Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : TAIRO

Tairo

 
Propos recueillis par : Sébastien Jobart
Photos : Aurélien Chauvaud
le jeudi 27 juin 2013 - 25 138 vues

 TAIRO Ainsi soit-il  Album lié
Ainsi soit-il   
    Imprimer 
 
    Réactions
 (4)   

Large sourire aux lèvres, Tairo, que l'on connaît bien pour le suivre depuis ses débuts, est détendu alors qu'on le retrouve pour cette interview. Avec ses street tapes successives (volumes 2 et 3), Tairo est revenu aux fondamentaux de sa musique et a retrouvé le plaisir en même temps que le succès. Mélodies accrocheuses et riddims efficaces président à son nouvel album, "Ainsi soit-il", dont la légèreté contagieuse tranche avec l'ambiance plus sérieuse de "Chœurs et Âme".
Un deuxième album qui lui va comme un gant, et avec lequel il va relever un nouveau défi : remplir la mythique salle parisienne de l'Olympia. "Je suis plein d'énergie et de motivation à l'idée de jouer là-bas. Comment remplir cette grande salle ? Comment faire plaisir au public ? Quels invités je vais faire venir ? Ce sont mes problématiques." Entretien.



Reggaefrance / Tu es de retour avec un nouvel album, "Ainsi soit-il". C'est un titre fort, que se cache-t-il derrière ?
Taïro / Il se cache deux choses : une chanson, qui s'appelle Ainsi soit-il, et aussi l'idée qu'on a commencé à faire ce disque en indépendants, comme on avait fait toutes les street tapes que j'avais produites. On a commencé cet album avec mon ancien manager, Gilles, qui avait investi de l'argent. Je voyais le buzz qui montait et j'étais étonné que les maisons de disques ne soient pas interpellées par ça, car j'étais moi-même surpris par les chiffres affichés sur YouTube. Après les deux disques en indépendant, je voyais qu'il y avait une issue possible pour vivre de ça. En même temps, je me disais qu'il serait difficile pour nous de passer une étape, en raison de nos moyens limités. Même si c'est plus simple aujourd'hui de communiquer et de diffuser sa musique grâce aux réseaux sociaux, malgré tout, ils ont un réseau et des moyens qui sont conséquents et plus puissants que les nôtres. Donc, je me suis dit : "Ainsi soit-il". C'était un peu difficile… Quand tu es musicien, chanteur, auteur, tu veux te concentrer là-dessus. Quand tu as plusieurs casquettes, c'est difficile d'être à la hauteur de chaque poste. Et donc (au moment de rejoindre Polydor, ndlr) je me suis dit "advienne que pourra".

Contrairement à "Chœurs et Âme", l'album est entièrement réalisé par le duo T'NT.
Avec "Chœurs & Âme", j'avais essayé de faire des chansons qui ne soient pas inscrites dans le temps. Je voulais me concentrer sur les textes et un peu la mélodie, pour me présenter au public de la façon la plus honnête possible. Au final, j'ai trouvé que ça manquait d'homogénéité car j'avais presque un réalisateur par titre. Pour "Ainsi soit-il" j'avais envie d'une cohérence, quelque chose de plus uni. Je voulais aussi que l'album s'inscrive dans le temps, rattraper les wagons "urbains" et me remettre à l'heure du jour. Je savais que T'NT était capable à la fois de jouer du reggae selon les canons classiques et en plus d'apporter une modernité, de jouer du dancehall ou du hip-hop.

A l'écoute de l'album, on a le sentiment que tu es épanoui, heureux…
Tu as raison. C'est mon dernier album donc c'est celui qui me ressemble le plus. Il est aussi l'aboutissement de toute une progression jusque-là. Le fait d'avoir fait les disques précédents, ça m'a libéré d'une certaine pression. Pour "Ainsi soit-il", je voulais une efficacité musicale : le riddim joue, tu entends la mélodie et ça marche. Je voulais de la légèreté. C'est vrai que dans "Chœurs et Âme", il y avait une part de ce que je vivais à ce moment-là qui est retranscrit dans ce disque et puis peut-être une appréhension, le fait que ce soit mon premier album. Ça se sent peut-être, même s'il y a plein de chansons que j'aime beaucoup.

