Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW : JAH9

Jah9

 
Interview et photos : Sébastien Jobart
le vendredi 03 avril 2015 - 6 117 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (1)   

La dub poetry manquait d’une poétesse. Avec Jah9, elle a trouvé une personnalité singulière. Après des études et un début de carrière dans la Jamaïque des affaires, Jah9 a entamé son voyage artistique avec la ferme volonté de sortir des sentiers battus. Elle appelle sa musique Jazz On Dub, une musique spirituelle, militante, et mélodiquement peu orthodoxe.
Si son premier album, "New Name", produit par Rory (Stone Love), a révélé sa facette roots, elle promet de nouvelles découvertes à l’écoute de ses prochains projets. Un entretien où l’on parle de jazz, de dub, de poésie, de son album "Rebellion", dans les cartons depuis six ans, mais aussi de yoga, de Beres Hammond, de Don Corleon et du son de Ste Croix.



Reggaefrance / C’est ta première tournée française sous le nom de Jah9, quelles sont tes impressions ?
Jah9 / Je suis toujours surprise de voir combien le public français connaît ma musique. J’ai toujours eu beaucoup de soutien en France. La plupart des gens que je rencontre me disent qu’ils écoutent ma musique depuis 2012 ou 2009… C’est très encourageant.

Ton père est prêcheur, tu as commencé à chanter à l’église, comme beaucoup d’artistes avant toi ?
Oui, en plus ma mère et ma sœur chantaient également, il y avait donc beaucoup de chant à la maison et à l’église. En grandissant, j’ai chanté dans la chorale de mon église, puis celle de mon école avec laquelle j’ai voyagé, comme soliste. Le chant a toujours été très présent dans ma vie quotidienne, même si je n’ai pas étudié la musique de manière académique.

Quel genre d’enfant étais-tu ? Tu écrivais déjà ?
J’ai lu très jeune et commencé à écrire très tôt. Je peux encore voir mon écriture d’enfant, sur les premiers poèmes que j’ai écrits, des poèmes très courts, comme des limericks (poème de 5 vers, ndlr). Au fil des ans, j’ai accumulé plusieurs volumes de ces poèmes et de pensées couchées sur papier. Mais la musique et la poésie étaient deux choses distinctes dans mon esprit, je n’écrivais pas pour de la musique. Ce n’est que bien plus tard, à la fin du lycée, que j’ai commencé à m’amuser à écrire des chansons. Et c’est vraiment quand j’ai découvert la musique roots, le dub, que je me suis plongée dans l’écriture de chansons. Les espaces que propose le dub m’ont beaucoup inspirée.

   Définir sa musique comme jazz revient à dire qu’on va sortir des sentiers battus.    

On sent l’album nourrit par le jazz, c’est une musique que tu as écouté en grandissant ?
Oui, le jazz est similaire au dub dans ce qu’ils représentent pour moi. C’est un écart par rapport à la façon traditionnelle d’utiliser la musique. C’est flexible, cela va au-delà des limitations. Définir sa musique comme jazz revient à dire qu’on est inclassable, qu’on va sortir des sentiers battus. C’est mon approche. Les chanteuses et les musiciens qui m’ont inspirée, m’ont encouragée à faire des choses différentes avec ma voix, différentes de ce qu’on m’apprenait à la chorale. Ça m’a vraiment inspirée. Quand j’ai trouvé ma propre voix et commencé à écrire des chansons, les mélodies que je composais étaient peu orthodoxes et c’est pour ça qu’on les qualifie de jazz. Mais c’est du dub que je fais, ce n’est pas du jazz instrumental classique. C’est pourquoi j’ai inventé le terme « Jazz On Dub », car c’est vraiment le dub qui m’a permis d’exprimer ma musique.

Le dub permet d’intégrer tous les styles de musique.
Oui, car le dub est un traitement, plus qu’un genre en lui-même. Tu peux « dubber » du reggae, et c’est de là que tout est parti, mais tu pourrais « dubber » n’importe quelle musique. C’est un travail de post-production donc après que les musiciens ont fait leur travail, un ingénieur peut même « dubber » de la musique classique ! Il n’y a personne qui expérimente ce genre de choses mais c’est ce que je veux faire : dubber tous les genres ! Ce que j’aime dans le roots, c’est la lourde basse et la batterie, ce que les Africains ont véritablement apporté au monde, cette idée de marteler des beats puissants. Ce sera toujours présent quoique j’expérimente, on essaie toujours d’en injecter un peu.

L’album que j’ai fait avec Rory (Stone Love) et beaucoup des chansons qui sortent en ce moment ont ce feeling roots intense, mais la musique que j’ai commencé à écrire était beaucoup plus jazz. J’ai chanté dans des bars de jazz de Kingston, en reprenant Billie Holliday et Nina Simone, ou en faisant des reprises jazz de Sizzla et I-Wayne. Quand je me suis tournée vers le roots, ma musique avait toujours des inflexions jazz, car cela me vient naturellement. Mais avec la musique sur laquelle nous travaillons, comme l’album "Rebellion" depuis six ou sept ans, là tu sentiras les influences jazz. Ce sera beaucoup plus musical.




