Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : MORGAN HERITAGE

Morgan Heritage

 
Propos recueillis par : Cyril Le Tallec & Sebastien Jobart
Photos : Benoit Collin
le mercredi 07 mai 2008 - 8 960 vues

 MORGAN HERITAGE Mission In Progress  Album lié
Mission in prog...   
 Morgan Heritage - Raid rootz dance  Extrait vidéo
Morgan heritage...   
    Imprimer 
 
    Réactions
 (5)   

Pour leur neuvième album, Morgan Heritage est en pleine fièvre Rockaz : c'est le nom du concept hybride de reggae / rock / hip hop qu'ils inaugurent sur "Mission in Progress" après l'avoir testé sur scène. Forts de la certitude que le reggae « doit grandir », c'est ainsi qu'ils entendent captiver les plus jeunes oreilles. Dix ans après ses débuts, la formation ne veut pas rater le train de la nouvelle génération. Interview à deux têtes, avec Gramps et Mojo.


Reggaefrance / Votre nouvel album, "Mission in Progress", vient tout juste de sortir. Dans quel état d'esprit l'avez-vous réalisé ?
Morgan Heritage / Mojo : "Mission in progress" a été réalisé pour sécuriser notre place dans le futur de l'industrie de la musique. La musique dans sa globalité, pas seulement le reggae, prend une direction plus interactive. Tu peux trouver plus rapidement, plus facilement de la musique, l'accès est plus rapide, plus divers. On s'est demandé ce qui causait cette évolution, cette révolution. Et puis il y a la nouvelle génération, les jeunes de demain. Ils savent qui est Morgan Heritage, mais pas notre histoire, ce que nous avons à leur offrir n'a pas encore atteint leurs cœurs. On doit les captiver comme on l'a fait avec la génération précédente, il y a dix ans quand on a commencé. Le concept Rockaz prend vie maintenant. On doit le présenter aux plus jeunes, parce que c'était important de solidifier un son qui soit intéressant à leurs oreilles. Les jeunes générations entendent différemment, le son traditionnel du reggae des années 70 ne les captive pas, il l'apprécie peut-être quand ils fument un peu de marijuana mais ça ne les amène pas à vouloir se mobiliser pour leurs droits, s'émanciper pour devenir ce qu'ils veulent. Je crois qu'on a réussi cela, musicalement, avec cet album.

Les influences rock sont criantes désormais.
Mojo : Notre façon de jouer sur scène a toutes ces influences. C'était une clé pour nous permettre de reproduire ce son live en studio et sur album. Le rock que nous mettons dans notre musique sur scène est destiné aux jeunes. C'est l'une de leur musique préférée, comme le hip hop que nous utilisons aussi. Entre le rock, le hip hop, le chant rn'b et le reggae des fondations, tout cela donne le son Rockaz, Yuh understand ? C'est vraiment un nouveau jour, un nouveau chapitre dans la vie, la carrière, l'histoire de Morgan Heritage.

Vous craigniez donc de perdre une partie de votre public ?
Gramps : Pas peur, non. C'est le train Rockaz, qui prend des passagers. Il nous faut laver le train, le faire briller, pour faire monter d'autres passagers. On ne change rien, on embarque juste de nouveaux passagers. Mais tu dois maintenir la pression. Et pour cela, il faut que ça reste intéressant pour les fans. Si tu as des jeunes fans, tu dois le faire pour eux, parce qu'ils écoutent beaucoup de musique, qui parle parfois de sexe, de violence, d'argent… La musique de Morgan Heritage n'est pas là pour ça. On ne parle pas de sexe, mais plutôt de relations, comme sur She's still loving me, on parle de l'essence d'une vraie relation. On parle de sujets sociaux… Pour atteindre ces enfants, il faut sonner de manière familière pour eux : nous emmenons le reggae au niveau supérieur. On écrit notre Histoire, notre marque sur le reggae, comme nos ancêtres avant nous. Quelle différence allons-nous apporter à la musique ?

