Actualites Reggae / Dancehall - Albums - Riddims Reportages & Dossiers reggae Tous les artistes Reggae / Dancehall Sons & Videos Reggae Forum Reggaefrance - Reggae / Dancehall

Voir ce site en Francais  View this website in English
  

INTERVIEW

 
Propos recueillis par : Alexandre Tonus
le mercredi 17 mars 2004 - 9 929 vues

 Imprimer 
 
    Réactions
 (0)   

Alors qu’il vient tout juste de franchir le cap de la trentaine, Difanga, chanteur français originaire de Côte d’Ivoire, a su depuis plus de dix ans se faire une place sur la scène reggae. A force de travail et de participations à une multitude de projets divers, le gaillard a accumulé une solide expérience. Expérience qui lui permet aujourd’hui de sortir son premier album, “Le Voyageur”, dont les dernières infos annoncent la sortie pour début mai. Anticipant sur cet événement, Reggaefrance est allé rencontrer Difanga pour en savoir un peu plus sur ce nouveau projet, mais aussi pour faire le point avec lui et jeter enfin un peu de lumière sur cet artiste, trop souvent resté dans l’ombre jusqu’alors.


Reggaefrance / Est-ce que tu peux commencer par te présenter, pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore, nous dire d’où tu viens, nous expliquer en deux mots le personnage Difanga, ce que veut dire ton nom, tout ça ?
Difanga / Difanga en deux mots ? Déjà, c’est un chanteur, c’est un chanteur qui a fait son apparition en 93 dans les sound systems, un chanteur à tendances soul, et qui aurait envie, par le biais de cette musique, de faire passer un message qui est l’amour… Voilà, en quelques mots, Difanga.

Et pour la signification de Difanga, ça veut dire quoi ?
Difanga en fait, vu que je suis métis, ça veut dire que je suis issu de deux cultures, donc j’ai pris un peu dans ces deux cultures pour fonder mon nom, j’ai pris Fanga, qui, dans mon ethnie, en djouhla, veut dire Force, et j’ai pris le D de la Droiture, ça fait la force de la droiture, c’est un peu comme un concept : plus on est droit, plus on est fort.

Tu as évoqué tes débuts en sound-system, dans les années 90, notamment avec un sound qui s’appelait Blues Party. Tu peux nous éclairer un peu ?
Yes ! Blues Party… En fait, c’est un peu l’évolution des choses… Nono, le sélecteur de Blues Party, lui, habitait dans le 19ème, juste à côté de chez moi, et c’est comme ça qu’on s’est check, il m’a dit de venir à une danse, il m’a proposé le micro, je l’ai pris. Je big up d’ailleurs, parce que c’est une initiative quand même, et qui ne se fait plus trop en ce moment, c'est-à-dire de donner la chance au petit jeune qui vient de nulle part et qui a envie de dire quelque chose. Et puis après, de fil en aiguille, j’ai continué à jouer avec eux. Mais bon, j’ai toujours été très… «4x4», je n’appartiens pas à un sound spécialement, je joue un peu partout. Mais je cite souvent Blues Party, parce qu’effectivement, c’est eux qui sont à l’origine quand même.

Ensuite, ta première apparition enregistrée, je crois, c’était avec un groupe qui s’appelle Les Daltons, c’est ça ? C’était quoi exactement ce projet ?
Les Daltons, ouais, un groupe des Antilles… En fait, c’étaient des jeunes que je ne connaissais pas forcément, qui m’avaient appelé, qui me disaient qu’ils aimaient bien la vibe et voulaient qu’on fasse un truc ensemble. Et je leur ai dit : «OK, dès que vous avez un truc un peu carré, appelez-moi.» Et peut-être, je ne sais pas, 6 mois après, ils m’ont appelé, ils m’ont dit : «C’est carré, on va en studio.» On a enregistré, et ça l’a fait, tranquille.

