Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

Article

Date de mise en ligne : lundi 07 mars 2011 - 10 686 vues

Professor - Madness

Treize ans et sept albums après avoir commencé l'aventure Groundation, son leader Harrison Stafford lance son premier projet solo, "Madness", sous le nom de Professor



  Réactions
(3)   


En 2008, "Rockamovya" était la première incartade de Harrison Stafford en dehors de Groundation. Mais Marcus Urani et Ryan Newman, les deux autres fondateurs de la prolifique formation californienne, étaient eux aussi de la partie. Cette fois-ci, "Professor" (surnom qu'il explique avoir gagné car son nom nom est "trop long et trop compliqué pour la plupart des Jamaïcains") s'est coupé de ses complices pour mettre au point ce projet : "Mon but était d’aller à l’opposé des albums de Groundation; Je voulais enregistrer, mixer et masteriser l’album entier à Kingston, en Jamaïque, avec quelques uns des plus grands musiciens de l’histoire du Reggae."

Ces grands musiciens, ce sont notamment le batteur Leroy "Horsemouth" Wallace (complice déjà présent sur "Rockamovya") et Flabba Holt, le bassiste des Roots Radics. Une paire rythmique irréprochable complétée par Lloyd Obeah Denton aux claviers, et Dalton Brownie à la guitare, qui donnent vie à cet album, "Madness", inspiré par son voyage en Cisjordanie et le conflit israélo-palestinien.

"J’avais déjà visité Israël auparavant, en effet avec Groundation nous avions fait 3 concerts mémorables à Tel Aviv, mais cette fois, je voulais voir le pays du point de vue palestinien. J’ai rejoint un activiste français, également ami de longue date, à l’Est de Jérusalem et j’ai passé les 10 jours suivants à parcourir la Cisjordanie avec des Palestiniens et leurs familles, et à visiter les villes d’Hebron, Ramallah, Jericho, Nablus, et Qalqiliya."

Une rencontre en particulier a façonné le projet : celle avec un poète palestinien qui lui explique que le reggae diffuse un message négatif car trop sioniste, et est considéré comme une musique pro-israélienne en Palestine. Le concept est né : écrire un album en se plaçant dans la perspective palestienne.

De ce voyage en Cisjordanie, Harrison Stafford tire huit compositions (et leurs dubs respectifs) qui s'éloignent un peu du reggae fusion de Groundation, sans pour autant le renier tout à fait. Plus roots, plus mélodique aussi à l'image de East Jerusalem, et avec des invités tels que U-Roy (sur le très bon Madness), Bernard Collins (The Abyssinians) et Winston McAnuff.

"Madness", sortie le 19 Avril 2011 sur le label Soulbeats.





Article écrit par Jérôme Bast


  Réactions
(3)   

Réactions

Date de mise en ligne : 07/03/2011
Professor - Madness

3 réactions
Appréciation générale :

il n'y a pas de Groupes,Aussi Bons Fort et sentimental a mon coeur Que le Groupe de Stayford
SELASSE A VOUS
PAIX
AMOURS
FRATERNITEE . . .
ANTHONY
FABRIES LOVE..................... . . .

Excellent!

Ca a l'air mieux qu'un album de son groupe! Un Ricain pro-Palestine, ca va plaire a toute l'"intelligentsia"parisienne. Bien vu.


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.


Reportages
Dossiers
Photos reportages

Publicité Votre pub sur Reggaefrance
Espace membres
  
Login :
Password :   
Devenir membre

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Dossiers / Reportages >> Focus
  
Site créé par l'agence© 1999-2019