Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : lundi 16 juin 2008 - 22 620 vues

Reggae Live Tour #2

De passage à Paris après avoir débuté à Strasbourg, la deuxième édition du Reggae Live Tour se présente dans la capitale avec l'un des meilleurs arguments de l'année : la première tournée française de Jah Cure. Avec en plus Luciano, mais finalement sans Beres Hammond et Queen Ifrica, remplacés respectivement par Ras Shiloh et Marcia Griffiths à la dernière minute. Le Zénith est plein comme un œuf : le Reggae Live Tour 2 vient de donner le coup d'envoi des festivals de l'été.

Voir l'album photo      Réactions
(20)   


Ras Shiloh
Une fois n'est pas coutume, il ne fallait pas arriver en retard au Zénith. Invité de dernière minute et contraint d'ouvrir le bal, Ras Shiloh démarre pile à l'heure. Du coup, le New-Yorkais aura fait son retour en France devant un public clairsemé, livrant une performance malheureusement trop courte mais intense, son chant puissant appuyé par les soubresauts de sa main tremblante. Son implication n'a pas laissé insensible le Zénith, réceptif dès son entrée en matière réussie sur un attendu hommage à Garnett Silk (Kingly character). Le premier mouvement de foule de la soirée est bien sûr pour Onto Zion sur le Mount Zion riddim cher à Capleton, et le suivant pour Are you satisfied. C'est indéniablement son hit, et il sait appuyer là où il faut. Dommage qu'il n'aille pas plus loin, c'est déjà l'heure de Tarrus Riley.

Tarrus Riley
Avec Beres Hammond, il faisait partie des artistes pour qui beaucoup se sont déplacés. Dommage, sa première date en France n'aura pas été à la hauteur de sa réputation, le fils de Jimmy Riley devant se contenter d'une poignée de morceaux.

S'il arrive sur scène en se marrant, bras levés, il n'y restera pas longtemps, le temps de jouer ses quelques hits issu de son album "Parables" et de soulever le public avec ses hits She's royal et Beware.

Marcia Griffiths
Annoncée par le speaker comme une légende vivante (40 ans de carrière !), Marcia Griffiths arrive sur scène comme à son habitude avec le planant Dreamland, une entrée déjà bien rodée. Dans une robe violette cintrée avec pois scintillants (!) dont elle seule à le secret, elle invite sur scène son fiston à un duo, et enchaîne sur le No, no, no de Dawn Penn, avant de réattaquer sur Welcome to Jamrock de Damian Marley. Suivra l'inévitable reprise de Bob Marley, Could you be loved, qui conquiert facilement le public et sur lequel elle quitte la scène. Indéniablement, c'est elle qui, jusque-là, a le plus fait bouger le Zénith à coup de classiques. Et surtout grâce à une belle présence et un jeu de séduction fait de pas de danse et de sourires complices.

Luciano
Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas vu le Messenjah sur scène. Son entrée, scénarisée avec la cape, le chapeau et le sceptre fait toujours son petit effet. D'emblée, Luciano apparaît très en forme, et se montre toujours aussi professionnel et généreux. Il enchaîne ses hits sans fausse note, et en régalant le public de son énergie : Luciano saute partout, descend de scène serrer les mains du public, et son grand sourire ne quitte jamais son visage.
Profitant des forwards récoltés sur ses incontournables (Ulterior Motive sur le Stealing de John Holt, Who could it be), il distille intelligemment les meilleurs titres de son dernier album : l'éponyme Jah is my navigator (dont il précise qu'elle a été écrite par Tarrus Riley) et l'impeccable reprise de Jah Live de Bob Marley.
Sa prestation atteint son apogée avec One away ticket qu'il fait sonner chaque fois un peu mieux avec les années, à tel point que la suite du show ne peut que baisser d'intensité (For the leaders sur le Drop Leaf riddim et Silver & Gold sur le Hard Times). Il faudra attendre jusqu'au rappel et l'interprétation à rallonge de It's me again Jah, où il joint le geste aux paroles en se mettant à genoux. Au bout d'une heure, Luciano repart sous une véritable ovation, scellant ses retrouvailles avec le public parisien.

