Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : TIKEN JAH FAKOLY

Tiken Jah Fakoly

 
Interview et photos : Sébastien Jobart
le mardi 15 avril 2014 - 24 635 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (3)   

Tiken Jah Fakoly nous reçoit dans un hôtel de Clichy (Hauts-de-Seine) où il a ses habitudes. La veille, il a présenté son nouvel album à la presse dans un cadre bien différent des traditionnelles séances d'écoute des maisons de disques. C'est dans un foyer africain, à Paris, qu'il a donné rendez-vous aux journalistes pour dévoiler "Dernier Appel". "Je devais présenter cet album en Afrique. Comme on n'a pas les moyens de déplacer tous les journalistes en Afrique, j'ai décidé de choisir l'Afrique à Paris. Et pour moi, c'est le foyer !"
Au Retrait, dans le 20e arrondissement de Paris, la salle commune est rapidement bondée. L'arrivée de Tiken Jah Fakoly déclenche des acclamations, et le chanteur est accaparé par les incessantes demandes de photos. La file des prétendants aux inévitables selfies ne faiblit pas pendant toute la durée de l'écoute de l'album.

"Dernier Appel" reprend les thèmes chers à Tiken Jah Fakoly : éducation, unité, respect des institutions… "L'album s'adresse encore au peuple africain. Tant que la victoire n'est pas là, tant qu'on n'est pas proche de ce qu'on souhaite, il faut continuer à se battre…" Entretien avec un militant infatigable.



Reggaefrance / Musicalement, "Dernier Appel" s'éloigne de la direction artistique d'"African Revolution" et retourne à un reggae plus direct, avec les cuivres, les pompes… Pourquoi ?
Tiken Jah Fakoly / Avec "African Revolution", on a essayé d'ouvrir pour atteindre des gens qui n'écoutent pas forcément du reggae. L'objectif a été atteint puisque l'album a été disque d'or en France, il a bien marché au Canada, en Belgique… C'est aussi un album qui nous a permis d'aller faire des concerts aux Etats-Unis. A côté de ça, les puristes qui m'ont soutenu au début, avaient l'air un peu perdus. Ils nous ont fait appel, et on a décidé de revenir à ce son, ce n'est pas un problème car c'est ce qu'on sait faire. Nous avons gardé le même directeur artistique et le même réalisateur qu'"African Revolution". Nous avons trouvé le juste milieu : ceux qui ont aimé "African Revolution" s'y retrouveront, et ceux qui ont été déçus aussi puisqu'ils verront le retour des cuivres, des grosses basses, du skank…

Pour autant, on retrouve ces arrangements d'instruments africains qu'on trouvait sur "African Revolution".
Je crois qu'il y en a même plus ! On a utilisé une dizaine d'instruments traditionnels africains : le balafon, le sokou (violon), la kora, le kamélé n'goni qui est la petite kora… Tout ça pour garder la couleur africaine, que mon reggae garde mon identité. On ne fera pas mieux le reggae que les Jamaïcains qui l'ont créé et qui ont eu la chance d'avoir le prophète du reggae Bob Marley. Il faut dire que les Jamaïcains sont venus de l'Afrique, avec le reggae dans leur sac. La preuve palpable que le reggae vient d'Afrique, c'est le fait que les instruments traditionnels vont bien avec le reggae, ça sonne. C'est le même feeling, les mêmes vibes. On espère que le public va apprécier.



Sur la pochette, on te voit dans la rue, au milieu d'une foule, muni d'un porte-voix. Ça change de la précédente, où l'on te voyait sur un cheval, comme un général…
La photo a été prise dans un quartier populaire de Bamako, qui s'appelle Bankoni. C'est un quartier très pauvre, où il y a eu des inondations. Cette image colle bien, car "Dernier Appel" s'adresse aux Africains, je leur demande de prendre leur responsabilité. Pas en allant casser, je ne demanderais jamais à quelqu'un de casser pour se faire entendre. En Afrique, nous avons besoin de tout reconstruire. On ne casse pas, mais on peut avoir des idées, se rapprocher, mener des combats ensemble… On peut se faire entendre des autorités d'une autre manière. Je dis aux Africains qu'il faut respecter nos institutions : un chef d'Etat élu doit être sûr que ce ne sont pas les militaires qui vont l'enlever, ce ne sont pas eux qui l'ont mis là. Le chef d'Etat ne doit pas être assis sur un tabouret mais plutôt dans un fauteuil. Si vous conduisez une voiture sur un tabouret qui bouge, vous vous faîtes du souci et vous ne vous concentrez plus sur le volant. Je souhaite que les dirigeants élus puissent se concentrer sur le volant : il faut que le fauteuil soit sûr pendant cinq ans. Si à l'issue du mandat, il n'a pas pu nous mener vers le développement, alors on arrête le camion, on lui dit de descendre et on met quelqu'un d'autre au volant.

   Si nos ancêtres avaient baissé les bras, on serait encore en esclavage.    