A cette époque là, on peut aussi signaler que tu avais fait un duo avec Doudou Masta. Bonne expérience ?
Ouais, bonne expérience aussi, Doudou Masta, c’est un mec que je ne connaissais pas personnellement, je connaissais plus le personnage en fait… Je l’ai rencontré en studio également, il était en train d’enregistrer le titre en question, “Même les plus fous”, et il me disait qu’il cherchait un refrain. Donc, je me suis prêté au jeu et on a fait le morceau.

Et ça t’a plu ?
Ouais, surtout qu’il n'était pas forcément destiné à être sorti ou à être clippé, tu vois, et ça a été au-delà de mes espérances, donc c’était bad.

Depuis, tu as écumé pas mal de pays... Je n’ose pas citer tous les projets tellement y en a, les plus récents, c’est la fameuse compil “Clean Vibes”, où tu fais un duo avec Mad Killah, qui mash up, il y a aussi une mix tape, je crois, qui s’appelle “Street Side”, qui est sortie il n'y a pas longtemps. Et une compil qui s’appelle “Mission locale (Own mission)” ?
“Own mission”, c’est une autre mix tape ça, c’est un projet de jeunes qui m’avaient appelé également, qui faisaient des riddims justement, et ils m’avaient appelé pour leur donner un peu la force, pour booster le truc. Donc, j’ai posé une voix.

Puis, tu as participé à un projet hip-hop, je crois ?
Ouais, “L’Hip-hopée”, c’était un projet hip-hop.

Il y a long time ?
C’était il y a à peu près deux, trois ans… Le concept - il était bad quand même - c’était reprendre des classiques français, en fait, c’étaient des chansons françaises vues par les jeunes de la rue, donc hip-hop, r’n’b, reggae…

Un grand mélange de plein de bonnes choses…
Ouais, ouais ! Donc, j’ai trouvé l’idée intéressante et direct, on l’a fait.

Et ton côté ivoirien aussi, avec le projet “Ivoir Sound System” ?
“Ivoir Sound System”, ouais ! Ca, c’est un projet qui m’a fait plaisir, parce qu’en fait, vu que j’évolue en France, je n’ai pas le temps d’occuper le marché ivoirien vraiment, je n’ai pas le temps d’être présent sur la scène ivoirienne, donc c’est un projet qui m’a permis, tu vois, d’être quand même sur le territoire sans y être vraiment.

C’est vrai que tu te détaches quand même pas mal des grandes figures du reggae ivoirien…dans le «style», si on peut dire…
Je ne me détache pas forcément en fait… Ouais, c’est que, peut-être, on ne puise pas nos inspirations au même endroit, ils ont peut-être des références qui sont autres…

Mais tu as senti le besoin de…
D’en avoir une autre ? Ouais, automatique ! Parce que chez nous, en Côte d’Ivoire, souvent, les artistes ont une école assez Alpha Blondy quand même, dans la façon de chanter tout ça, dans les timbres de la voix, dans la façon d’aborder le reggae, ça fait un peu… Ouais, ça tourne un peu autour des mêmes gammes. Moi, je voulais vraiment amener un truc nouveau.

Donc, après tout ça, il y a eu aussi un maxi 4 titres, je crois ?
Ouais, un maxi 4 titres, que j’ai auto produit, que j’ai fait en vinyl justement, pour être dans l’underground, toutes les boutiques spé et tout ça…

Sous quel nom de label ?
Destiny music. En fait, c’est un label que j’avais fait, sur lequel j’avais sorti également le 2 titres, “Dites-moi pourquoi”, avec le featuring “Believe”, avec Mad Cobra. Et donc, c’était mon propre label… C’est-à-dire que, face à l’enthousiasme des majors pour le reggae, tu vois, on s’est dit, on va quand même auto produire notre projet. Parce que, bon, soit ils ne s’emballent pas, soit, s’ils s’emballent, c’est pour faire le travail à moitié, donc ce n’est pas la peine. Et on a auto produit nos propres morceaux, tout ça, et on en est fier !