C’est l’album sur lequel tu travailles avec Sheldon Bernard et Beres Hammond ?
Exactement. Sheldon Bernard est le premier à avoir écouté mes chansons et à m’avoir encouragée. J’ai toujours su que j’avais quelque chose, mais parfois tu ne fais satisfaire ton cœur. Ce n’est que quand quelqu’un d’autre te dit : « C’est bien » que tu commences à te dire : « Ok, peut-être que d’autres personnes aimeront aussi ». Ce n’est pas que je n’ai pas confiance, mais plus je jouais et partageais mes chansons, plus les retours étaient bons. Donc je me suis rangée à cette idée.

On t’a aussi entendue sur un riddim de Don Corleon, la chanson Warning.
C’était le premier single que j’ai sorti. Il devait être sur l’album « Rebellion » mais au lieu de cela il est sorti en single. C’était ma première opportunité de partager ma musique avec le monde.

Est-ce qu’on le retrouvera sur l’album "Rebellion" ?
Il y sera probablement, mais en sonnant différemment. On le changera probablement un petit peu mais il sera évidemment sur l’album, cette chanson est très appréciée. En fait, c’était d’abord un poème. C’est l’une des premières chansons que j’ai expérimenté en mettant ma poésie en musique. Le premier couplet était le poème. Et puis j’ai entendu le refrain, le « Warning », encore et encore, et c’est ainsi que la chanson a vu le jour. Et la suite appartient à l’histoire.

Comment as-tu rencontré Rory Stone Love qui produit ton premier album, "New Name" ?
Je l’ai rencontré par l’entremise de Gabre Selassie, que je connaissais pour le Kingston Dub Club dont il est le patron. Avant cela, il avait un sound system où il jouait que du roots, du rockers, du dub. Il jouait beaucoup de Jah Shaka ou d’Augustus Pablo. Il a été l’un des premiers à me donner l’opportunité d’entendre du dub joué à pleine puissance. Je passais beaucoup de temps chez lui, je me penchais sur les enceintes quand il jouait le dimanche soir. En tant que poétesse, l’inspiration survient avec l’émotion, et le dub a libéré cette émotion si facilement ! C’est alors que j’ai commencé à écrire mes poésies pour cette musique, car elle me laisse tellement d’espace.

Et donc Gabre Selassie, sachant que je chantais, m’a présentée à Rory qui avait un riddim lover’s rock et cherchait une voix féminine. Je suis allé à son home studio, seule. Il a été impressionné par mon courage. Je pense l’avoir rencontré au bon moment de sa vie, alors qu’il avait entamé un voyage vers Rastafari pour se découvrir, en train de se détacher de ce pour quoi il était connu auparavant et avançant vers une musique plus spirituelle. On a eu une bonne alchimie, car il connaît le roots. On a fait une chanson, puis une deuxième, et on s’est dit : « Faisons un album ! »


Le message est essentiel dans ta musique : des sujets politiques, sociaux, mais surtout de conscience de soi, d’autonomisation…
C’est ce qui s’est passé pour moi. Mon parcours avec la musique était un voyage pour me trouver et me connecter à mon esprit. Les gens se connectent par le biais de cette musique. Il n’y a pas beaucoup de ce genre de messages dans le roots. Il y a beaucoup de thèmes sociaux, politiques, de sujets sur Rastafari comme politique ou comme livity, mais on ne trouve pas vraiment cette connexion d’un point de vue nourricier, féminin, qui enseigne ce qu’est la livity. Comment connecter l’idée et la pratique ? Mon profil, ma connexion avec le langage et les mots, car je suis une manieuse de mots, m’aide à m’exprimer, et je m’exprime beaucoup dans ma musique. Il y a beaucoup plus de mots que dans le roots, qui est plus simple. Je n’étais pas sûre de la réaction des gens mais je pensais qu’il y avait une place pour ce genre de musique. Ma musique évoluait dans cette direction, où j’ai pu m’en servir pour m’aider à grandir. Les retours que j’avais me montraient que c’était nécessaire. Mon voyage a évolué et j’ai commencé à pratiquer le yoga. J’ai appris des choses sur Kemet (l’ancienne Egypte, ndlr), commencé à comprendre le monde et les systèmes impliqués, et j’ai commencé à démonter les illusions. J'ai pris mes distances avec la Jamaïque des grandes entreprises et je me suis débarrassée de beaucoup des choses que je considérais importantes en grandissant. Ça m’a laissé de l’espace pour ce genre d’inspiration, à laquelle je me suis abandonnée.