Jah Cure
Après son premier concert (à Eindhoven l'été dernier) et son premier concert en Jamaïque (au Curefest), c'est la troisième fois que nous voyons Jah Cure sur scène depuis sa sortie de prison.
A chaque fois, force est de constater que sa prestation évolue et gagne en assurance à tout point de vue - au point même de déconcerter son public. Accueilli comme une rock star, Jah Cure s'est comporté comme tel.

L'entrée, elle, ne change pas : on peine à entendre les premiers accords de Longing for tant ils sont couverts par les cris du public féminin des premiers rangs, qui redoublent lors de sa montée sur scène. L'ovation est énorme, et le Zénith brille de milliers de portables, caméras et appareils photos. La voix étincelante, Jah Cure entame d'entrée avec certains de ses meilleurs morceaux : Jah bless me, Sunny Day (enfin !), puis Good Morning Jah. Pour autant, le public n'est pas très chaud à reprendre ses refrains, et Jah Cure Cure prendra même quelques flops en tendant le micro.

Il entame King in his jungle en chantant les parties de Sizzla, puis Run come love me avec les parties de Jah Mason. Quand résonnent les notes de Ghetto Life, l'ombre de Beres Hammond plane sur le show. Suivent True Reflection et Love is avant une conclusion sur Sticky qui s'éternise. "Je veux juste que les gens soient heureux. Je suis heureux" ajoute Jah Cure qui n'aura (quand même) pas raté sa première à Paris.


Article écrit par La rédaction
Photos : Timothée Eisenegger

Tags : Luciano (126), Jah Cure (86), Ras Shiloh (14), Marcia Griffiths (38), Tarrus Riley (137), Festivals 2008 (43)

Voir l'album photo      Réactions
(20)   

Photos

01. Wicked Vibes Sound (Zenith de Paris / Juin 2008) 02. Wicked Vibes Sound (Zenith de Paris / Juin 2008) 03. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 04. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 05. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 06. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 07. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 08. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 09. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 10. Ras Shiloh (Zenith de Paris / Juin 2008) 11. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 12. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 13. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 14. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 15. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 16. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 17. Tarrus Riley (Zenith de Paris / Juin 2008) 18. Marcia Griffiths (Zenith de Paris / Juin 2008) 19. Marcia Griffiths (Zenith de Paris / Juin 2008)
  Suivant   
1 2 3

Réactions

Date de mise en ligne : 16/06/2008
Reggae Live Tour #2

20 réactions
Appréciation générale :

j'ai eu occassion de rencontrer luciano et lui a offert la canne qu'il pose avec sur album serve jah merci pour ce cadeau en retour de lui

Oh là

que de déceptions. Moi j'étais à Lyon et j'ai été ravi ! Bon les annulations j'étais au courant et le sound system d'avant l'a annoncé suffisamment pour que les massives soient au courant.
Le son du transbordeur était pas trop mal et j'ai vraiment apprécié les prestations de tous les artistes.
Pour Jah Cure n'oubliez pas que ça ne fait même pas un an qu'il est libre alors c'est plutôt normal que son show ne soit pas le meilleur que l'on puisse voir. Encore un peu de patience et d'ici deux ou trois ans ça risque d'être wicked.
Sinon, si ça vous intéresse, je fais une émission de radio sur grenoble et j'ai réalisé les interviews des artistes pésents sur ce tour, y compris Jah Cure ! Alors si vous voulez jetez un coup d'oeil :
www.myspace.com/jamaican_vibes

Big up à tous

j'allais oublier le son.catastrophique.la basse mettait une claque à chaque note.beaucoup de gens se bouchaient les oreilles..very bad

reggae live tour 2 au zenith de paris franchement pas cool.pas de queen ifrica ni beres...eux meme remplacé par ras shilloh (10min de concert) et marcia griffith (pas du tout mon style) bah franchement c'est abusé!si on ajoute a ça les 3 chansons de Taurus, l'énergie de Luciano mais que sur ses chansons les plus lentes et jah cure qui est venu en croyant que le public va chanter tout le concert à sa place...bah ca fait 35euros dans le vent.de plus je suis habitué du zenith pour ce genre d'évènement et c'est la premiere fois que je vois autant d'artistes se barrer comme des voleurs sans rappel sans "bye bye! see you next time, etc..."RIEN.personne n'a fait jumper la foule...vraiment déçu!pas étonnant que les autres dates soient annulées!vive le reggae quand meme!