   J'ai même pensé à arrêter la musique. Je n'avais plus de plaisir, aller en studio était devenu une difficulté, une angoisse.    

"Chœurs et Âme" était assez sérieux, tu avais l'air presque torturé.
C'est ça, ça ressemblait à ça. Ma position vis-à-vis de ce disque, le fait que ce soit le premier, m'angoissait quelque part, je pense qu'il y avait une crispation. Avoir sorti les trois street tapes m'a beaucoup aidé. Là, ça va être mon cinquième disque à mon nom, ça commence à rentrer (rires).

Ces street tapes, c'était une manière de reprendre du plaisir ?
Une fois que j'avais fait "Chœurs et Ame", où je m'étais livré, j'avais juste envie de m'éclater. Quand je me suis retrouvé seul, je me suis remis à faire ce que je faisais à mes débuts : prendre les riddims du moment et poser dessus. Et puis il y a eu la reprise de Bonne Weed, puis Une Seule vie. Tout d'un coup, il y a des millions de vues sur YouTube !

Tu as même réussi à faire penser à certains que Tarrus Riley et Konshens avaient repris ta chanson !
(rires) Au début, Bonne weed, c'est une blague. J'étais avec un pote, qui me parle de Good Girl Gone Bad, et qui me dit qu'il a récupéré l'instru. Je me lance dessus, mais je ne suis pas satisfait de mes mélodies, et il me propose de le reprendre à la jamaïcaine en faisant une weed tune. On s'éclate, et une heure après on avait fait le morceau. Le lendemain, on a fait le clip, on l'a monté et on l'a mis sur la toile. Un an après, c'est devenu un hymne de fumeurs de weed. Je n'ai même plus besoin de la chanter, les gens la connaissent par cœur. Comme Une seule vie (sur le riddim de Hold You de Gyptian, ndlr) d'ailleurs. Revenir à ça m'a fait du bien, parce que je retrouvais ce jeu qu'il y avait au début, et que j'avais perdu… A un moment, j'ai même pensé à arrêter la musique. Je n'avais plus de plaisir, aller en studio était devenu une difficulté, une angoisse. Quand je me suis retrouvé tout seul, j'ai retrouvé un peu d'air et de joie, du plaisir de faire la musique. Tu as moins de doutes, car c'est plus instinctif. Alors que quand tu es dans un truc un peu plus angoissé, tu penses, tu remets tout en cause tout le temps, et ça te bloque. Ça m'a fait beaucoup de bien, et en plus de voir que les gens adhéraient, ça m'a remotivé.

Revenons à l'album. Aime la vie, avec Youssoupha, montre justement du recul, un côté plus serein.
Mon ambition pour mes chansons c'est qu'elles puissent servir les gens qui les écoutent. De plus en plus, je veux qu'elles soient divertissantes. Ça vient de mon parcours, qu'il faut que j'explique : mon père est un révolutionnaire politique marocain, qui a fait de la prison, 17 ans d'exil, et dont la petite sœur est morte en prison d'une grève de la faim. Quand j'avais quinze ans, pour moi il n'était pas question de raconter d'autres choses que les injustices du monde et de poursuivre son combat. Avec le temps, je me suis dit : "Qui es-tu pour dire ce qui est juste ou pas ?", et puis finalement les gens ont autant d'informations que moi. C'est pour ça que dans "Chœurs & Âme" j'avais choisi de parler de moi, en me disant que parler de mes échecs, de mes fêlures, de tout ce qu'on est censé cacher pour garder la tête haute, pourrait aider les gens à surmonter leurs difficultés et dans leurs moments un peu sombre. Là, je me suis dit : "Les gens sont dans une réalité qui est peut-être difficile, est-ce que les servir au mieux ne serait pas qu'ils s'échappent de ça, grâce à la musique, le temps d'une chanson ?" Prendre une bouffée d'air, en étant efficace musicalement.

