Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

  
Album: GAPPY RANKS - Put the stereo on

GAPPY RANKS

Put the stereo on



Date de sortie :
06/09/2010

Label :
Greensleeves

Tracklist :
1. Mountain top
2. Heaven in her eyes
3. Put the stereo on
4. Pumpkin belly
5. Happiest day of my life
6. Musical girl
7. Little understanding
8. Thy shall love
9. Rude boy
10. Heavy load
11. So lost
12. Soul rebel


Artiste lié :
  • Gappy Ranks
  •  Son à l'écoute


    CHRONIQUE


      Réactions 
    (7)   
    Chronique écrite par FX Rougeot
    le mercredi 29 septembre 2010 - 8 687 vues


    Un vent de fraîcheur a jailli des rues d'Harlesden, quartier reggae de l'ouest londonien. Ce tourbillon, c'est un visage de bad boy traversé d'un diastème, ces dents du bonheur qui portent bien leurs noms au moment de découvrir le premier opus de Gappy Ranks, "Put the Stereo On" (produit par Peckings), sans nul doute l'un des albums phare de 2010.
    Mis sur le devant de la scène l'an dernier par un Stinkin Rich plein de promesses, signé dans la foulée par ses compatriotes de Greensleeves, Jacob Lee (son vrai nom) a parfaitement justifié l'étiquette de valeur montante qui collait depuis à sa carrure imposante. Le tout (défi majeur, souvent perdu par les artistes devenu "bankable") en conservant l'authenticité qui a fait sa renommée dans l'underground UK.

    Celui qui fit ces débuts au micro dès 11 ans, a bâti, à l'instar de Damian Marley et Nas sur un "Distant Relatives" métissé reggae-hip-hop, un album passerelle entre le reggae-rocksteady des 60-70's et le roots actuel, terrain de jeu favori des singjays. Mais Gappy Ranks ne se contente pas de regarder dans le rétro : son coup de peinture est habile, respectueux, gonflé de textes conscients (A Little Understanding, So Lost…).

    Lui-même enfant du mélange (père jamaïcain, mère dominicaine), ce brillant touche à tout, déjà entendu aux côtés du rappeur US Twista ou… Français Canardo (frère de la Fouine), remet avec aisance d'indémodables riddims (et leurs glorieux labels avec) au goût du jour. Le Soul Rebel sur le superbe Heaven In Her Eyes, resté 13 semaines en tête des charts Outre-Manche, riddim qu'il choisira de nouveau pour boucler son tracklist avec le vétéran (un symbole) Nereous Joseph sur un Soul Rebel cadencé. Aussi l'incontournable rythmique de "54-46" de Toots, avec l'amusant Pumpkin Belly, qui reprend l'ancien morceau de Tenor Saw du même nom (sur le Sleng Teng riddim).

    Gappy y exhorte les jeunes à se bouger, à aller étudier, avant de se filer vers un thème qui visiblement lui est cher : l'amour. Disséminé sur les plaisantes ballades estampillées Treasure Isle records, 0Happiest Day of My Life et Musical Girl, malheureusement gâchées par un auto-tune (le point noir de ce LP) qui ne colle ni au contexte rétro, ni au talent flagrant de l'artiste.
    Evidemment, Gappy Ranks colle bien à son époque : le Creation Rebel riddim de Bunny Lee revisité par Frenchie (Maximum Sound) lui convient à merveille (Heavy Lord). Mais force est de constater que sa nostalgie, qui rappelle celle de Sugar Minott lorsqu'il reprenait les vieux riddims de Studio One à la sauce dancehall, porte en elle une force réconfortante. Celle d'un gamin qui "supplie" son père de passer les 45 tours de Studio One sur l'éponyme Put the Stereo on. Ces paroles distillées sur le Hot Milk riddim rendu notamment célèbre par Barrington Levy (Murderer), résume à elles seules l'étendue de la palette Gappy Ranks : respect des anciens ("Rest in peace sir Coxsone"), facilité de passer du chant au toast…
    L'auteur du superbe Longtime (dont le clip est un "must see") rend l'ancien actuel. Ils sont peu à avoir ce pouvoir. "Ne jugez jamais un livre à sa couverture", glisse-t-il sur Mountain Top. Si l'on en juge à celle de "Put the Stereo on", hommage coloré aux albums de ska british des années 60, Gappy Ranks est au centre des futures révolutions reggae.

    7 réactions

    pur album et en plus l artiste est bon en live.
    je serais au concert au cabaret.
    big up gappy ranks, l artiste europeen qui va tous defoncer !

    Sancho, les riddims sur l album sont des classiques de studio one, je discute pas tes gouts mais ces riddims sont lourds !

    Yo! j'ai acheté l'album sans l'écouté en connaissant juste la Mountain Top et pas mal de Big tune de Gappy et j'ai été cruellement déçu face à tout ces riddim roots, bien trop roots même?c'est toujours pareil et y'en a marre! J'ai une impression de déja entendu. j'avais à peine fini d'écoute l'album qu'il m'avait déjà soulé. gappy est très fort et possède un talent fou avec de bons lyrics et de bonnes mélodies mais cet album manque de dancehall (pas une tune) et d'originalité au niveau des versions.

    L album de l annee pour le moment pour moi

    c dead en live...une mauvaise imitation de lui même!!!


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

    REACTIONS


    7 réactions
    Appréciation générale :

    pur album et en plus l artiste est bon en live.
    je serais au concert au cabaret.
    big up gappy ranks, l artiste europeen qui va tous defoncer !

    Sancho, les riddims sur l album sont des classiques de studio one, je discute pas tes gouts mais ces riddims sont lourds !

    Yo! j'ai acheté l'album sans l'écouté en connaissant juste la Mountain Top et pas mal de Big tune de Gappy et j'ai été cruellement déçu face à tout ces riddim roots, bien trop roots même?c'est toujours pareil et y'en a marre! J'ai une impression de déja entendu. j'avais à peine fini d'écoute l'album qu'il m'avait déjà soulé. gappy est très fort et possède un talent fou avec de bons lyrics et de bonnes mélodies mais cet album manque de dancehall (pas une tune) et d'originalité au niveau des versions.

    L album de l annee pour le moment pour moi

    c dead en live...une mauvaise imitation de lui même!!!

    Big up,
    Bon son :tu vois le style Papa !!!!!

    Big artiste,en concert le 22 octobre avec le Delivery Band au Cabaret Sauvage.


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.
     

    Région: 

    Prochain concerts / sounds :
    5 majeur - 18/11
    Concert natanja - 18/11
    Selecta sarka - 18/11
    Taiwan mc+youthstar+b - 24/11

    Disquaires Reggae :
    Patate records - Paris

    Emissions de radio :
    Sunday culture - Dim
    Party time - Dim
    Interview william wesley - 1.0

    News du Reggae et du Dancehall
    Chroniques CD/DVD/Livres
    Riddims à découvrir
    Charts riddims - Classement hebdo des singles

    Publicité Votre pub sur Reggaefrance
    Espace membres
      
    Login :
    Password :   
    Devenir membre

     
     Vous êtes ici : Accueil >> Actualités / News / Riddims reggae >> Chroniques Reggae / Dancehall >> Chronique
      
    Site créé par l'agence© 1999-2017