Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : LKJ

LKJ

 
Propos recueillis par : Benoit Georges
Photos : Benoit Collin
le samedi 01 mars 2008 - 15 087 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (6)   

Linton Kwesi Johnson, chantre de la « dub poetry », se fait désormais plus rare sur les scènes que sur les estrades des universités. Son dernier album, "More time", remonte à 1998. LKJ est avant tout un homme de lettres, écrivain, poète, sociologue et un intellectuel reconnu Outre-Manche.

Nous le rencontrons au détour de l’enregistrement de l’émission One shot note de Manu Katché, diffusée sur Arte, où lui et son acolyte, le bassiste Dennis Bovell, étaient conviés pour un (trop) court featuring avec Manu Chao. 30 ans après la sortie de "Dread, beat & blood", mise en musique du recueil de poèmes du même nom publié en 1975, nous avions beaucoup de question à poser à LKJ. "Je n'aime pas trop faire d'interviews, nous prévient-il, vous avez cinq minutes". Intrigué par une traduction du discours de Nicolas Sarkozy à Dakar que nous lui présentons, il nous accordera finalement un quart d’heure : tout juste de quoi survoler les thématiques que nous souhaitions aborder.



Reggaefrance / Tu as commencé par écrire de la poésie, comment en es-tu venu à enregistrer des disques ?
LKJ / C'est arrivé par accident. Je récitais mes poèmes dans ma communauté locale, au Youth Club, au Community Center, à la bibliothèque, ou pendant des réunions, des manifestations politiques. Puis j'ai commencé à travailler avec un groupe de percussionnistes rastas, qui s'appelait Rasta Love. J'ai publié un premier livre, Voices of the Living and the Dead, en 1974, puis un autre en 1975, intitulé Dread Beat & Blood. Quand je récitais ces poèmes, les gens trouvaient que cela sonnait comme de la musique, et ont commencé à me parler de mettre de la musique sur mes poèmes. Travailler avec des musiciens, ce n'était jamais que l'étape supérieure de mon travail avec les percussionnistes. J'ai donc été voir des amis de l'école, qui s'y connaissaient plus en musique que moi. On m'a dit à cette époque que si je voulais faire du reggae et sonner authentique, je devais trouver Dennis Bovell. Parce les ingénieurs du son anglais ne savaient pas comment enregistrer le couple basse / batterie correctement, ils le faisaient comme ils auraient enregistré du rock.

On fête aujourd'hui les trente ans de ton premier album ''Dread Beat & Blood''.
Quand j'étais à l'université, j'étais rédacteur pour Virgin Records pour me faire un peu d'argent de poche. Un jour, j'ai suggéré au responsable marketing de pouvoir enregistrer en studio. Il a transmis l'idée à Richard Branson et ils m'ont donné 300 livres. Avec ça, je suis allé dans un studio 4 pistes à Wimbledon avec mes amis musiciens, et on a fait une démo. Dessus, il y avait Dread Beat & Blood, All Wi Doin Is Defendin, Five Nights of Bleeding et un autre poème encore. Richard Branson a aimé notre démo, et on a convenu d'un album. Et bien sûr, je suis allé trouver Dennis. A l'époque, il était membre du sound system Sufferer Hi Fi, il était aussi l'ingénieur résident du Studio Gooseberry à Londres. En fait, j'avais interviewé Dennis auparavant et je lui avais dit qu'un jour je viendrai le trouver pour enregistrer un album. On l'a fait, et le reste appartient à l'Histoire.

