Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : BOBBY KONDERS

Bobby Konders

 
Propos recueillis par : Benoit Georges
le vendredi 15 octobre 2004 - 10 579 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (3)   

Le Dj et producteur Bobby Konders est un des maillons qui relie le hip-hop à la musique jamaïcaine des dancehalls. Son émission de radio "On da reggae tip"‘ diffusée par Hot 97 à New York et dans les états voisins depuis 1992 a fait tomber des barrières musicales en popularisant le reggae et le ragga auprès du public hip-hop.

Ce yankee natif de Brooklyn a fêté cette année le 14ème anniversaire de son label Massive B, qui est plus que jamais le label de référence pour le reggae made in USA. A la tête d’un collectif de 6 personnes, Bobby Konders est sur tous les fronts : sound system ambulant pour la fête du travail, soirées en club chaque semaine, tournées internationales et production (notamment le Rah Rah Riddim l’année dernière).
Au téléphone, il m’annonce : ‘"on peut faire l’interview dans ma voiture ? J’ai encore beaucoup de promotion à faire pour ma soirée". Alors que nous prenons place dans son 4x4, je comprend aisément pourquoi il a besoin d’une grosse voiture : le coffre et la banquette arrière sont pleins d’affiches, de flyers, de CDs. Il y a même un seau de colle...



Reggaefrance / C’est dingue, après 14 ans c’est toujours toi qui es sur le terrain. Ca doit te faire des grosses journées !
Bobby Konders / Tu m’étonnes ! Mes journées ne finissent pas… J’ai pourtant payé des jeunes pour mettre les affiches et diffuser les flyers mais ils ne font pas toujours le boulot. Je préfère me rendre compte par moi-même. Là on va faire un tour pour voir si toutes les affiches ont été collées, s’il n’y en a pas ou si elles sont recouvertes, j’en collerais de nouvelles. Attends, mets en pause, je vais vérifier si il y a mes flyers ici. Tu vois ce salon de coiffure là ?… C’est bon ils y sont déjà. (En passant devant la boutique, les gens interpellent Bobby et klaxonnent). Tu dois connaître la rue, les endroits où les filles vont, tu vois ce que je veux dire. On ne dort pas, on est dans la rue et les gens aiment Massive B. Ils aiment Massive B, parce que s’ils connaissent Bobby Konders de Brooklyn, et on me connaît dans la rue depuis 20 ans, ils savent que je ne suis pas une star du showbiz, je divertit les gens sur scène quand il s’agit de jouer du reggae mais ils peuvent m’aborder dans la rue, discuter avec moi. Je ne suis pas quelqu’un qui se la raconte, j’aime les gens, je les divertis… Et c’est pas ça qui t’empêche de faire de l’argent, tu sais comment ça marche !

Quels ont été tes premiers contacts avec la musique jamaïcaine ?
Ca remonte aux années 70, avec les sons de Studio One. Ici on a toujours eu des radios pirates ou des radios alternatives universitaires voir des stations publiques, qui diffusaient ce genre de son. J’aimais bien ça mais c’est venu plus tard. A l’époque mes potes n’étaient pas trop là-dedans et on s’est rué sur le hip-hop à la fin des années 70, lorsque ça a commencé.

Quelles sont tes fondations justement sur le rap ?
Déjà, quand tu entends parler de Bobby Konders certains vont te dire : c’est un DJ reggae. D’autres savent par exemple que j’ai produit de la house, d’autres savent que j’ai même fait du hip-hop et du reggae/hip-hop. J’aime tous les styles de musique, je ne suis pas fermé, j’aime Fêla, Gil Scott-Heron, Patsy Cline et la country music, j’aime la musique, tous les styles de musique. Maintenant pour le hip-hop, à la fin des années 70, j’étais adolescent et ça venait de la rue, c’était LE nouveau truc. Je me rappelle que j’avais tous les premiers disques de rap, avant Sugar Hill gang, j’avais : Funky 4+1, Kool Kyle the star child, Spoonie Gee, the Treacherous Three, tous les disque originaux. J’avais des cassettes, les cassettes Zulu Nation, et tout ces sons. C’est des sons qui sont sortis je dirais entre 1978 et 1980.