Je m'en fous, qui ouvre l'album, raconte un peu ton parcours. Tu t'es lancé dans la musique contre l'avis des autres ?
J'ai commencé à faire de la musique vers 15-16 ans. Tout allait très bien puisque je n'envisageais pas encore d'en faire un métier. On passait simplement des heures et des heures à chanter, et j'allais à l'école sur le côté. Les premières critiques ne sont pas venues de mon entourage familial ; mes parents étaient plutôt contents. Elles sont venues des soi-disant spécialistes, d'autres artistes et tous les scientifiques de la musique qui ont toujours quelque chose à dire. Ils n'avaient pas tort, pour certaines choses, car quand j'ai commencé j'avais peu de notions musicales. Beaucoup d'envie et d'énergie, mais énormément de lacunes ! Et pourtant j'étais sûr de moi, dans ma tête j'allais devenir le nouveau Bob Marley (rires). Plus j'ai avancé dans la musique et plus j'en ai appris, et plus j'ai réalisé que j'en savais peu. Mais plutôt que d'être encouragé par les gens, j'attirais pas mal de jalousie… c'est le sentiment que j'avais. Après le bac, la question s'est posée de nouveau avec mes parents mais peu de temps après j'ai fait "Taxi 2". Ca les a rassurés. Globalement, mes parents m'ont toujours soutenu. J'étais tellement persuadé, tellement motivé, tellement sûr que c'était ça mon truc et que ça allait le faire… C'était assez étonnant, et assez naïf d'ailleurs.

Un thème inévitable chez toi c'est l'amour…
Inévitable, c'est exactement le mot ! (rires) C'est un truc qui est dans ma vie. J'ai reçu beaucoup d'amour quand j'étais petit notamment de la part de mes parents. C'est quelque chose qui doit être important dans mon équilibre, et je dois être à la recherche de ça. Quand j'étais en couple, ça m'inspirait dans mes chansons, et quand je suis célibataire, les femmes et l'amour en général sont très présents dans mon esprit !

C'est ce que tu chantes dans Dilemme, ça peut poser des problèmes…
(Rires) Oui, ça me pose parfois beaucoup de problèmes. Je suis parfois un peu pollué par tout ça. Ça fait partie des émotions les plus fortes que j'ai été amené à vivre. C'est un truc qu'on partage tous. J'essaie même de me retenir quand je prépare un album. Et les réalisateurs aussi ! Alors j'essaie mais c'est difficile. Quand j'entends des artistes qui sont totalement dans la rébellion, dénonciation du système, ou alors en mode "je porte mes couilles", "j'ai les plus gros muscles", je me dis que quelque part ils sont dépassés par leur personnage. Ces gens-là aussi vivent des histoires d'amour, des réussites, des échecs… Je trouve ça étonnant qu'on ne trouve pas ça dans leur album. Moi, un album sans variation, ça me fait chier, qu'est-ce qu'il nous livre de lui ? En même temps, la musique n'a pas forcément besoin de ça, parfois il suffit d'une bonne mélodie et d'un bon riddim.

C'est le cas sur l'album, les mélodies sont accrocheuses.
C'était vraiment un de mes objectifs sur cet album, et même à plus long terme. Dans "Chœurs et Âme", j'avais peut-être privilégié le texte, quoique ça dépende des morceaux… Dans cet album j'ai réussi à me libérer de ça. Avec le temps, tu avances et tu deviens meilleur musicien. Ça devient peut-être plus facile. Pour cet album je me suis dit que le texte était un prétexte à la mélodie. Si après tu écris une belle chanson, avec de beaux thèmes, ou un point de vue intéressant, c'est un bonus, ça en fait des belles chansons et ça donne du cachet à ta musique. Mais ce qui compte, ce que je voulais, c'était vraiment ça : des mélodies qui marchent et qui fonctionnent d'elles-mêmes.

