Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

  
Album: STANLEY BECKFORD - Reggaemento

STANLEY BECKFORD

Reggaemento



Date de sortie :
27/04/2004

Label :
Tôt ou tard

Tracklist :
1. Wanted Man
2. Israelites
3. Oh Jah Jah
4. Let the devil gwan
5. 007 Shanty town/I’ll never grow old Medley
6. Causeway road
7. Sam Fi Man
8. Telephone calling
9. Fell like jumpin’
10. Donkey man
11. Oh Jehova


Artiste lié :
  • Stanley Beckford
  •  Son à l'écoute


    CHRONIQUE


      Réactions 
    (3)   
    Chronique écrite par Maxime Nordez
    le dimanche 25 avril 2004 - 15 493 vues


    A près de 70 ans, Stanley Beckford sort un nouvel album. L’auteur du célèbre « Soldering » semble indémodable et n’est pas sans nous rappeler Compay Segundo dans un répertoire voisin.

    Stanley Beckford a toujours joué du mento, style musical qui puise ses sources en Afrique. On retrouve dans cet album son tout premier hit Wanted Man qu’il signa pour Alvin Ranglin (GG Records) en 1973. Gros succès radio, ce morceau nous plonge dans l’univers mento de Stanley avec sa rhumba-box, son banjo et sa clarinette, dans la plus pure tradition. Composé de 11 titres, cet album compile d’anciennes compositions, des reprises de succès reggae et de nouvelles compositions.

    Si Stanley avait repris, dans son "Stanley Beckford plays mento", des chansons de Bob Marley, cette fois ce sont d’autres monuments du reggae qui sont revisités comme The Gladiators, Desmond Dekker, The Maytals ou encore Marcia Griffiths. Le medley 007 Shanty Town/ I’ll never grow old est particulièrement réussi et donne l’impression que ces chansons étaient faites pour le mento. D’ailleurs, comme Stanley aime le rappeler (voir interview) : « Mento is di original ! ». Son timbre de voix convient parfaitement au Israelites de Desmond Dekker. Avec Oh Jah Jah il reprend ce qui était à l’origine un chant de Noël en Jamaïque avant de devenir le Hello Carol des Gladiators. Donkey man emprunte lui aussi aux thèmes traditionnels jamaïcains. Feel like jumping de M.Griffiths est tout aussi inattendu que réussi.

    Garant de la tradition musicale
    L’instrumentation mento est quasi invariable bien que parfois, la guitare acoustique l’emporte sur le banjo (Sam Fi Man). Les arrangements sont simples mais font tout le charme du mento avec des intermèdes de clarinette qui reprend le thème. Les nouvelles compositions pourraient avoir été écrites dans les années 70 tant la recette reste la même. Telephone calling et Let the devil gwan sont deux nouveaux morceaux qui s’insèrent parfaitement dans le répertoire. Stanley Beckford est l’un des rares représentants du mento et entretient cette tradition comme il se doit.

    Il nous confiait qu’il devait beaucoup aux européens et au blancs en général (voir interview). Grand monsieur de la musique jamaïcaine, Stanley Beckford n’est pas et n’a jamais été un rastaman. Mais il porte en lui une spiritualité et une sagesse très développées qui lui firent écrire notamment le morceau Oh Jehova, complainte mento, mystique sans être rasta. Un album très agréable que ce "Reggaemento" qui maintient Stanley Beckford comme le garant de la tradition musicale jamaïcaine.

    3 réactions

    J'ai ecoute et vu Stanley au festival de Juan-les pins,je peus vous dire que
    c'est extra;jamais je me suis autant regaler!C'est dommage que les français et autre ne le conaissent pas assez!Encore bravo pour son concert

    Il passe plus exactement le vendredi 13 avec Astonvilla et Sidilarsen à partir de 19h30 (12€ en pré vente, 15 € sur place) :)

    a voir au cap festival de flavin (aveyron 12) le weekend du 15 août pour plus dinfo envoyez e-mail tchuss


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

    REACTIONS


    3 réactions
    Appréciation générale :

    J'ai ecoute et vu Stanley au festival de Juan-les pins,je peus vous dire que
    c'est extra;jamais je me suis autant regaler!C'est dommage que les français et autre ne le conaissent pas assez!Encore bravo pour son concert

    Il passe plus exactement le vendredi 13 avec Astonvilla et Sidilarsen à partir de 19h30 (12€ en pré vente, 15 € sur place) :)

    a voir au cap festival de flavin (aveyron 12) le weekend du 15 août pour plus dinfo envoyez e-mail tchuss


    Ajouter une réaction :
     Note :
     Nom : *
     E-mail :
     Commentaire : *
     
    Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
    L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.
     

    Région: 

    Prochain concerts / sounds :
    Up like friday - thia - 28/06
    5 majeur feat big red - 29/06
    Dj officiel d'alkalin - 29/06
    Hits 2.0 - 29/06

    Disquaires Reggae :
    Patate records - Paris

    Emissions de radio :
    Sunday culture - Dim
    Party time - Dim
    Interview william wesley - 1.0

    News du Reggae et du Dancehall
    Chroniques CD/DVD/Livres
    Riddims à découvrir
    Charts riddims - Classement hebdo des singles

    Publicité Votre pub sur Reggaefrance
    Espace membres
      
    Login :
    Password :   
    Devenir membre

     
     Vous êtes ici : Accueil >> Actualités / News / Riddims reggae >> Chroniques Reggae / Dancehall >> Chronique
      
    Site créé par l'agence© 1999-2019