C’est toujours actif aujourd’hui ?
C’est toujours actif, mais sous un autre nom, on va sortir l’album là, d’ici fin avril… C’est Kutchie music, et donc, ouais, c’est plus qu’actif !

Cet album alors, où on trouvera le duo dont on vient de parler, avec Cobra, ça s’appellera “Le Voyageur”, tu peux nous en dire plus ? Qu’est-ce qu’il va y avoir sur cet album ?
En fait, cet album, je l’ai appelé “Le Voyageur”, parce qu’il a beaucoup, beaucoup voyagé, tout comme moi, j’ai beaucoup, beaucoup voyagé, en fait, j’ai enregistré un peu partout, on a enregistré un peu en Angleterre, un peu en Jamaïque, un peu en France… Et vu que je suis quelqu’un qui s’inspire de plein de choses, j’ai plein d’influences, c’est-à-dire je ne vais pas m’inspirer que dans le reggae, ou que dans la soul, je m’inspire un peu partout. Donc, je trouvais que le titre “Le Voyageur”, ça me représentait bien quand même.

Tout ça t’a permis de faire plein de rencontres évidemment ?
Exactement, ouais ! Il y a des titres qui sont nés suite à ses rencontres, j’ai rencontré Sly and Robbie, monuments, j’ai rencontré Fire House Crew également, j’ai rencontré Dean Fraser, j’ai également rencontré Bongo Herman, grand percussionniste, et on a enregistré à Anchor studio et à Big Ship, le studio de Freddie Mc Gregor… Et au-delà des rencontres, j’ai vraiment vu comment les mecs bossaient, comment les mecs vivaient. Donc, ça m’a permis de comprendre, d’être plus indulgent même au niveau des lyrics, de comprendre pourquoi le mec parle comme ça et pourquoi il chante sur ça. Et donc, ouais, c’était cool, super enrichissant !

Il y a un duo avec Paul Eliott aussi ?
Paul Eliott également, ouais ! Je suis flatté, c’est vraiment un duo à part. Je suis flatté parce que c’est lui qui a produit ce titre-là. Il tenait à faire un morceau avec moi et on a fait ce morceau. Paul Eliott, en fait, je ne l’ai pas rencontré par hasard, c’est Sniper, le sélecteur de Baba Boom, c’est lui qui m’a présenté à Paul Eliott, et je l’ai rencontré, ça faisait peut-être dix jours que j’étais à Kingston. J’ai rencontré Paul Eliott et la vibe est passée direct, on s’est mis à chanter du début à la fin.

Il est connu pour être vachement communicatif.
Ouais, il est très vibe, il est très family, il est très cool. Paul Eliott, ouais, il est super !

J’ai lu comme rumeur que tu avais fait ton premier concert à l’âge de dix ans, tu avais été voir Culture et Alpha Blondy ?
Exactement ! Parce qu’en fait, mes parents sont assez fans de reggae, donc ils ont toujours écouté du reggae et ils m’ont emmené à mon premier concert à l’âge de dix ans.

Et c’est là que tu as senti la vibe pour la première fois ?
Ouais, c’est là, franchement ouais. C’est-à-dire, quand j’ai vu le mec sur scène, quand j’ai vu la vibe que ça donnait aux gens, quand j’ai vu la vibe qu’eux-mêmes, ils dégageaient, j’ai dit : «Non, non, c’est ça que je veux faire !». C’était vraiment comme la foudre qui te tombe dessus, tu vois.

La scène, c’est important ?
Ouais, c’est important plus que tout en fait. Parce que la scène…si tu chantes, c’est pour les gens et la scène, c’est là que tu es avec les gens. Maintenant le studio, c’est intéressant au niveau de l’expérience, mais sinon, ouais, c’est la scène !

