Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : FUNDé

Fundé

 
Propos recueillis par : Sébastien Jobart
Photos : DR
le mercredi 19 octobre 2011 - 7 534 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (5)   

C'est l'une des plus belles surprises de l'année venue du reggae français. Fundé, avec leur second album "Hymne à la vie", fait montre d'une belle singularité. Après "Présence" en 2006 (et un album live en 2008) ce deuxième album peut s'enorgueillir d'une vraie finesse d'écriture et de composition : on aura rarement entendu des textes aussi profonds et justes. Un chef d'œuvre d'arrangements qui se greffent sur les compositions reggae, à l'image du splendide morceau La peur du lendemain enregistré avec un orchestre philarmonique. Entretien avec Yoann, chanteur principal et parolier du groupe.


Reggaefrance / Ce qui frappe en écoutant "Hymne à la vie", c'est que vous avez une certaine idée de la musique…
Fundé / C'est le reflet de qui nous sommes en tant que musiciens. Fundé est composé de musiciens qui ont eu beaucoup d'influences avant de connaître le reggae : le funk, le métal, jazz, formation classique pour certains… On est tous tombés assez tardivement amoureux du reggae, vers 20 ans, mais on y a plongé. L'amour du groove reggae, mais on a toujours une recherche d'identité. On n'a pas voulu faire du copier/coller. Il y a des partis pris sur les arrangements, où tu vas peut-être trouver une guitare saturée, ou flamenco, une partition jazz au piano… C'est nos influences qui s'expriment pour diversifier un peu le son.

On n'aime pas entendre quelque chose qui a déjà été fait. Dans le reggae jamaïcain, il y a une culture du chanteur : tu as des musiciens qui jouent un riddim, et ensuite une dizaine de chanteurs vient se poser dessus. Mais nous n'avons pas vraiment cette culture. La musique est aussi importante que le texte ou le chanteur, les musiciens ont chacun leur place dans le groupe. Ensemble, on essaie de faire en sorte que la musique exprime le sentiment qu'on veut faire passer dans le texte : la colère, la frustration, la joie, le pardon, l'écoute… On essaie de refléter tout ça dans nos différentes influences.

Comment s'est fait le passage au reggae pour les musiciens de Fundé ?
Fundé est créé en 2000. Au départ, on avait monté I&I en 1998, on était une quinzaine, c'était un gros bordel et ça a duré deux ans. Les cinq musiciens de Fundé viennent de là, plus les deux cuivres qui nous ont rejoints sur le premier album Présence, et qui ne nous ont plus quittés. On avait une bonne étoile qui avait joué avec les anciens, les Wailers. Il était pour moi le meilleur batteur de reggae en France et qui nous a pris sous son aile dès le début. A cette époque, j'étais un technicien de la basse, plutôt funk, mais il nous a expliqué les ficelles du groove reggae. Ça a été un renouvellement en tant qu'artiste, cette découverte du reggae, de la complexité dans la simplicité apparente du reggae.

L'album s'appelle "Hymne à la vie", tout un programme…
C'est un sentiment. Fundé a connu de très bonnes périodes et d'autres plus difficiles. Après quelques années et des chamboulements dans le groupe, tout s'est mis en place. Hymne à la vie, ça n'a rien de prétentieux, c'est juste le besoin de dire que la vie reste belle, ce sentiment de se sentir à sa place, après des moments très difficiles. C'est comme l'idée du Yin et du Yang, illustré sur la pochette. C'est l'envie de positiver, de dire à la vie, après s'être demandé où elle nous mène comme ça peut nous arriver à tous, qu'elle reste belle malgré tout. C'était aussi pour jouer sur le contraste avec La peur du lendemain. C'est un morceau contrasté, à la fois sombre et plein d'espoir, avec la voix de tête qui place le fait que la confiance vient quand on a confiance en soi, et que la peur du lendemain s'évanouit.

   Etre positif, ce n'est pas être naïf.    

D'ailleurs, les deux morceaux Hymne à la vie et La peur du lendemain s'enchaînent sur l'album, ce n'est pas anodin.
L'un répond à l'autre. On exprime la peur du lendemain, puisqu'on la vit, on se demande de quoi sera fait demain, tout en gardant cette espérance. Et puis, en contraste de ce morceau, répondre que cette vie est magnifique. C'est ce cercle entier de noir et de blanc qui est beau, pas seulement la partie blanche. On m'a renvoyé le fait que c'était naïf. J'ai du mal à accepter cela, d'autant que le texte le dit : "Ce n'est pas naïveté si je vois la vie comme une chance". Etre positif, ce n'est pas être naïf. Malheureusement, j'ai l'impression que beaucoup de gens, dans cette période sombre, pensent que rester positif, c'est être naïf et con, et qu'être blasé c'est voir la réalité telle qu'elle est. Reconnaître que la partie noire de ce cercle, aussi bien au niveau social qu'individuel, est nécessaire au cercle et fait partie de sa beauté, est pour moi loin de relever de la naïveté. C'est justement aller au-delà de la souffrance. Marley est positif dans ses chansons, mais pas naïf pour autant.

Les textes sont plus dans l'abstraction, dans l'image, en un mot dans la poésie.
On a eu la chance de faire des formations avec des gens qui nous ont appris qu'un beau texte avait une sonorité et du sens. Par exemple, il y a quelque chose que je n'emploie jamais mais qui est très courant dans le reggae c'est le pronom personnel "ils". Mais de qui parle-t-on ? "Ils", c'est tout et rien en même temps. Utiliser des images prend plus de sens que de dénoncer directement ce "ils".