Je ne veux pas que tu écoutes mon album et qu'il sonne comme il y a 30 ans. Tous les genres de musique ont grandi. Le hip hop s'est substitué au rap, il s'est élevé. Tout comme le dancehall : Vybz Kartel ou Elephant Man ne sont pas les mêmes deejays que Yellowman. La musique de Morgan Heritage ne peut pas sonner comme celle de Burning Spear. Le reggae doit grandir, et ce qu'on a fait nous, c'est le Rockaz. Etre nés aux Etats-Unis, grandir en écoutant Metallica, Duran Duran, Tears for Fears, Lionel Richie, Stevie Wonder, Run DMC, ce sont des choses qui ont influencé notre reggae. Maintenant, les gens viennent à nos concerts et sentent cette énergie. Il y a quelques jours, on a donné un concert à Londres, beaucoup de Blancs étaient venus écouter du reggae. Mais après le show, un mec est venu nous dire : "You guys rock !". C'était pour cela qu'on nous avait invités à rejoindre cette tournée punk rap, parce que notre musique live a cette dimension rock, il y a ce "plus". Et c'est pour ça que je veux que Reggaefrance monte dans ce train !

Votre père Denroy Morgan occupe une place fondamentale dans votre musique. Dans quel environnement musical avez-vous grandi ?
Mojo : On est nés à New-York, mais on a grandi à Springfield, Massachussetts. Chaque week-end, on allait à New-York pour apprendre des leçons de son groupe, les Black Eagles, au studio qu'il a construit pour nous. Au fur et à mesure des années, les professeurs ont changé. Cela pouvait être des membres de son groupe ou des producteurs new-yorkais à qui il demandait de nous dévoiler les ficelles de la production. C'était presque comme un camp de travail musical. Une fois au lycée, on n'avait plus le temps pour autre chose. Aux Etats-Unis, quand tu arrives au 9th grade (à 14-15 ans, ndlr), tu dois commencer à réfléchir à ta carrière, savoir ce que tu veux faire de ta vie après le lycée. Musicalement, c'est ce à quoi il nous avait préparés. Il nous a donnés les outils, les clés pour qu'on puisse faire ce qu'on voulait : écrire des chansons, produire, jouer d'un instrument… Il a fait venir un Gentleman du nom de Clifford Branch (qui joue du clavier sur leurs albums, ndlr) qui nous a appris à faire des arrangements, à les utiliser pour captiver le public et faire de notre musique un divertissement. Pas seulement Rasta, Selassie, ganja, etc. C'est un cercle complet, à 360°, tu as toutes les choses de la vie dans Morgan Heritage. C'est une expérience. On lui est reconnaissant parce que sans son expérience, ses conseils et son attention, on a franchi les bonnes étapes, tout au long de notre voyage. Je ne pense pas que cela aurait été la même chose sans lui.

Il est le premier à écouter vos albums ?
Toujours. A chaque fois, sa réaction nous pousse à retourner en studio et à lui présenter à nouveau le projet. Parce que c'est un visionnaire, il pense avec 10 ans d'avance. Il nous expose pourquoi il n'est pas d'accord avec nous. Parfois, il nous dit : « Ouais c'est super, mais gardez-la de côté pour l'instant, les gens ne sont pas encore prêts pour ça ».

Vous avez combien de morceaux inédits de ce genre ?
Mojo : (rires) Le temps le dira. Mais il y a vraiment des perles dans tout ça.

Parlons de Don't Haffi Dread. Ce titre montre votre ouverture d'esprit, puisqu'il faut aussi des dreads pour être Rasta.
Mojo : Je pense que la compréhension des dreadlocks est biaisée, le message est flou. Avec le temps, les gens oublient que les premiers à porter des dreadlocks étaient des communautés de la maison israélienne, qui se sont complètement dédiées au Plus Haut. Ils étaient comme des moines dans la tradition chrétienne. Aujourd'hui, le rastaman a décidé de poursuivre ce mouvement des Nazaréens qu'on peut lire dans les Saintes Ecritures. De l'utiliser comme une partie de notre culture et même presque comme un trait particulier qui permet d'identifier qu'on prie Selassie The First. Nous sommes ses enfants, nous sommes les Rastafariens. La réalité est ainsi : être Rastafarien ne veut pas dire que tu dois porter de dreadlocks. Ce mouvement dépasse ta simple apparence. Il est question de ta façon de vivre, de tes relations avec les autres : c'est un mode de vie. Si tu n'as pas de dreadlocks, est-ce que ça t'empêche de vivre de cette façon ? Je ne crois pas. Les dreadlocks sont là pour te rappeler ton choix. Avec le temps, elles épousent le cours de ton existence, elles grandissent. Tu ne deviens pas quelqu'un : tu évolues et tu découvres qui tu es. Tous les jours, tu découvres quelque chose de nouveau. Quand tu es petit, tu découvres l'usage de tes jambes. C'est la même chose avec tes convictions spirituelles.
Gramps : Nous avons grandi avec les enseignements des Douze Tribus d'Israel. On a rencontré leur leader, l'honorable Vernon Carrington (Prophet Gad, ndlr), et on ne l'a jamais vu avec des dreadlocks ! On a grandi ainsi, et quand nous étions jeunes, nous n'avions pas de dreadlocks. J'en portais, mais Mojo non. En fait, certains de mes frères et sœurs sont nés après que notre père est devenu Rastafarien. Ceux nés avant ont du trouver leur propre chemin. C'est pourquoi mon nom est Roy, alors que le sien (il désigne Mojo) est Memmalatel ! Mais Roy, Sandra, Janet, Peter, Tommy … C'était avant que mon père devienne conscient, avant qu'il ne nous donne les noms de nos ancêtres. Cela prend du temps pour accéder au sacré, mais il n'y a quand même pas besoin de porter des locks pour être Rasta.