Tu pratiques beaucoup le yoga ?
Je suis une élève de yoga et je l’enseigne également. J’ai été formée pour enseigner le Iyengar Yoga. J’ai aussi été formée au Yin Yoga et au Ashtanga Yoga. Je suis surtout versée dans la pratique du Kemetic Yoga, mais je ne l’ai jamais appris. J’adore son histoire, car c’est la pratique originale du yoga qui était dessinée sur les temples, qui s’est exporté en Inde et a inspiré le Hatha Yoga, le Raja Yoga et tous ceux avec lesquels on est plus familiers aujourd’hui. En ce moment, je pratique surtout le Ashtanga Yoga. J’aime l’idée d’une discipline structurée. Il y a des centaines d’asanas (postures, ndlr). Avec l’Ashtanga, ce sont des séries particulières. Je me suis lancée à corps perdu dans la pratique du yoga, et j’ai besoin de cette structure. J’ai découvert que beaucoup de personne font pareil en Occident, car nous manquons de temps nous abandonner complètement à la pratique.

Le Kemetic Yoga offre encore plus, c’est un cran au-dessus. Les postures sont plus subtiles que le Hatha Yoga, c’est comme une conduction électrique à l’intérieur du corps. Tu ressens les principes anciens et on te raconte les histoires pendant que tu fais les positions. Ton professeur ne fait pas que te dire comment respirer : il raconte une histoire à laquelle tu peux te connecter, et qui te donne la force et le courage de tenir les postures. Plus que tout autre, le Kemetic Yoga me rappelle que le yoga ne se limite pas à des étirements et des contorsions. C’est à propos de désintéressement, de lecture, de conscience, mais aussi faire le vide et s’abandonner… Les positons ne sont qu’une petite part du yoga même si l’Occident en a fait l’élément le plus important. Les premiers pratiquants du yoga s’asseyaient simplement par terre et respiraient. C’est vraiment l’essence du yoga : la respiration, qui est la vie, le premier élément, la première chose qui fait de nous des humains. Sa Majesté Impériale pratiquait le yoga, tout comme Leonard Howell (fondateur de la communauté du Pinnacle, considéré comme le premier rasta, ndlr). On voit les connexions entre Rastafari, le yoga et Kemet. C’est parfaitement logique car il est question de livity, de mode de vie, et pas de religion. Il s’agit de transcender le physique et de connecter à un niveau au-delà de la peau, de la chair et des os.


Dans la chanson Inner Voice tu dis : « Recherche ta voix intérieure, pour t’aider à faire tes choix / apprends à différencier la vérité des bruits ». Tu t’es toujours fiée à ta voix intérieure ?
Mon voyage était justement de reconnaître cette voix et de rester connectée avec elle, afin de ne pas être induite en erreur. Car parfois on confond nos pensées, notre esprit, nos « programmations », avec cette voix intérieure. Cette voix ne vient pas du cerveau, elle vient de l’esprit, des tripes, du cœur. Nous sommes dans une culture qui glorifie l’intelligence. Nous oublions que l’intelligence n’est que secondaire par rapport à l’intelligence du cœur. Nous devons nous rappeler que les Anciens ne lisaient pas de livres. Ils puisaient des informations de l’univers, un savoir parfait, omnipotent, omniscient. C’est ce que nous rappelle la méditation : pas de s’assoir et de se concentrer sur nos pensées, mais de vider son esprit. Certaines personnes ont peur de cela.

Que nous réserves-tu à l’avenir ?
J’ai travaillé sur plusieurs singles, en dehors de l’album "New Name", des singles comme Steamers Ah Bubble, Shower of Blessings, Brother, Tension… Ma collaboration avec Sainte Croix va aussi donner naissance à d’autres morceaux. Il y a une vibration Rastafari puissante là-bas, ils jouent un dub brut, au tempo lent, que j’adore ! Je veux aussi faire des collaborations avec des aînés. Car c’est vraiment ce que j’aime, les racines de la musique. Nous travaillons sur un EP qui pourrait sortir en juillet, avec optimisme. Aussi, l’album "Rebellion" pourrait sortir avant la fin de l’année, ou le début de l’année prochaine. Ce sera la véritable saveur du « Jazz on Dub ». Et il y aura aussi d’autres albums : j’ai déjà deux albums entièrement écrits. Après ces sorties, vous entendrez plus de mes propres productions. Je veux créer à partir de rien, c’est le genre d’artiste que je veux être. Je n’ai pas grandi dans la culture du juggling et du dancehall. J’ai grandi en écoutant de la musique originale, écrite sur partition. C’est mon parcours, mon expérience, et c’est là que je veux emmener ma musique.


 Imprimer       Réactions
(1)   

RÉACTIONS


1 réaction
Appréciation générale :

Super interview, big chanteuse et big mouvement !!


Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2018