Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : JOHN HOLT

John Holt

 
Propos recueillis par : Ratiba Hamzaoui
Photos : Ratiba Hamzaoui & B.C
le mardi 04 janvier 2011 - 8 721 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (6)   

Pas facile de rencontrer John Holt. Il nous aura fallu plusieurs voyages pour avoir l'opportunité de s'asseoir en face de lui. Rendez-vous est pris au Studio Exodus sur Hills Road à Kingston. Il nous fera patienter plusieurs heures, sans se montrer. Quatre faux bonds plus tard, il nous donne à nouveau rendez-vous, au studio de Stone Love (où il finalise son nouvel album), en pleine nuit, dans le froid jamaïcain de décembre (19 degrés). Cette fois-ci, c'est la bonne. Après seulement deux heures d'attente, le chanteur originaire de Greenwich Farm, est enfin devant nous.

Commence alors une discussion à bâtons rompus. Avec lui, nous revenons sur sa trajectoire, des Paragons à sa carrière solo, le dancehall et le reggae, l'Europe…



Reggaefrance / Quels ont été vos premiers pas dans la musique?
John Holt / J’avais douze ans quand j’ai participé à un concours, dont Joseph Vere Johns avait la charge, le "Opportunity hour". C’était diffusé sur la radio RJR tous les samedis soirs, et semaine après semaine, j’ai remporté la compétition jusqu’à la finale. À partir de là, j’ai été considéré comme un chanteur professionnel, même si je n’avais pas encore enregistré d’album.

Quand êtes-vous entré pour la première fois en studio ?
Une semaine cette compétition, ma photo était dans tous les journaux. Le producteur Leslie Kong (boss du label Beverley's, qui a fait débuter Bob Marley, ndlr) est venu chez moi pour parler à ma mère. Il m’a alors demandé d’enregistrer pour Beverley’s Record et le titre s’appelait Forever I will stay. Pendant plusieurs semaines, la chanson est passée en boucle sur les deux seules radios de l’île, RJR et JBC. Ma mère était très enthousiaste, elle adorait ma voix, et m’a toujours poussé à chanter.

Qui sont les artistes qui vous ont le plus influencé ?
Surtout les crooners ! Mario Lanza, Nat King Cole et Franck Sinatra.

   Après Police in Helicopter, j’étais dans la ligne de mire du gouvernement, et de la police. J’ai dû faire profil bas pour un moment.    

Comment en êtes-vous venu à la religion rasta ?
J’ai grandi dans la culture rastafari. J’ai toujours été entouré par des rastas. Je les écoutais, sans prendre part à la conversation. Une nuit, lors du Sunsplash en 1983, je me rasais en coulisse avant de monter sur scène. Et là, je me suis dit ‘John, c’est la dernière fois que tu te rases’. Personne ne m’a jamais rien demandé, je l’ai fait pour moi. J’ai commencé à faire pousser mes dreads, mais j’étais déjà baigné dans la culture. Je fais partie aujourd’hui des Douze Tribus d’Israël, et il m’arrive de me rendre au camp sur Old Hope Road, à Kingston.

En 1970, vous vous lancez en solo. Le groupe des Paragons se sépare…
Je ne me suis pas séparé d’eux. Ils ont obtenu une bourse d’étude pour les Etats-Unis, et ils sont partis. Les Paragons, c’était une période fantastique, nous avons eu en tout quatorze titres numéro un. Quand ils sont partis, je n’avais aucune envie de continuer l’aventure avec des "remplaçants", comme on fait aujourd’hui.

Vous avez tenté votre chance au Royaume-Uni en 1974, mais cela n'a pas vraiment été un succès…
Je ne dirais pas que ça n’a pas été un succès, mais plutôt qu’il n’a pas été immédiat. Il s’agissait en 1974 d’y construire une nouvelle carrière. Je ne m’attendais pas à un bouleversement. En 1975, l’album "1000 Volts of Holt" est resté numéro un des Charts anglais.

Les années 1990 ont été difficiles. Que s’est-il passé ?
Deux raisons pour cela. Ma maison de disque Trojan Records a fait faillite au Royaume Uni. Et mon argent a disparu avec eux. C’était terrible, vraiment difficile. J’ai signé par la suite avec Volcano Records et Coxsone. J’ai enregistré Police in helicopter. Le titre est toujours interdit à la radio, mais pas sur scène. Dans ce titre, je dis "If soldiers continue to burn up di herbs, we gonna burn down di cane fields". ("Si la police continue de brûler les plants de cannabis, nous allons brûler les champs de canne à sucre".) Et à Saint Thomas (à l’Est de Kingston, ndlr), ils ont commencé brûler des champs de canne à sucre. J’étais dans la ligne de mire du gouvernement, et de la police. J’ai dû faire profil bas pour un moment, jusqu’à l’album "A love I can feel" avec Coxsone (Studio One).