Qu’est-ce que tu penses de la nouvelle garde à New York ?
Je n’approuve pas tout leurs discours, mais c’est ça la société américaine : on perpétue la violence… C’est ce que les jeunes ressentent et ils perpétuent en même temps cette violence et cette culture des flingues. Je dois dire que j’aime bien 50 Cent, mais bon il y a tellement de rappeurs terribles à New York… Je parle des sons dansants car quand on joue devant les jeunes du Bronx, de Brooklyn, de Harlem ou n’importe où, on doit jouer du hip-hop, même si c’est une danse jamaïcaine. Pareil quand je vais dans les universités, je leur sors les Sizzla, les Bounty Killer, mais tu dois jouer du hip-hop… Et pour ce qui est des danses, c’est les sons de Lil John qui rendent les gens dingues à New York, c’est de la vraie ‘‘ party music ’‘ ! Après je me fiche de savoir d’où ça vient, si ça tue alors je le joue, que tu sois jamaïcain ou pas c’est pas ça qui compte. Massive B, le sound, vient pour distraire les gens, on peut jouer de la musique ‘‘ foundation ’‘, on peut jouer de la music ‘‘ hype hop ’‘, on s’adapte au public. Notre premier amour c’est le reggae, mais à New York si tu veux durer tu dois être versatile. Tu joues pour un public des West Indies mais il y a les Haïtiens, les gens de Trinidad. Tu as des Jamaïcains jeunes ou vieux qui aiment le hardcore… tu dois donc être versatile parce que les sounds qui restent bloqués sur un truc se retrouvent tout simplement au chômage ! C’est un truc de kids et les kids contrôlent la rue.

Ton émission de radio ‘‘ On da reggae tip ’‘ sur Hot 97 a marqué son époque et est toujours au top, c’est de là qu’est né Massive B ?
Bien avant Hot 97, j’étais DJ sur WBLS et je passais de la house, du reggae et du hip-hop, des mixes très différents. Vers 91/92, je me suis mis vraiment dans le dancehall. Avant c’était Bobby Konders de Massive sounds et j’étais un Dj américain. J’ai été le premier DJ yankee à mettre du reggae et du dancehall sur une grosse station dans des mixes de musique américaine. J’ai été l’un des premiers DJ Yankee à jouer des dubplates ! Et puis mon cœur a complètement basculé dans le reggae et le dancehall. C’est devenu Massive Sound System. Et puis Massive B, le sound sytem est un sound international, et le public nous approuve. C’est par ce biais que j’ai fait connaître Burro Banton au public. On s’est connu à la fin des années 80 et on a commencé à enregistrer. Maintenant il a des fans partout dans le monde, on lui a permis de rester dans le coup grâce à Massive B. Il a permis à Jabba, mon partenaire, de faire ses classes avec Massive B. Jabba c’était un gamin du Bronx d’origine jamaïcaine et tu peux voir sa progression en commençant par être MC pour Massive B, maintenant c’est un promoteur, il produit des clips…c’est devenu une personnalité. Massive B, c’est quelque chose dont on peut être fier, de nombreux sounds sont arrivés dans le business et sont repartis… Nous on est connu dans le monde entier, on peut jouer des dubplates mortelles de n’importe quel artiste, Bounty Killer, Half Pint ou Supercat, on a tous les dubplates et puis nos productions. J’ai pris cette direction là et voilà où j’en suis depuis maintenant 14 ans.

Entre-temps tu es devenu producteur et plus seulement DJ, pourquoi ?
Disons que c’est une suite logique. Je traînais dans les studios, j’ai toujours fait pleins de remix et j’en sors encore. J’avais notamment bossé avec Supercat sur des remix. Maintenant pour le label, j’ai toujours aimé la musique ‘‘ foundation ’‘, le reggae ‘‘ foundation ’‘, et c’est ce genre de musique que j’ai voulu produire sur mon label Mais je fais toujours des riddims ‘‘ hype-hop ’‘, habituellement un riddim ‘‘ hype-hop ’‘ par an. Au fil des années j’ai produit un grand nombre de sons avec un beaucoup d’artistes sur ce label. On a aussi sorti l’album de Nicodemus, l’album de Burro Banton, je vais en ressortir un bientôt, et puis tous les trucs ‘‘ bashment ’‘, on a le Heavenless riddim qui est disponible en ce moment avec Sizzla, King Kong, Burro, Morgan Heritage, Bounty Killer, et puis le Rah Rah riddim qui cartonne dans la rue, je m’en rend compte.

