Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

  
Album: JOSIE MEL - Freedom

JOSIE MEL

Freedom



Date de sortie :
01/08/2003

Label :
Walboomers music (NL)

Tracklist :
1- Freedom
2- Play it little louder
3- The blessing
4- Crossroads
5- Do mi ting
6- Don’t play
7- Poor people
8- Please don’t stop the dance
9- Joy
10- Void
11- Night nurse
12- Got to be an angel
13- Youths fi big feat. Capleton
14- Wrong line feat. Little Twitch
15- Talk talking
16- Oh girl


Artiste lié :
  • Josie Mel


  • CHRONIQUE


      Réactions 
    (1)   
    Chronique écrite par Benoit Georges
    le vendredi 19 décembre 2003 - 11 868 vues


    « Qui est Josie Mel ? » se demanderont certains d’entre vous. D’autres, amateurs de 45 tours, se souviendront peut-être de quelques morceaux sur des séries roots digitales de Star Trail ou Black Scorpio. Comme l’indique la biographie dans le livret, Josie Mel a commencer à chanter à l’église, au début des années 80, avant de se produire dans les sound systems locaux, ce qui explique son style dancehall teinté de soul (parmi ses artistes favoris, il cite Curtis Mayfield et Marvin Gaye).

    Cet album, présenté comme le premier de l’artiste, est en réalité une compilation de ses meilleurs singles enregistrés entre 1998 et 2002. Côté producteurs, sont principalement représentés deux maîtres du roots digital : Richard « Bello » Bell pour le label Star Trail, chez qui Josie Mel a fait ses débuts, et Maurice Johnson aka Jack Scorpio pour son label Black Scorpio. Les riddims utilisés sont pour la plupart des adaptations digitales de riddims oldies : ceux qui ne connaissent pas Josie Mel se retrouveront donc en terrain connu avec des riddims sur lesquels Capleton, Anthony B, Sizzla ou autres ont posé des hits.

    Pour Star Trail, on retrouve le single Play it little louder sur une adaptation du riddim You don’t care ; un très bon cut sur le Bababoom (The blessing) ; Poor people sur le riddim Shotterfire, et enfin Wrong line, une combinaison Josie Mel / Little Twitch sur le Joy riddim (d’après le cut d’Anthony B). Dans un style plus dancehall/hip-hop, la production n’a pas fait l’impasse sur le morceau très soul Don’t play sur le riddim Night Rider (toujours Anthony B). Ce sont des morceaux qui datent un peu (1998/1999) mais qui restent agréables à écouter.

    Côté Black Scorpio on retrouve aussi les grosses séries dancehall : sur le riddim Right Now (d’après la version de Capleton) pour le titre Crossroads ; le cut Do mi ting sur le riddim Cousin ; une version soul très réussie sur le General (Joy produit par Jimmy Riley) ; le riddim Queen of the minstrels pour Void, un bon lover ; le morceau Got to be an angel qui donne son nom au riddim (Angel) et enfin une combinaison avec Capleton sur le riddim Friends for life (Youths fi big). On notera également deux inclassables : une reprise de Gregory Isaacs (Night nurse) assez bien faite, et le single Talk talking, qui est selon moi l’un des meilleurs titres de Josie Mel, produit par Everton Blender et paru à l’époque sur son propre label (Blend dem). Deux morceaux ne m’ont pourtant pas convaincu : le premier titre Freedom qui donne son nom à l’album (dommage !) et le dernier Oh girl, un peu léger.
    Au final, l’album de Josie Mel est plutôt une bonne surprise avec des titres très efficaces et de belles chansons. Ce disque qui s’écoute assez facilement permettra donc à ceux qui ne connaissent pas Josie Mel de découvrir un artiste complet (le livret offre d’ailleurs une présentation précise de son parcours et de ses goûts musicaux). Pour les autres, c’est un récapitulatif utile pour des singles qui sont un peu passés inaperçus même en sound systems. Les nostalgiques se souviendront aussi des 45 tours Star Trail qui ont aujourd’hui déserté les bacs de nos disquaires.

    Une précision enfin, pour ceux qui écouterons l’album, Josie Mel a fourni son adresse e-mail et comme ce n’est pas tous les jours qu’on peut donner directement son avis, je me permets de vous la donner : camjosiemel@hotmail.com.

    1 réaction

    josie mal est un bon chanteur, et c'est vrai qu'il a des bons singles sur scorpio, le do mi ting déchire!!!


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

    REACTIONS


    1 réaction
    Appréciation générale :

    josie mal est un bon chanteur, et c'est vrai qu'il a des bons singles sur scorpio, le do mi ting déchire!!!


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.
     

    Région: 

    Prochain concerts / sounds :
    Sanga mama africa & r - 09/03
    5 majeur feat pompis - 16/03
    Dub judah / jerry lio - 16/03
    Uptown blackmusic - 13/04

    Disquaires Reggae :
    Patate records - Paris

    Emissions de radio :
    Sunday culture - Dim
    Party time - Dim
    Interview william wesley - 1.0

    News du Reggae et du Dancehall
    Chroniques CD/DVD/Livres
    Riddims à découvrir
    Charts riddims - Classement hebdo des singles

    Publicité Votre pub sur Reggaefrance
    Espace membres
      
    Login :
    Password :   
    Devenir membre

     
     Vous êtes ici : Accueil >> Actualités / News / Riddims reggae >> Chroniques Reggae / Dancehall >> Chronique
      
    Site créé par l'agence© 1999-2019