Il y a cette histoire de "complot" de chanteurs réunissant Dennis Brown, Gregory Isaacs, Delroy Wilson et vous-même, dans le but de faire concurrence au succès des deejays…
Dès les années 1980, je me suis associé à Dennis Brown, Gregory Isaacs et Delroy Wilson pour faire face au succès des Deejays. Contrairement à eux, nous avons décidé de prendre le parti de la bonne musique. Une musique intellectuelle. Du bon son avec des bonnes paroles.

Cela a-t-il fonctionné ?
Ca a marché, oui. Prenez l’exemple de mon album avec Dennis Brown. Il est considéré comme le meilleur album duo de reggae, encore aujourd’hui.

Vous avez suivi l'évolution de la musique jamaïcaine depuis les années 1960. Quelle est votre opinion sur cette industrie aujourd'hui ?
S’il s’agit de la nouvelle musique, celle qui passe à la radio, c’est simple : pas de mélodie, pas d’histoire, pas de voix. Les deejays ou encore singjays utilisent des riddims. Il n’y a pas d’histoire, aucune continuité. Ils passent d’un extrême à l’autre. Et quand la voix est intéressante, personne ne sait qui chante. Pour un riddim, il y a quinze chanteurs ! Qui chante ? Ce sont bien eux qui ont inventé le "pull up". Pourquoi ? Les deejays produisent à la chaîne et ne se souviennent pas des paroles. La musique a besoin de mots, de son, de pouvoir ("Words, sound and power", ndlr)

Et la nouvelle scène reggae ?
Quant au reggae aujourd’hui, il a besoin d’arrangements, de temps. Les chanteurs aujourd’hui sont trop pressés, et agissent dans l’urgence. Je ne comprends pas où est l’urgence. Ils doivent prendre leur temps.

Vous êtes venu pour la première fois en France l’été dernier. Pourquoi avoir attendu si longtemps?
À l’époque de "1000 volts of Holt", j’ai eu l’opportunité de faire une tournée de vingt dates à travers la France. Une tournée marathon avec jusqu’à deux scènes par jour dans de petites salles. Il s’agissait surtout de discothèques, j’ai préféré refuser. Le réel problème, c’est que la France, et généralement l’Europe, a bradé le reggae au profit du dancehall. Pour le prix d’un artiste reggae, les producteurs préfèrent inviter dix deejays. C’est moins cher, ils n’ont pas besoin de musiciens. Ils apportent leur CD. Voilà le mauvais deal avec le reggae. Et maintenant, ceux qui n’ont aucun respect pour eux, leurs parents et vous se retrouvent en tête et facturent plus chers que les vétérans.
Aujourd’hui, tout ce que les producteurs européens me proposent, c’est une seule date. Pourquoi me lever le matin, prendre l’avion pendant douze heures, chanter une heure, et reprendre l’avion douze heures ? Je n’ai même pas le temps de me rendre compte que je suis en France ! Tu te sens exploité.
L’été dernier, le producteur du Garance festival m’a donc proposé deux dates, et je suis content d’avoir accepté.

Dans votre discographie, il y a ce concert extraordinaire à Londres avec le London Philarmonic Orchestra. Comment est-ce arrivé ?
J’avais déjà travaillé avec un orchestre pour l’album "1000 volts of Holt", celui de Brian Rogers. Nous sommes d’ailleurs partis pour une tournée londonienne pour ce disque avec les 37 musiciens de cet orchestre. Plus de vingt ans après, Linda, une philanthrope britannique, a souhaité renouveler l’expérience avec le London Philarmonic Orchestra. C’était la première fois qu’il jouait du reggae et depuis, aucun artiste reggae n’a eu l’occasion d’essayer. C’était un rêve. Nous discutons en ce moment pour renouveler l’expérience pour la Saint-Valentin.


 Imprimer       Réactions
(6)   

RÉACTIONS


6 réactions
Appréciation générale :

Nice! Cela fait vraiment plaisir de lire de tels Stars du Reggae. Big up Mr HOLT

Big interview !

MAIS PAS TOUT LMONDE C DIT JHON HOLT TRES GRAND ARTISTE IL RESTE TJR DES FANS DE ROOTS ET DE BON REGGAE ...PEACE TRIBAL WAR...

merci notre oncle john holt il a parfaitement réson .le reggae dojordui tu pe pa comprendre ya des gens ki font du nimporte koi mé pa tout le monde. .respect

respect à la fondation!

Une légende ce bonhomme... Peace


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019