Que vous inspire le concept Gangsta Ras développé par Munga ?
Gramps : Ce truc de Gangsta Ras vient de loin. Il faudrait demander à Munga, mais je pense qu'il essaie d'émuler toute l'énergie du raggamuffin de l'époque, les rude boys. Ce n'est pas de prêcher la violence et le meurtre, mais montrer la face guerrière de Rasta. Beaucoup de gens tiennent les Rastas pour des faibles, simplement parce qu'on loue Jah, on devrait venir faire des concerts gratuitement ! Ou céder nos droits ! Certains de nos ancêtres étaient des guerriers. Il représente cette dimension guerrière, et il faut avoir des guerriers dans le royaume de Jah. Napoléon avait ses guerriers, Georges Bush a les siens.

On n'a pas vraiment l'habitude de voir un Rasta promouvoir les armes…
Mojo : C'est la réalité. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'un artiste exprime sa réalité, son expérience. Munga a grandi comme un ghetto youth, tout comme la majorité des artistes qui parlent d'armes. Quand je vois 50 Cent, Snoop Dog, Biggie Smal ou Tupac, je comprends qu'ils sont la réflexion de leur environnement. Tout comme Munga. Il a grandit comme un Rasta, mais aussi comme un gangster. Le fort a toujours plus de pouvoir que le faible.

Revenons à la musique. Quand aurons-nous un 4e volume de votre série "Morgan Heritage & Friends" ?
Gramps : Tu es prêt pour cela ? Cela va venir. Mojo est assis sur une pile de singles. On les a, on a Queen Ifrica, Spragga Benz… Mais pour le moment, on privilégie le train Rockaz, on fait le plein, on prend des passagers. Parce que ce mouvement va être sérieux.

Vous attendez le moment opportun ?
Gramps : Oui, tout est prêt.
Mojo : Et ce sera vraiment complètement différent des précédents volumes. On veut ramener l'essence de la musique jamaïcaine. Quand elle est était créée à grande échelle, à l'inverse de simplement aller en studio, faire un riddim, et inviter les artistes à poser dessus. Là, on aura maximum quatre, cinq artistes sur un riddim. L'idée est de trouver quel riddim convient à quel artiste. Avec un concept. Faire en sorte qu'un artiste qu'on n'attendait pas sur un riddim soit dessus. Il y aura tout ça. Ca va être complètement différent. Tu entendras peut-être un peu de dancehall dessus. Ce sera quelque chose de très similaire à ce qu'on est en train de faire avec "Mission in Progress", parce que tout ce que nous faisons fait partie de notre mission. En ce moment on se concentre sur les jeunes générations. Tu peux certain que le prochain "Morgan Heritage & Friends" sera du même acabit.

