mise en ligne : 02/06/2005

83 réactions
Appréciation générale :

Pour info... Interview d'une page de Capleton dans Libération aujourd'hui.

quelle tristesse... le reggae est devenu une musique synonyme d'intolérance... c'est triste. pour ces soi disant prophètes donneurs de leçons ils finiront par se brûler à force de jouer avec le feu...

je veux pas sembler parano, mais tout ca ressemble bien a un desir camoufle d'eliminer les rastas de la place. Ils denoncent, et sont donc genants pour Babylon et ses pervertions. Je pense que tout ceci n'est qu'une excuse et que ca arrange bien Delanoe qu'on boycotte les soirees reggae et les real rastamen! cela dit, ce sera tant pis pour eux, un de ces 4 les rastas de France vont lacher l'affaire et allez vivre dans un pays ou ils sont plus respectes (rien que Londres on voit ladifference!) et comme dirait un proche ils vont laisser leurs enfants (notre generation) se debrouiller tous seuls!sans reggae,sans les paroles et conseils rastas, on fait quoi nous?ca leur plairait bien a tous ces politiques qu'on rentre dans le lot et qu'on se pointe tous a leur gay pride et soirees techno! en meme temps je ne nous trouve pas tres revendicatifs face a ca ni tres reconnaissants! c'est a nous qui tiront tout le bon de Rasta sans pour autant l'etre de nous bouger pour qu'ils soient plus respectes et qu'ils aient une place official en france!

...

faut-il interdire le reggae ?

dés fois je vois bien les dérives.

ça fait peur !

tant de haines ça craint !

...

Ce qui est regrettable ds ttes c histoires d'interdiction d'artistes jamaicains tels que le FIREMAN SIZZLA voire d'autres c que les chichiman réclament de la tolérance ms c déja faire preuve d'intolérance Messieurs les chichi que d'empecher ces artistes de se produire librement!!On va pas se répeter ms il est clair que ces annulations ne sont pas de nature à calmer les esprits! On revient encore plus véner contre vs meme si ds le fond on a rien contre vs à la limite on s'en bat les couilles de votre vie! Votre gay pride de m.... que vs imposer à ts chaque année c consternant! ms on ne fait jamais d'histoire avec ça! je dis ke le spectacle que vs imposez aux yeux d enfants notamment c limite dangéreux ds leur future constitution d'etre humain: comment leur expliquer par exemple que deux hommes puissent se bécoter? Est ce normal? A la limite qu'ils le fassent ds leur intimité on s'en fout ms on s'affiche pas com ça aux yeux de la populace!! Les concerts reggae ont tjrs eu lieu ds d espaces fermés et délimités ds 1 bon esprit que je sache! Et les massives sont libres de s'y rendre ou pas si ça leur plait. Il n'y a là aucune forme d'obligation alors que la gay pride entre autre on ns l'impose chaque année! ça s'affiche en public meme si ça ns plait pas! Pr finir les Chichi 1 chose est sure: Vs pouvez faire annuler certains concerts celui du FIREMAN ms vs ne pourrez jamais empecher ts les massives qui supportent reggae music d'apprécier les tunes du Prophet! Le FIRE VA bruler encore longtemps et IL N'est pas pret de s'éteindre trust me! Pr ceux qui comprennent l'anglais et le patois jamaicains les chichi je vs invite à écouter la tune de SIZZLA autre Bobo controversé: le très virulent " Gunshot" sur le riddim double jeopardy il met tt le monde d'accord si après ça vs avez pas compris.... BLAZE DI FIRE PON DEM! REEEEEEED HOT !!

Merci Marido! Ca m'énerve tous ces gens qui n'ont pas lu Shakespeare!

Tu as totalement raison Liberty Avenue!

Bon alors n'oubliez pas le prochain concert de jenifer au Zenith! lol

Je compte jusqu'à trois , puis je lâche mes dobermans!

vous aites tous foux
il fo écouté Sege reggiani

Vous sorez la vérité
vous vous trompé d'ennemis
JB

Vous feriez mieux d'écouter Jenifer!

où c'est qu'il faut s'inscrire pour avoir sa carte de membre de la secte du prophète king tango? faut subir un lavage de cerveau avant?

Yesaiii King Shango( lol) et ts les massives qui supportent le Fireman Les chi chi on a rien contre vs ds le fond ms ttes c interdictions dartistes jamaicains( bientot probablement SIZZLa Kalongi? annoncé au Garance) ne sont pas de nature à calmer les esprits! ça ns rend véner!! BLAAAZE IT UP!!

T inkiete cléclé la petition je l'ai proposé depuis la premiere page et personne na repondu...moi je suis partant
A jus More Fire
http://okrasitna.skyblog.com

tiens au fait,y aurait pas un moyen de montrer notre mécontentement en faisant une pétition ou un truc du genre? certes ça n'aura certainement pas le pouvoir de changer la donne mais on aura au moins pu leur prouver que le public de Capleton n'est pas une bande d'incultes et d'impuissants! si tous les fans censés venir au concert du Zénith (ça doit représenter une certaine quantité) se motivaient ça aurait le mérite de leur montrer qu'on est pas d'accord et qu'on se bouge pour le dire haut et fort!
faut faire passer le message sérieux!on va pas se laisser faire merde!!

 Précédent  Suivant   
1 2 3 4 5 6

Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2019