De Virgin, tu as finalement rejoint Island.
Les gens qui connaissaient le reggae étaient ceux d'Island Records. Et bien sûr, quand est sorti ''Dread Beat & Blood'', Island a voulu que je signe chez eux. Virgin me proposait un contrat pour six albums mais j'ai refusé. J'ai rejoint Island, après avoir rencontré Dennis Morris, qui cherchait des talents pour Chris Blackwell. Après les succès de ''Forces of Victory'' et de ''Bass Culture'', eux aussi m'ont proposé un contrat portant sur six albums. Et j'ai encore refusé parce que je n'était pas ce genre d'artiste, j'étais un poète qui récitait ses textes sur de la musique. Je vois la musique comme un véhicule qui transporte mes poèmes vers un public plus large. J'ai décidé de monter mon propre label parce que je crois et je prêche l'indépendance artistique. Je ne pouvais pas dire quelque chose et faire le contraire, donc j'ai monté LKJ Records. Le premier disque qu'on a sorti était un poème du Jamaican Michael Smith, Me cyaan believe it. Il a été tué en 1983.

Aujourd'hui, quand tu te retournes sur 1978, quels changements constates-tu ?
Certaines choses ont changé, depuis les trente dernières années, mais certaines n'ont pas changé du tout. Par exemple, beaucoup de gens parlent des ces tragédies, ces fusillades entre jeunes Noirs. Tout cela était déjà là quand j'étais jeune, la violence était là, ce n'est pas récent. En dehors de la révolution technologique, la seule chose significative qui a changé est que ma génération n'avait pas accès aux armes comme les jeunes d'aujourd'hui. Je trouve très dérangeant qu'une arme soit l'une des choses les plus faciles à acheter dans les villes anglaises. Pourquoi ? Je me pose sans cesse cette question. Pourquoi cette prolifération des armes ? Pourquoi sont-elles si disponibles dans nos communautés ? La police est-elle impuissante ? Avec le MI5, le MI6, Scotland Yard… ne peuvent-ils pas faire quelque chose ? La culture de la violence n'a pas changée, c'est la disponibilité des armes qui a changé. Il y a autre chose aussi : les jeunes de ma génération se rebellaient contre l'oppression raciale, contre le système. Aujourd'hui, si les jeunes se rebellent contre quelque chose, je ne sais pas ce que c'est. Ils sont dépolitisés. C'est une génération qui est plus concentrée sur les possessions matérielles, cette obsession qui nous vient des sociétés occidentales. C'est la culture de la satisfaction immédiate :''je veux ces nouvelles Nike Air, ce nouveau Iphone, et je les veux maintenant''.

Cette dépolitisation de la nouvelle génération te semble-t-elle perceptible dans la musique d'aujourd'hui ?
Je n'en écoute pas beaucoup. Je suis plus âgé, maintenant, j'écoute de la musique pour des gens de mon âge. Je ne sais même pas de quoi ils parlent dans leurs chansons. C'était certainement différent il y a trente ans.

Qu'en est-il de la police, et de ses brutalités que tu dénonçais ?
Grâce aux luttes que les Noirs ont menées, à l'organisation que nous avons construite, et grâce aux soulèvements et aux insurrections, des choses ont changé. Il n'est plus aussi facile pour la police de s'en prendre aux gens, de fabriquer des fausses preuves, de brutaliser la population. Ma génération a combattu ces agissements. Mais il y a toujours de l'injustice raciale : un jeune Noir a sept fois plus de chances qu'un Blanc de se faire contrôler et fouiller par la police. Aujourd'hui, on nous dit que les contrôles et les fouilles augmentent en raison de la lutte contre la prolifération des armes chez les jeunes. En dépit de cette disproportion envers les Noirs, cela n'a eu absolument aucun effet sur la violence juvénile. Il s’est avéré que cette méthode est totalement inefficace. Les vrais effets de cette méthode, c'est de poser les jalons d'un ressentiment qui pourrait peut-être exploser à nouveau, comme lors des émeutes de 1981 et 1985.