Pourquoi avoir choisi de reprendre Raid Rootz Dance de Steel Pulse sur le nouvel album ?
Gramps : Cette chanson est un classique. Nous avons le sentiment que Steel Pulse ne faisait pas que du reggae. Si on parle de théorie de la musique, avant que Steel Pulse n'arrive, le mouvement traditionnel du reggae se résumait à deux accords. Eux, ils ont utilisé neuf, onze accords ! Notre père tournait avec Steel Pulse en tant que guitariste, il a ramené cet album à la maison, leur live. Ca a été une révélation, c'était le meilleur groupe qu'on ait entendu ! On était jeunes à l'époque. On est arrivé à un point où on a considéré qu'il était temps de les reprendre. On ne veut pas attendre qu'ils soient morts, ou que quelqu'un d'autre le fasse, parce qu'ils nous ont inspirés. On rend hommage à ces gens qui ont ouvert la voie. On a mis notre patte sur le morceau, tu peux entendre un peu de hip hop, d'autres gens disent que c'est rock. Ca reste Steel Pulse, mais on y a ajouté la touche Rockaz.

Combien de titres avez-vous produits sur l'album ?
Mojo : Cet album a été produit en grande partie par Morgan Heritage, mais encore une fois, pour les jeunes générations, on essaie de travailler avec différent producteurs. Respect à Bobby Digital, King Jammy, Donovan Germain, des gens qui ont amené Morgan Heritage là où nous sommes, mais il y a une nouvelle génération de producteurs, qui font de la musique pour les oreilles les plus jeunes. Des jeunes comme Steven McGregor… On le connaît depuis dix ans, il avait sept ans à l'époque. Et le voilà maintenant ! A produire les plus grands noms du dancehall. Shane Brown, qui était notre ingénieur en tournée. On a vu qu'il avait du talent, une vraie oreille. Il nous parlait de production, et on l'a encouragé, il ne pouvait peut-être pas être musicien mais il avait une oreille ! On a aussi DJ Flavor, qu'on a rencontré par l'intermédiaire du DJ Richie B. C'est un autre jeune qui a une oreille, il sait ce qu'aiment les jeunes. Singing Melody est un vrai crooner jamaïcain, il restera dans les livres. Il est venu avec un morceau, on a juste ajouté des overdubs depuis les Etats-Unis. Cette chanson sera un classique, crois-moi. Si je devais choisir une chanson, ce serait celle-là. Mais j'aime tout l'album, comprends-moi bien.

Vous vous êtes aussi mis à l'autotune.
Mojo : C’est ce qu'aiment les jeunes, c'est un son qui ne fait pas seulement bouger l'Europe et les Etats-Unis mais le monde entier ! Ce petit scintillement… cela parle aux jeunes. Ils ne savent pas ce que c'est, mais ils savent qu'ils l'aiment ! Tu ne peux pas te dire : « je ne vais pas utiliser ça parce que je peux chanter sans ». On sait bien que tu sais chanter ! Et on sait que des gens qui ne savent pas chanter s'en servent. Mais c'est divertissant. Quand je vois mes enfants réagir à ce son, ça m'émerveille.
Gramps : Il faut comprendre que les choses évoluent, progressent. Si tu passes un morceau d'Elvis aux jeunes, ils ne comprennent pas. La musique évolue chaque année. Et maintenant, on se fait notre place dans l'Histoire de la musique avec le mouvement Rockaz. People get on board !


 MORGAN HERITAGE Mission In Progress  Album lié
Mission in prog...   
 Morgan Heritage - Raid rootz dance  Extrait vidéo
Morgan heritage...   
    Imprimer       Réactions
(5)   

RÉACTIONS


5 réactions
Appréciation générale :

je pense que le mouvement rockaz est à tous les points pertinent puisqu'il contribus clairement à l'anvancement de la musique en générale, j'ajouterai à cela que le reggae ne s'éteindra never parce que ça cause est entièrement fondé sur une réalité profonde et maintenant clairement avéré bless morgan bless

Ben ils disent pas que c'est du reggae. Mais moi je suis pour un mélange des genres. Ca fait jamais de mal. Je pense que la combinaison reggae-dancehall-hip hop ca peut marcher. On a deja pu voir ca avec le ragga... Ben personnellement j'aime bien

D'accord que la music évolue mais on peu pas faire du hip hip ou du dancall et dire que c'est du reggae. je pense que le concept rockaz n'est pas la bonne voix pour faire évoluer le reggae!!!

D'accord que la music évolue mais on peu pas faire du hip hip ou du dancall et dire que c'est du reggae. je pense que le concept rockaz n'est pas la bonne voix pour faire évoluer le reggae!!!

Yeah Rockaz !!la music évolue mais il faut toujours garder un message positif!!!!


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019