Sur l'album, tu reprends Tata, la seule chanson d'amour de ta carrière, qui était sur l'album "Cours d'Histoire". Pourquoi ?
Tata a beaucoup souffert pour moi. C'est une chanson que j'ai écrite pour lui rendre hommage. Elle a été très populaire en Afrique mais c'est une chanson qui n'est pas très connue en Occident. C'est aussi simple que cela. Vous connaissez l'histoire de cette chanson : Tata est la mère de ma fille, qui est née quand j'avais 18 ans. Tata m'a attendu pendant 10 ans. Moi j'étais un jeune rasta qui voulait faire de la musique, je vivais dans la boue des ghettos d'Abidjan. J'étais pauvre, et les parents de Tata me regardaient bizarrement, ils pensaient que si je me mariais avec leur fille, je ne pourrais pas la nourrir. On a convenu qu'il fallait attendre. Au bout de 10 ans, Tata a cédé à la pression de ses parents. Elle s'est mariée avec quelqu'un d'autre, et malheureusement elle est décédée deux ans après le mariage. J'avais des remords quand j'ai composé cette chanson…

Autre grand moment, le duo avec Alpha Blondy sur Diaspora, où vous appelez la diaspora à prendre ses responsabilités.
Je fais appel à ces forces car ce sont des gens qui ont voyagé, qui savent ce qu'est la démocratie, la stabilité, la liberté d'expression, ce qu'il y a de positif dans le système occidental. Je leur dit : "N'amenez pas seulement de l'argent en Afrique, amenez des idées, des conseils… Je pense que la diaspora peut jouer un rôle très important dans le réveil du peuple africain, comme leurs ancêtres dans les années 50. Les rencontres entre les leaders africains de l'époque et les leaders de la diaspora, comme Martin Luther King, Frantz Fanon, Marcus Garvey, Aimée Césaire, ont été très enrichissantes, elles ont été essentielles dans le combat pour l'indépendance. Je voudrais aujourd'hui que la diaspora reprenne cette place. J'ai fait appel à Alpha Blondy, qui m'a fait l'honneur de répondre. Il y a eu un moment un peu difficile entre nous, mais lorsque la crise électorale s'est achevée en Côte d'Ivoire, j'ai pris mon téléphone. Je lui ai dit : "Nous sommes les grands frères des artistes, il est important qu'on se donne la main". Alors qu'on entamait une tournée de réconciliation du peuple ivoirien (la caravane de la paix, ndlr), il était important qu'on se réconcilie d'abord. On a d'abord enregistré un titre sur l'album d'Alpha Blondy (Réconciliation, sur l'album "Mystic Power" sorti en 2013, ndlr), puis celui-ci sur mon album.

L'éducation est un thème qui t'est cher. Tu as notamment lancé le projet "Un concert, une école", comment se porte-t-il ?
Le projet se porte très bien, il y a cinq écoles aujourd'hui : un collège dans le nord du Mali, deux écoles primaires dans le nord de la Côte d'Ivoire, une autre école primaire réhabilitée dans le sud du pays, une école qu'on vient de finir au Niger… La prochaine école sera construire en Guinée. Depuis deux ans, nous avons un budget de 21 000 €, grâce à un concert qu'on a fait avec la mairie de Clichy (dans les Hauts-de-Seine, ndlr). On attendait que la température politique retombe en Guinée pour y aller. Bientôt, j'irai poser la première pierre de cette école, qui sera la sixième. Le grand rêve, c'est de construire une école dans chaque pays africain. Grâce à l'aide des fans, puisque c'est avec les recettes des concerts que nous construisons ces écoles.

L'école réveille. Elle permettra à la majorité des pays africains le complot qu'il y a contre nous, de comprendre pourquoi nous sommes à la fois riches et pauvres, et de chercher et trouver les solutions. Tant qu'on sera endormis, ce seront les autres qui profiteront de ces richesses. Les pays africains ravitaillent le monde entier en chocolat à 70% : la Côte d'Ivoire à 40%, le Ghana à 20%, plus les productions du Cameroun, du Nigeria… L'Afrique seule fournit 70% du chocolat vendu dans le monde entier ! Et ce n'est que pour le chocolat… Nous avons tout ce dont les pays occidentaux ont besoin pour poursuivre leur développement. Le jour où le Niger n'aura plus d'uranium, alors une partie de la France n'aura plus d'électricité. Mais quand on parle du Niger, on le présente comme l'un des pays les plus pauvres de la planète… L'éducation est le socle qui va permettre aux populations de se réveiller et de soutenir les dirigeants en place. Quand il sentira la force de son peuple derrière lui, il pourra aller défendre ses intérêts. Mais quand vous avez un peuple divisé, vous vous battez pour le fauteuil (rires). Mais quand le peuple est derrière lui, le dirigeant est dans un fauteuil confortable, garanti pour les cinq ans, et là il peut se concentrer sur le volant. Et alors, il peut faire face aux présidents étrangers. La France vient pour ses intérêts. Le Général de Gaulle l'a dit : "La France n'a pas d'ami, elle n'a que des intérêts." Cette citation, elle sonne encore et elle sonnera pendant longtemps. Si on coupe l'uranium par exemple, la France passera par les opposants, qui prendront contact avec les militaires. Il y aura un coup d'Etat, et on revient à la case départ. La France a son électricité, son cacao, mais nous, nous reculons… L'école va permettre de changer tout ça. Elle va permettre à tous les Africains de comprendre, comme moi j'ai compris, et d'exiger plus de ses propres leaders.