Il y a aussi des sujets plus sérieux sur l'album, comme Justice, où tu chantes "Ils nous réclament la paix et nous font la guerre, ils nous promettent de la sécurité mais qu'est-ce qu'on va en faire ?"
On ne va pas la manger, la sécurité ! C'est un morceau que j'ai écrit sous Sarkozy. Il y a avait toutes ces déclarations sur l'insécurité, mais l'insécurité est sociale ! Les gens galèrent, et j'avais le sentiment que ces hommes politiques, finalement, nous regardent avec beaucoup de cynisme. En milieu fermé, on doit pouvoir entendre des choses d'un cynisme… Je n'ai pas l'impression qu'il y ait beaucoup d'amour. On y revient, mais ces gens-là ne devraient-ils pas nous aimer ? Je ne veux pas caricaturer et c'est difficile dans une chanson d'avoir un propos juste sur ces choses-là. Il faudrait beaucoup de mots pour dire qu'effectivement il y en a qui essaient de faire bien les choses. Mais quand tu es pris entre l'égo médiatique politique, le travail sur le terrain, le désir de carrière, l'envie de gagner de la thune, le besoin de communiquer… C'est sûr que ce n'est pas un boulot facile. Mais il est flagrant que certaines personnes ne sont pas du tout dans le désir de servir, uniquement pour un intérêt personnel. On peut nous dire ne soyez pas démagos, mais pour certains ça crève les yeux. Il y en a peut-être qui sont dupes, mais moi je n'ai pas envie de l'être. Il y avait plein de choses qui me revenaient en tête : la loi sur les bienfaits de la colonisation par exemple. Jusqu'à présent, la colonisation faisait l'objet d'un tout petit chapitre dans les livres d'école. Si en plus c'est pour dire que c'était bien, c'est un foutage de gueule total. Tous ces peuples qui ont été exploités et qui le sont aujourd'hui encore… J'avais envie de dire ça. Comme j'ai grandi dans cette culture militante, de temps en temps, je ne peux pas y échapper.

Ainsi soit-il, qui clôt l'album, raconte l'histoire d'un homme qui se retourne sur sa vie et qui fait le bilan.
C'est l'idée de mon hypothétique dernier jour… Essayer de se rappeler des bonnes choses. Tout le monde est confronté à la mort… Ce texte m'est venu d'une inspiration très spontanée et a été écrit très vite. C'est ce qui m'arrive le plus souvent : c'est la plume m'amène quelque part. J'ai pensé à la chanson de Brel, Le Dernier repas, où il dit que pour son dernier repas, il veut voir les gens faire la fête. J'aime bien ce mélange d'émotions, c'est triste et souriant à la fois. Encore une fois, c'est comme dans une histoire d'amour : quand la fin arrive, il vaut mieux se souvenir de ce qui était bien plutôt que se laisser polluer par ce qui est difficile. On se sépare, mais on se souvient des bonnes choses…


 TAIRO Ainsi soit-il  Album lié
Ainsi soit-il   
    Imprimer       Réactions
(4)   

RÉACTIONS


4 réactions
Appréciation générale :

Tairo un dieu, MON DIEU. Tu es pour moi le Bob Marley de notre génération ! J'aime ta philosophie de vie, tes inspirations, j'aime ta personne tu es juste un artiste fantastique qui mériterait un peu plus de succès. Merci de faire ces chansons aussi belles, que je connais absolument toutes par coeur ! Tu es de ces rares artistes qui aujourd'hui continuent a faire des chansons censées avec un texte et une histoire.
MERCI d'être s'que tu es, continue a nous faire rêver comme ça

Super interview, Tairo est un bon gars qui a bien avancé depuis Taxi ! Big up

Big up Taïro!
Un artiste vrai, sincère et talentueux!!!
on attend l'album maintenant...

Très belle interview qui permet d'apprendre un peu plus sur ce talentueux chanteur que j'ai découvert il y a peu. C'est le titre une seule vie qui m'a mis sur la piste de Tairo. Ses textes sont pleins de bon sens et s'y retrouve effectivement. J'aime beaucoup l'écriture que je perçois à double sens comme dans le titre " love,love,love"." L'animal geint" et " l'Homme n'est qu'un apprenti" sont les titres que j'ai le plus écouté sur YouTube. J'attends ce dernier album avec impatience en espérant qu'il me donne autant de satisfaction que "Chœurs et Âmes". Personnellement j'aime bien les titres qui vont danser mais je suis une adepte des titres un peu révolutionnaire et qui fait font référence à la vie, notre réalité, notre condition. Dans le titre "Reine sans couronne" je me suis retrouvée. Excellent duo. Big up Tairo


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019