On va revenir sur ce que tu as évoqué déjà plusieurs fois, à savoir ta voix, très empreinte de sonorités soul, tu reconnais avoir des influences soul ? C’est quoi tes délires dans ce domaine-là ? Qu’est-ce que tu écoutes ?
Mes délires, c’est que j’ai grandi avec James Brown, avec Marvin Gaye, j’ai grandi avec Otis Redding, avec Curtis Mayfield, c’est que j’ai écouté quand j’ai grandi. Et pourquoi je m’identifie plus à la soul ? Parce que c’est un chant de l’âme, c’est un chant moins straight : c’est-à-dire que c’est moins synthétique, c’est plus vrai. C’est le mec, il vient, il te donne l’émotion du jour en fait : c’est un peu ça la soul.

Donc tu reconnais que dans ta musique, il y a le même mélange que tu évoques avec le titre de ton album “Le Voyageur”, tu es multi facettes ? Reggae, soul, tu es présent partout…
Ah ouais, bien sûr ! En fait, j’essaie de m’inspirer de tout, tout, tout ce qui m’a suivi tout au long de ma vie, du moins jusqu’où j’en suis.

Et ton opinion sur le «milieu reggae», si on peut dire ? Sachant que toi, tu dégages quand même un message qui prône l’amour…
Je pense que le milieu reggae déjà, il grandit, donc quand même, c’est big, c’est déjà une bonne chose, ça fait plaisir. Mais le nouveau reggae, c’est difficile en fait… Je pense qu’il faut lui laisser le temps de grandir, de s’émanciper un peu, d’avoir un peu de recul. Parce que le reggae, il y a «longtemps» entre guillemets qu’il est là, mais il n’y a pas longtemps qu’il a éclaté, donc c’est un peu comme un jeune enfant, il faut lui laisser le temps de voir ce qui se passe un peu autour, mais je pense qu’on pourrait mettre un petit coup de boost quand même, parce qu’il y a d’autres pays, comme l’Allemagne, comme l’Italie, comme la Suisse, qui sont là, qui sont présents.

Tu penses qu’en France, ça ne bouge pas encore assez ?
C’est dur de dire que ça ne bouge pas encore assez, mais je veux dire que ça pourrait bouger plus.

Et ton opinion sur le public français en général ? La façon dont il accueille les artistes ?
Je le trouve dur, surtout quand il accueille les artistes jamaïquains. Parce que moi, la plupart des concerts où je vais, je vois que souvent, le public ne donne pas vraiment le maximum, alors qu’il y a quand même des Jamaïquains qui viennent. Ils font l’effort de venir… OK, ils prennent un cachet. OK, ils sont payés pour ça. Mais bon, à la base, s’ils viennent quand même, c’est surtout pour prendre la vibes. C’est qu’il fait froid ici, tu vois, il faut vouloir venir. Non, mais je pense qu’on pourrait quand même les big up un peu plus, sans tomber dans l’idolâtrie non plus.

Tu as un message à faire passer en particulier, un petit mot à dire pour les youths ?
Pour les youths ? Déjà, le premier message, c’est dire qu’il y a de l’espoir : quoi qu’ils entreprennent, si c’est positif, et si ce n’est pas grandir pour écraser son prochain, il y a plein de choses qui arrivent…


 Imprimer       Réactions
(0)   

RÉACTIONS


Aucune réaction n'a encore été déposée

Ajouter une réaction :
 Note :
 Nom : *
 E-mail :
 Commentaire : *
 
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

   
Abijah Sons à l'écoute
  Admiral T Sons à l'écoute
  Admiral Tibet Sons à l'écoute
  Aidonia Sons à l'écoute
  Alaine Sons à l'écoute
  Alborosie Sons à l'écoute
  Alkaline
  Alkaly Sons à l'écoute
  Alozade Sons à l'écoute
  Alpha Blondy
  Alpheus Sons à l'écoute
  Alton Ellis
  Anthony B Sons à l'écoute
  Anthony Cruz Sons à l'écoute
  Anthony Johnson Sons à l'écoute
  Apach Sons à l'écoute
  Assassin Sons à l'écoute
  Avaran
  Azrock Sons à l'écoute
   
