Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

  
Album: VARIOUS ARTISTS - Version dread

VARIOUS ARTISTS

Version dread



Date de sortie :
17/07/2006

Label :
Heartbeat

Tracklist :
1. Why oh why version
2. Fire coal version
3. Creation version
4. Please be true version
5. Armagideon version
6. Born to dub
7. Pick up version
8. It deep pt.2
9. Version dread
10. Declaration version
11. Things a come up to dub
12. Zion lion
13. Natty rub a dub
14. Give me this version
15. Fire version
16. Hold me baby pt.2
17. Train is coming pt 2
18. New broom pt.2


CHRONIQUE


  Réactions 
(0)   
Chronique écrite par Benoit Georges
le mercredi 06 septembre 2006 - 5 686 vues


Caractéristique majeure de la musique jamaïcaine, les versions (appelés plus tard riddims), parties instrumentales des chansons, furent d'abord le fruit du hasard avant de devenir un phénomène majeur de la musique contemporaine avec l'avènement du dub. Ce "Version dread" de Studio One, compilé par Heartbeat, nous transporte à l'origine des versions en réunissant 18 versions inédites en cd, issues des faces B de 45 tours fameux.

L'histoire veut qu'en 1966, Byron Smith, ingénieur au studio Treasure Isle de Duke Reid, ait pressé par inadvertance un disque des Paragons On the beach en oubliant la partie vocale. Destiné à Ruddy Redwood, opérateur du sound system Ruddy's the Supreme Ruler of Sound, de Spanish Town, ce disque devient ainsi le clou du spectacle lors d'une danse lorsque Redwood joue cet instrumental à la suite du titre original. La version était née.

Chez Studio One, Clement "Coxsone" Dodd qui possède depuis 1965 une console deux pistes lui permettant de séparer les voix des instruments, s'engouffre dans cette brèche. La version devient alors le complément indispensable des chansons et se retrouve systématiquement sur la face B des 45 tours. Typiquement, la première phrase du titre (appelée "punch line") est conservée, souvent a cappella et la voix réapparaît ici et là, même si plusieurs versions sont strictement instrumentales. Quelques effets, équalisation ou écho, sont parfois ajoutés de façon marginale. La version devient ainsi la norme jusqu'au début des années 70 où le jeune Osbourne Ruddock (futur King Tubby) fera exploser ce carcan grâce à une créativité sans limite qui donnera naissance au dub.

Ce "Version dread" propose donc 18 instrumentaux mixés pour la plupart par Clement Dodd lui-même, qui n'étaient plus disponibles que sur les 45 tours originaux. Ces riddims compilés ici sont tous des classiques, comme Creation rebel de Burning Spear, Armagideon time de Willie Williams (version du Real rock de 1982), Pick up the pieces des Royals, Declaration of rights des Abyssinians, Give me the right des Heptones, Train is coming de Ken Boothe ou New broom d'Horace Andy. Une belle sélection qui démontre toute l'importance de cette petite révolution musicale qui préfigure la pratique du "versioning" en riddim et celle du dub.

REACTIONS


Aucune réaction n'a encore été déposée

Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.
 

Région: 

Prochain concerts / sounds :
Selecta sarka - 25/08
Wicked vibes - 26/08
Wicked vibes - 01/09
Wicked vibes - 02/09

Disquaires Reggae :
Patate records - Paris

Emissions de radio :
Sunday culture - Dim
Party time - Dim
Interview william wesley - 1.0

News du Reggae et du Dancehall
Chroniques CD/DVD/Livres
Riddims à découvrir
Charts riddims - Classement hebdo des singles

Publicité Publicité
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Actualités / News / Riddims reggae >> Chroniques Reggae / Dancehall >> Chronique
  
Site créé par l'agence© 1999-2017