Tu peux nous parler des artistes Massive B ?
J’ai enregistré sur Massive B des gens qui m’ont toujours encouragé. Bon, je peux aussi faire des morceaux avec 1 ou 2 artistes ça et là… Mais quand je dis encouragé, je pense à des gens comme Nicodemus, Burro Banton. Half Pint, qui a beaucoup enregistré pour moi, m’a aidé à démarrer le label quand on a fait ‘‘ The winner takes it all ’‘ il y a 14 ans. Anthony B a toujours chanté pour Massive B. Chronicle, je lui ai fait connaître avec ‘‘ My god ’‘. C’était une chanson que j’avais entendue en dubplate pour Metromedia Skyjuice où il disait ‘‘ My sound is the greatest… ’‘ J’ai eu l’idée d’en faire une chanson sur Dieu, comme une bénédiction. On l’a posé sur le Sick riddim et ça l’a bien boosté ! J’aime beaucoup le dancehall des années 80, c’est pour ça que j’ai enregistré des artistes de cette période. Quand j’étais à Londres en 91/92 j’ai rencontré King Kong. Il est venu me voir à New York en 1997 et je lui ai dit : ‘‘ maintenant j’ai un label et des riddims pour t’enregistrer ’‘. Il a enregistré Rumble jumble life pour moi, et c’est un beau hit.  Evidemment quand tu penses à Massive B, aux dubplates et aux 45 tours, tu penses à Bounty Killer et à Elephant Man. On a mis Bounty Killer à la mode à New York dans les années 90. Mon premier morceau de lui, Suicide or murder, est un duo avec Jeru da Damaja. On a aidé Elephant Man à démarrer sa carrière. Il a commencé en 95 en faisant des styles rappés, on l’a enregistré en dubplates, en 45 tours et tu peux constater par toi-même le niveau d’Elephant Man aujourd’hui : c’est une superstar. Grâce à ça on est connecté avec Vybz Kartell, tu sais Bounty Killer, Eli, Kartell c’est l’Alliance et il sont connectés avec Massive B, c’est un peu comme une famille. Sizzla est venu me voir pour poser et on a fait quelques morceaux, Morgan Heritage, c’est des artistes de Brooklyn alors ils ont fait des morceaux pour moi.

Et en ce qui concerne les artistes locaux ?
On aide à promouvoir les artistes locaux. J’ai fait les premières productions de Red Fox. J’ai produit Dem a murderer pour son album ragga/hip-hop chez Elektra. On a boosté Yankee B, il a décroché un contrat, j’ai produit des morceaux hip-hop pour lui et puis il est devenu plus ou moins chrétien… J’étais dans les premiers à produire Mad Lion, pareil pour Shaggy. Shaggy et moi on est de bons amis. Donc tu vois on a aidé les artistes locaux. Après il y a tellement d’artistes ici qu’il ne faut pas enregistrer pour enregistrer. Il faut le faire de manière réfléchie.

En tant que producteur, qu’est-ce que tu penses du P2P et du téléchargement par Internet ?
Fuck the internet ! Non sérieusement on a un site, www.massiveB.com, c’est cool. Mais y a des fils de p…. qui téléchargent à tout va et ces ‘‘ pussy ’‘ se prétendent vendeurs de musique, faut pas prendre les gens pour des cons ! Vends des mixtapes, des mixcd, mais il ne faut pas télécharger directement les chansons et les vendre ! Tout le monde se débrouille comme il peut, c’est ok, je sais ce que c’est et j’admet ça. Mais si tu vends des CD téléchargés, tu niques non seulement le business mais toute la scène musicale. C’est réel.

Tu fais toujours des mixtapes…
Dès que je sors un riddim, je fais une mixtape, ça aide à le promouvoir. Mais c’est une épée à double tranchant car finalement ça ne fait pas acheter des disques aux kids, c’est les sélecteurs et les collectionneurs qui en achètent. Si on n’avait pas ces mixtapes, le public retournerait aux compilations. Donc les mixtapes on a en toujours fait et on en fera toujours car si tu n’es pas dans le jeu, on t’abandonne… Je le fait pour promouvoir les artistes, les labels, les sound systems, pour nous promouvoir et promouvoir tout le monde.

Merci.
One love et paix dans la rue, dans le monde entier, c’était Massive B family, Bobby Konders et rappelez-vous que c’est du divertissement. Pour les jeunes crews de rap : c’est du divertissement, ne croyez pas les paroles, ne croyez pas le style, la plupart des rappeurs ne sont pas des gangsters. Alors allez à l’école et écoutez vos parents !


 Imprimer       Réactions
(3)   

RÉACTIONS


3 réactions
Appréciation générale :

bercer par le rap et le reggae depuis mon plus jeune age la rage qui m habite synonyme de carnage loin de cartage et de sa richesse ou les duchesse faible de leur mental en bas age on critik les procés egocentrique de cet justice en marche arriere jt previens on eclatera ttes les barrieres de la terre car on represente h 24 le ter ter afin kma haine d hispannik severe reanime ma ma mere qui depuis le parage m offre un nouveau train de vie meme si je devit jsui paeti de l italie j ai fuis la frabce d une vie deprimantres ou les antres de la revolte jailli afin de trcasser le facho avant de mourrir et de se nourrir d une malbouffe qui nous fait mourri ptite tafiolle tu m as pris pour une folles prso j ai braquer la fiolle du génie civile ressent l alerte critik

big Up a Ben...bon interview...

hey a quand de new tape du booyakashot???


Le man a l'air vraiment cool, il kiffe ce qu'il fait avec la passion, ca fait plaisir de voir ça !!! je les vus dans pleins de clips rah rah riddim medley, pon di river pon di bank ... merci reggaefrance d'avoir eclairé ma lanterne. ' lut l'ami


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019