Baby Cham Sons à l'écoute
  Baby G Sons à l'écoute
  Barrington Levy Sons à l'écoute
  Bascom X Sons à l'écoute
  Batch Sons à l'écoute
  Bazil
  Beenie Man Sons à l'écoute
  Beres Hammond Sons à l'écoute
  Beta Simon
  Big Youth
  Biga Ranx Sons à l'écoute
  Bitty McLean
  Black Uhuru
  Bling Dawg Sons à l'écoute
  Bob Marley
  Bobby Konders Sons à l'écoute
  Bost & Bim Sons à l'écoute
  Bounty Killer Sons à l'écoute
  Brahim Sons à l'écoute
  Brick & Lace
  Bronco Knowledge
  Broussaï Sons à l'écoute
  Buckey Ranks Sons à l'écoute
  Bugle Sons à l'écoute
  Buju Banton Sons à l'écoute
  Bunny Rugs Sons à l'écoute
  Bunny Wailer
  Burning Spear
  Burro Banton Sons à l'écoute
  Bushman Sons à l'écoute
  Busta Rhymes Sons à l'écoute
  Busy Signal Sons à l'écoute
   
Cali P Sons à l'écoute
  Capleton Sons à l'écoute
  Caporal Nigga Sons à l'écoute
  Carlton Bubblers
  Carlton Livingston
  Cecile Sons à l'écoute
  Charlie Chaplin
  Chezidek Sons à l'écoute
  Chico Sons à l'écoute
  Chrisinti
  Christopher Ellis
  Chronicle
  Chronixx Sons à l'écoute
  Chuck Fender Sons à l'écoute
  Chukki Starr Sons à l'écoute
  Clinton Fearon Sons à l'écoute
  Clive Hunt
  Cocoa Tea Sons à l'écoute
  Collie Buddz Sons à l'écoute
  Conrad Crystal Sons à l'écoute
  Cornell Campbell Sons à l'écoute
  Courtney John Sons à l'écoute
  Crown Prince Sons à l'écoute
  Culture
  Cutty Ranks Sons à l'écoute
   
Daddy Mory Sons à l'écoute
  Daddy Yod Sons à l'écoute
  Damian Marley Sons à l'écoute
  Danakil Sons à l'écoute
  Danny English Sons à l'écoute
  David Rodigan Sons à l'écoute
  Daville Sons à l'écoute
  Daweh Congo Sons à l'écoute
  Dean Fraser Sons à l'écoute
  Delly Ranks Sons à l'écoute
  Demarco
  Dennis Brown Sons à l'écoute
  Determine Sons à l'écoute
  Devonte Sons à l'écoute
  Dezarie Sons à l'écoute
  Diana Rutherford Sons à l'écoute
  Difanga Sons à l'écoute
  Dj Master Will Sons à l'écoute
  Don Carlos Sons à l'écoute
  Don Corleon Sons à l'écoute
  Don Miguel
  Duane Stephenson Sons à l'écoute
  Dub Inc Sons à l'écoute
  Dubmatix
  Dubtonic Kru Sons à l'écoute
   
Earl 16 Sons à l'écoute
  Earl Chinna Smith
  Elephant Man Sons à l'écoute
  Etana Sons à l'écoute
  Everton Blender Sons à l'écoute
   
Fantan Mojah Sons à l'écoute
  Fat Freddy's drop
  Flamengo Sons à l'écoute
  Frankie Paul Sons à l'écoute
  Freddie McGregor Sons à l'écoute
  Frenchie Sons à l'écoute
  Frisco Kid
  Full Hundred sound Sons à l'écoute
  Fundé
  Furybass Sons à l'écoute
  Future Troubles Sons à l'écoute
   