euh... bush doctor...
l'annulation a été annoncée trois jours avant la première date de strasbourg...
y en a qui passent pas leur vie devant le net! donc une annonce le soir même sur scène ou des affiches pour prévenir les gens aurait pas été de trop... mais apparement toi tu sais tout... alors j'te laisse dans tes délires

je suis allé à toulouse pour le reggae live tour 2 pour ce qui est de la line up les gens peuvent se renseigner un peu internet est là pour ca et reggaefrance l'avait mis en news beres hammond a annulé sa tournée en europe ce été a cause de problemes de santé(il est pas tout jeune non plus le beres)j'ai malheuresement raté ras shilo et je n'ai pu suivre que deux chansons de taurus riley,prestation parfaite de marcia griffith et le fire house crew puis luciano a enflammé la salle quand a jah cure prestation de star donc pas génial je pense que les petites minettes ont apprécié vu les cris de leurs part .mon idée de sa prestation scenique peu mieux faire et arrette de te prendre pour un star Cure.....

un arrière-goût de déception malgré la performance que je salue des artistes présents.
Déçue d'avoir découvert l'absence de Beres et la sista Queen Ifrica que j'admire.
L'impression d'être restée sur sa fin, interruption brutale sans aurevoirs ni merci, en plus pas d'écrans géants, .......enfin un peu de RESPECT pour le public ça aurait été la moindre des choses quand on organise un concert de reggae (musique sensée véhiculer de bonnes vibes)............

Je souhaite aussi réagir sur ce concert.

J'en garde un bon souvenir général, des bonnes surprises mais aussi des énormes déceptions.

D'abord, la bonne surprise, c'est Ras Shiloh !Je suis un grand fan de cet artiste montant et ai été vraiment heureux de le voir aussi performant sur scène. Mais voila...Ce que je ne savais pas (et j'ai attendu la fin du concert pour m'en rendre compte), c'est qu'il remplaçait Beres Hammond !!! Celui pour lequel je venais avant tout, CELUI QUI M'A FAIT DECOUVRIR LE REGGAE IL Y A 15 ANS !! C'est un véritable scandale une telle annulation et même tous les Ras Shiloh et Jah Cure du monde ne l'aurait pas remplacé. Autre énorme déception : pas de Queen Ifrica !! MAIS SANS DECONNER !! Ok, la prestation de Marcia Griffiths était au top, et puis c'est une légende, mais il me semble que l'on est pas vraiment sur le même type de reggae.

Et Dean Fraser, ou était-il ??

Au final, quand Jah Cure s'éclipse comme un voleur à la fin de son show (bien, ce dit en passant, il ne faut pas le nier) et que les lumières se rallument, je crois à la grosse blague.

Et bien non, et on peut dire de ce côté que l'organisation n'était vraiment pas au niveau, que c'est clairement une HONTE et que niveau publicité mensongère, on a été servi.

Heureusement que Luciano était la pour nous faire des pirouettes et mettre le feu !

j'aimerai comparer un peu votre résumé de la soirée avec celle de strasbourg... si votre résumé montre une soirée apparement honnète, celle à stras était lamentable (alors je sais pas si vous êtes sous contrat et que vous osez pas dire ce qui est vraiment, ou si cette soirée parisienne était tout simplement mieux que la version strasbourgeoise)

d'abord, niveau annulations :
perso, j'etais au courant, mais c'est pas le cas de beaucoup de gens présents ce soir là... AUCUNE information au courant de la soirée. ceux qui ne savaient pas ont dû être étonnés de voir ras shilloh et marcia griffith (certains comme moi diront qu'on a perdu au change mais bon...). la moindre des choses aurait été de communiquer un minimum sur ça (2-3 mots pour l'annoncer au début de la soirée, ou des affiches je sais pas... quelque chose quoi!)