Tu t'es intéressé à l'agriculture l'année passée, peux-tu nous en dire plus ?
J'ai fini mes derniers concerts en 2012, j'en ai fait quelques autres, bien sûr, mais j'ai consacré l'année 2013 à l'agriculture. Je voulais montrer son importance. Parce que je ne comprends pas : en Afrique, il y a le soleil, la pluie, la terre, et les bras valides, et on parle de crise alimentaire. Il y a un problème : on ne peut pas parler de crise alimentaire dans une région où tout pousse ! Je voulais expliquer aux jeunes que tout le monde n'est pas fait pour aller travailler dans les bureaux ou dans les villes. A mon époque, tous les samedis et dimanches nous allions aux champs. Il y avait du stock dans les greniers. On achetait que du sel et du poisson séché, si la chasse n'avait pas été bonne.
Le but du champ, c'était de faire passer un message. Je voulais faire comprendre aux jeunes que si Tiken Jah (je reste tout petit, hein) en tant que star internationale, décide d'aller aux champs, c'est que l'agriculture n'est pas un métier dévalorisant. Je me suis lancé sur un terrain qui appartenait à mes parents, au Nord de la Côte d'Ivoire. La première année, j'ai fait 50 hectares et la récolte s'est bien passée, mais à cause de mon absence ça a été mal géré. Cette année, je n'ai fait que 15 hectares, car je manquais de temps. Je viens de faire la récolte, et ça va. Ce n'est pas parce que je reprends la route aujourd'hui que je vais abandonner l'agriculture parce qu'il y a un amour personnel.

Tout le monde dit que les denrées alimentaires sont chères. Ce n'est pas étonnant : il n'y a pas beaucoup de production, et les commerçants qui envoient leur marchandise dans les camions sont rackettés par les forces de l'ordre. Le prix augmente à chaque poste de police, et une fois à Abidjan, la marchandise coûte très cher. S'il y avait une plus grande production, et que les Etats luttaient contre le racket, on retrouverait un prix normal. Ce n'est pas sorcier. Il ne faut pas attendre que Dieu nous donne ça, il a tout donné !

Ton optimisme est frappant.
Je ne vois pas pourquoi pas il ne faudrait pas rester optimiste. Je suis tellement sûr que si nous mettons les enfants à l'école, si nous nous mettons au travail, si on respecte nos institutions et qu'on donne de la force à nos dirigeants élus, il n'y a pas de raison qu'on n'y arrive pas. L'Europe aussi a connu des colonnes de réfugiés, des famines, des guerres de religion : en Irlande, il n'y a pas vingt ans, il y avait des morts entre catholiques et protestants, et ce n'étaient pas des Africains ! Hitler qui a fait des atrocités, n'était pas un Africain. Les Occidentaux sont passés par là. On a même tiré sur le convoi du général de Gaulle, ici en France !
Nous sommes dans un processus, c'est normal : nous avons été mis en esclavage pendant 400 ans, nous avons été colonisés pendant plusieurs décennies, et nous avons été libérés il y a seulement 52 ans. La Côte d'Ivoire avait 8 ans quand je suis né : je fais partie de la première génération libre, nous ne sommes qu'au départ. Notre devoir, c'est de planter la graine d'indépendance que nos parents nous ont laissée, de l'arroser et l'entretenir. On ne sera peut-être pas là, mais nos enfants récolteront le fruit. Il faut absolument croire, pour que l'Afrique avance. Si nos ancêtres avaient baissé les bras, on serait encore en esclavage.

Tu disais lors de la présentation de l'album que tu es certain qu'un jour, l'Afrique refusera les visas aux Occidentaux.
Bien sûr ! L'Afrique c'est l'avenir. Si on s'organise, si on met les enfants à l'école, si on respecte nos institutions et si on a la stabilité, je suis convaincu que nous ferons le choix entre celui qui viendra en Afrique et celui qui ne viendra pas. Dans 100 ans, 200 ans peut-être, mais je suis certain que cela arrivera.







 Imprimer       Réactions
(3)   

RÉACTIONS


3 réactions
Appréciation générale :

fier de toi

merci grand frere pour tes messages et tes actions reelles pour mama africa,one love !!!

félicitation pour ton énergie communicatives ; je te souhaite toute la réussite car je pense que tu est dans le VRAI bravos pour ton courage......


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2019