La France a également connu des émeutes récentes.
J'ai toujours pensé que la France avait 20 ans de retard sur l'Angleterre sur sa façon de considérer ses minorités. Je ne sais pas si cela vient de notre tradition de lutte contre le colonialisme… Je me souviens avoir eu une conversation très intéressante avec le poète martiniquais Edouard Glissant à ce sujet. Je ne sais toujours pas pourquoi nous avons immédiatement commencé à nous organiser, dès la génération de mes parents, pour combattre l'oppression raciale. Quand ces émeutes ont eu lieu en France, je me suis demandé une chose : pourquoi cela n'est-il pas arrivé plus tôt ? Je me souviens des mouvements beurs dans les années 80, et de l'hostilité raciale envers les jeunes Maghrébins et les Africains. Je ne comprenais pas. Je pense que c'est peut-être parce qu'il n'y avait pas assez de solidarité entre les Noirs Caribéens, les Noirs d'Afrique, et les Maghrébins. En Angleterre, on a constitué des associations qui réunissent toutes les nationalités. Quand j'étais jeune, si tu n'étais pas Blanc c'est que tu étais Noir. Il n'y avait pas vraiment de distinctions ethniques entre les Pakistanais et les Indiens. Je ne pense pas que la façon dont votre président a réagit ait aidé. Mais c'est typique des dirigeants... Il aurait fallu du dialogue, reconnaître l'existence d'un problème et chercher les solutions.

L'année dernière, tu étais invité officiellement au Ghana pour y célébrer le cinquantenaire de son indépendance.
J'avais vraiment hâte d'aller au Ghana car c'est un pays d'où viennent beaucoup de nos ancêtres jamaïcains. Il est très significatif pour nous que le Ghana ait été le premier pays africain à déclarer son indépendance. Des Caribéens comme CLR James et George Padmore ont été les instruments de la mise en route du mouvement de l'anticolonialisme. On célébrait les cinquante ans d'indépendance du Ghana mais aussi les 200 ans de l'abolition de l'esclavage. C'était l'opportunité pour moi de me rendre dans cette partie de l'Afrique, pour y réciter des poèmes. Et surtout pour bien affirmer que si William Wilberforce (activiste anglais anti-esclavagiste au début du XIXème siècle) a beaucoup œuvré pour l'abolition de l'esclavage, ce sont les rebellions continuelles des esclaves pendant 200 ans qui y ont conduit. Et plus encore, la rébellion victorieuse de Toussaint Louverture à Haïti, qui a conduit à la défaite des armées de Napoléon, britannique et espagnole, et à l'établissement de la première république noire de la Caraïbe en 1804. Aller au Ghana était pour moi l'opportunité de le dire, et je l'ai fait.

Kwame Nkrumah, le leader indépendantiste ghanéen rêvait de réaliser l'unité africaine. En 2000, l'Organisation de l'unité africaine est devenue l'Union africaine. Qu'est-ce que cela t'inspire ?
La vision de Kwame Nkrumah d'une Afrique unie est la seule issue possible pour l'Afrique dans ce monde globalisé. Tant que ce ne sera pas le cas, on sera toujours les opprimés de la planète. Les pays africains réalisent que pour survivre et faire jeu égal avec les grandes puissances, ils doivent se réunir. C'est pourquoi ils avancent vers l'intégration économique, politique, sur le modèle européen. Mais il reste du chemin à faire.


 Imprimer       Réactions
(6)   

RÉACTIONS


6 réactions
Appréciation générale :

je trouve que manu chao na pas laissé assez chanter lkj a one shot not...miguel_sr@hotmail.fr love..peace..

LKJ a un beau rève, unifier l'afrique, je ne pense pas voir se réaliser son rève, car , pour moi, cela relève de l'impossible malheureusement , mais révons , révons encore, à bientot un prochain interview j'épère
mimi

1er janvier 1804 : Haiti 1ere republique noire

Très bonne interview mais malheureusement trop courte. Il aurait été intéressant de connaître sa vision sur plein d'autres sujets d'actualité. Souhaitons qu'il soit reconnu en France pour ce qu'il est, un poète et un intellectuel, au-delà du petit monde du reggae

A voir absolument sur scene. un son enorme

thx pour cet interview ! LKG poete engagé !


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019