justement, à propos de ras shilloh... j'apprécie beaucoup ce chanteur, mais là c'était limite du foutage de gueule.
le mec arrive sur scène en s'y croyant à mort (alors que bon, quand même il etait A LA PLACE de beres hammond donc à la base, personne etait venu le voir lui).
il essaie de faire chanter le public environ tous les trois mots... malheureusement (mais logiquement) tout le monde ne connait pas les 3 (seulement) chansons qu'il a chantées. on voyait que ça l'enervait mais en même temps, quand personne ne vient pour vous voir, faut pas s'attendre à faire un triomphe.
mais le pire c'est pas ça, c'est qu'il commence Unto Zion et se barre après avoir chanté les 2 premieres phrases... ridicule, s'il attendait que les gens chantent, c'etait sur celle là que ça aurait pu se passer... mais bon...

2 ème chose ridicule, luciano qui ouvre le concert... je crois rêver... c'etait de loin la meilleure prestation en plus. pas celle que j'attendais le plus mais pourtant... c'est quand même lamentable de faire commencer la soirée par quelqu'un de sa renommée et de son talent (j'ai toujours pas compris pourquoi ras shilloh n'a pas commencé)

par contre tarrus riley a déchiré.
le public etait super réceptif (le pauvre ras shilloh devait se mordre les doigts)

marcia griffith, je reconnais que c'est une "légende" et je respecte mais j'ai pas aimé du tout (ça ça n'engage que moi). avec en plus un Could You be Loved complètement foiré par le firehouse, dommage!

et là, la déception de l'année : j'ai nommé JAH CURE!!!
du foutage de gueule... aucun investissement sur scène, il fait son boulot (on dirait qu'il vient pointer à l'usine, fait son taf et se barre).
à part délirer avec 2-3 poulettes du premier rang, il a pas fait grand chose... pas de changement par rapport au sundance (où il y avait quand même une autre atmosphère, dûe en grande partie à l'exclusivité de la 1ere date mondiale après sa libération)

ah oui, et j'oubliais... le public n'etait pas du tout au rendez vous... un zénith aux 3/4 vide, le concert aurait pu avoir lieu à la laiterie pour ceux qui connaissent, tout le monde serait rentré sans problème.

bref... reggae live tour 3 ce sera sans moi!!!!!

bravo, Luciano !!! Une perfection, la voix, la musique, du grand show, un régal !!! Heureusement, car je venais tout d'abord pour Bères Hammond, et c'est une honte d'annuler un tel artiste sans prévenir !!! Concernant Jah Cure, il ferait bien de manger du miel, et d'apprendre à poser sa voix, grosse déception, Quand on a vu les plus grands, on ne peut qu'être déçu de sa prestation !!! Merci Luciano pour ce big Concert !!!

Très bon concret première partie un peu courte mais décu au final c

Timing, quel timing? Il y avait pas BERES HAMMOND sur l'affiche qui nous motivait depuis 6 mois??!!! Bomboclaat pur concert mais 40 min de changements entre chaque artiste qui font qu'on voit pas BERES et qu'on doive tout plier à cause du métro... C'est abusé. Surtout pour ceux venus voir BERES bloodclat.

gros biiiiig up a luciano l'acrobate

juste pour dir ke je ne sui pa dakor en se ki concerne jah cure son entré ete teribl et il ni a pa u de flop lorskil tendé le micro de plus je ne trouv pa kil soi tro sur de lui il cet ome est resté lontps en prison il est normal kil profite de son succé et de sa vi et ainsi ke de son talen
big up jah cure

Enorme concert, plaisir de voir jah cure!
par contre totalement ok avec I and I, c'est limite le film sur TF1 qui commence a 20h et 23h30 au pieu...
2 fois que je loupe des gros entrées de concert au zenith: là ras shiloh et l'été dernier Winston McAnuff au garance (festival qui de tte facon est devenu désesperant au fil des ans, machine a fric pr laquelle ils ont perdu la foi. fallai voir bercy ya 5ans, énorme salle -ptetre 30000 roots man serieux, 2scènes toute la nuit jusqu'à 5/6h du mat, line up de folie, entracte avec le tit bob au milieu.... bref voyez maintenant...)

big up

  Suivant   
1 2

Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2019