L'album s'ouvre sur Accepter, qui justement détonne un peu dans l'album.
C'est un petit extra-terrestre dans les compositions de Fundé jusqu'à maintenant. Enfin, un extra-terrestre... C'est une histoire d'évolution. Celui qui fait du revendicatif sera peut-être amené dans sa progression d'artiste à se tourner vers l'image. Moi c'est un peu l'inverse, je suis tout le temps dans l'image, et j'ai eu ce besoin de faire quelque chose d'engagé, de plus direct. Ça fait partie des progressions. Je parle de la "putain de fierté de la nation", du "Roi Soleil en cravate", on revient comme d'autres sur les paroles de la Marseillaise dont le "sang impur" de nos ennemis est une notion nazie, à l'inverse des Droits de l'Homme. Le morceau voulait appuyer sur le contraste, la contradiction entre l'image de la France et ce qu'elle est aujourd'hui. Mais j'ai évité de mettre des "ils" (rires).

Le poids des mots est un texte superbe, qui aborde autant l'importance des mots, que celle de leur absence...
Plus le non-dit est important, plus le poids des mots à sortir pèse sur la bouche. C'est le genre de morceau qui se construit sur le temps, au gré de mes propres introspections et rencontres. C'est parti d'une rencontre avec une personne qui vit ce poids des mots à l'extrême. Le contraste du poids du silence et du passé m'a frappé. Elle était dans une situation où au sein de sa famille, tout le monde savait quelque chose d'inavouable, en faisant comme si de rien n'était. La souffrance dont elle m'a fait part m'a renvoyé à ma propre souffrance des non-dits, ce qui me permet de mieux interpréter la signification du morceau. Nos morceaux sont le reflet de ce qu'on est. En tant qu'auteur, j'ai un regard introspectif sur la souffrance. Voir son histoire sans se juger, essayer de se comprendre, permet de comprendre l'autre. C'est la chance qu'on a en tant qu'artiste, de pouvoir se projeter dans l'autre, comme un acteur qui s'approprie un personnage avec son propre vécu. La fin du morceau exprime la frustration de cette personne à ne pouvoir dire les choses. La guitare saturée, le chant qui part dans les cris, est la représentation auditive de cette frustration.

Comment en studio, se passent les compositions ? Est-ce un processus organique, ou au contraire tout est écrit ?
Ca relève des deux méthodes. Il y a une bonne part de réalisation de la part de notre ancien batteur, Clément Léotard. La peur du lendemain en est un bon exemple. On a eu trois jours de création, partis de rien. Le rythme s'installe, la mélodie vient, les paroles s'écrivent, et au bout de ces trois jours, on avait la construction du morceau tel qu'il est sur l'album, avec cette montée, mais sans l'orchestre. Après ce processus organique, comme tu dis, est venu le travail des arrangements, où on a eu l'idée de travailler avec un orchestre. On a pu le faire au gré de coïncidences, on a rencontré les bonnes personnes qui ont rendu ce projet réalisable.

Justement, comment on travaille avec 54 musiciens en studio ?
C'était magique. Il y a eu un an d'écriture pour tous les pupitres, c'est notre trompettiste Xav' qui s'en est occupé. Donc pendant un moment on n'a pas vu le résultat. On avait travaillé avec un logiciel, et puis avec l'aide du chef d'orchestre Jean-Michel Despin, on a présenté le résultat à Bruno Dottin, spécialiste des arrangements d'orchestre, qui a adhéré au projet. C'est lui qui a aidé Xav' à réarranger ce qu'il avait écrit pendant un an. A partir de ce qu'on avait composé sur ordinateur, il nous a confrontés à la réalité. Par exemple, les cors ne peuvent aller très vite en raison de la résonance des notes. Et puis il a fallu réécrire, réadapter la composition par rapport à l'orchestre et aux instruments à disposition. Après plus d'un an écriture, on s'est retrouvés dans cet amphithéâtre, et quand les premières notes s'élèvent... Après tous les efforts consentis, c'était vraiment magique. Ils ont enregistré au clic et au casque (!) avec le chef d'orchestre et puis on a assemblé les deux parties en studio.

Les thèmes sont universels, mais la musique de Fundé est intimiste, elle parle quand même au creux de l'oreille.
Intimiste car je ressors des émotions, des souffrances, des réflexions personnelles, mais que je rends "disponibles" aux autres. Sur le premier album, il y a un morceau intéressant de ce point de vue-là, c'est Absence. J'y parle de mon propre deuil face à ma mère. Si je reste trop intimiste, l'autre ne peut rien retenir de ça. Par contre si je dis "J'ai tant prié pour ta présence, mais j'ai tant appris de ton absence", ces mots peuvent avoir une résonnance chez l'autre. Si l'écoute de "L'Hymne à la vie" permet à quelqu'un de se sentir mieux, d'être soulagé, apaisé, alors je peux mourir demain. Le sens de ma vie est là, et le sens de Fundé aussi.


 Imprimer       Réactions
(5)   

RÉACTIONS


5 réactions
Appréciation générale :

Une découverte, et une bonne !!

Yes grosse soirée reggae à St Etienne, au Fil samedi 5 novembre avec BROUSSAÏ, FUNDE et BARABANS... BIG UP!

bless up fundé
pur album
real vibes
compassion is a most!!!

Que dire à part que vous avez une très belle plume, que vous retranscrivez très bien les choses qui vous touchent, et que dire des mélodies, de la musique!! Respect , et merci pour ce deuxième album !!! Long Life

Génial l'interview! merci à Fundé! Continuez, ne lâchez rien!


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019