Gappy Ranks Sons à l'écoute
  Garnett Silk
  General B
  General Degree Sons à l'écoute
  General Levy Sons à l'écoute
  Gentleman Sons à l'écoute
  George Nooks
  Ghost Sons à l'écoute
  Ginjah
  Glamma Kid Sons à l'écoute
  Glen Washington Sons à l'écoute
  Gramps Morgan Sons à l'écoute
  Gregory Isaacs Sons à l'écoute
  Groundation
  Gyptian Sons à l'écoute
   
Harry Toddler
  Hawkeye Sons à l'écoute
  Hollie Cook
  Horace Andy
   
I-Octane Sons à l'écoute
  I-Wayne Sons à l'écoute
  Iba MaHr Sons à l'écoute
  Ijahman
  Ill Inspecta Sons à l'écoute
  Iqulah Sons à l'écoute
  Israel Vibration
   
Jabba Sons à l'écoute
  Jah Cure Sons à l'écoute
  Jah Mali Sons à l'écoute
  Jah Mason Sons à l'écoute
  Jah Shaka
  Jah Thunder Sons à l'écoute
  Jah Warrior Sons à l'écoute
  Jah9 Sons à l'écoute
  Jamelody Sons à l'écoute
  Janik Sons à l'écoute
  Jaqee
  Jazzwad Sons à l'écoute
  Jim Murple memorial Sons à l'écoute
  Jimmy Cliff
  John Holt
  Johnny Osbourne Sons à l'écoute
  Josie Mel
  Julian Marley
  Junior Delgado Sons à l'écoute
  Junior Kelly Sons à l'écoute
  Junior Reid Sons à l'écoute
   
K2R Riddim
  Kabaka Pyramid Sons à l'écoute
  Kanka
  Kardinal Offishal Sons à l'écoute
  Ken Boothe Sons à l'écoute
  Khago
  Kiddus I
  King Far I sound
  Kingston Ladies
  Kinkeliba Sons à l'écoute
  Kiprich Sons à l'écoute
  Konshens Sons à l'écoute
  Krys Sons à l'écoute
  Kulcha Knox Sons à l'écoute
  Ky-mani Marley Sons à l'écoute
   
Lady Saw Sons à l'écoute
  Lady Sweety
  Lee Perry
  Lexxus Sons à l'écoute
  Linval Thompson Sons à l'écoute
  Little Espion Sons à l'écoute
  Little Hero Sons à l'écoute
  Livin' Soul
  LKJ
  Lloyd Brown Sons à l'écoute
  LMS Sons à l'écoute
  Lone Ranger
  Loo Ranks Sons à l'écoute
  Lord Kossity Sons à l'écoute
  Louie Culture Sons à l'écoute
  LP International Sons à l'écoute
  Luciano Sons à l'écoute
  Lucky Dube
  Luddy Sons à l'écoute
  Lukie D Sons à l'écoute
  Lusdy Sons à l'écoute
  Lutan Fyah Sons à l'écoute
   
Macka B
  Macka Diamond Sons à l'écoute
  Mad Cobra Sons à l'écoute
  Mad Killah
  Mada nile Sons à l'écoute
  Manasseh Sons à l'écoute
  Manjul
  Marcia Griffiths Sons à l'écoute
  Masicka Sons à l'écoute
  Massive B
  Matinda Sons à l'écoute
  Matisyahu
  Mavado Sons à l'écoute
  Max Romeo Sons à l'écoute
  Merciless Sons à l'écoute
  Meta Dia
  Michael Prophet
  Michael Rose Sons à l'écoute
  Mickee 3000 Sons à l'écoute
  Midnite Sons à l'écoute
  Mighty Crown Sons à l'écoute
  Mighty Diamonds
  Military Man Sons à l'écoute
  Million Stylez Sons à l'écoute
  Mo'Kalamity Sons à l'écoute
  Monty Alexander Sons à l'écoute
  Morgan Heritage Sons à l'écoute
  Moses I Sons à l'écoute
  Mr Vegas Sons à l'écoute
  Ms. Thing
  Munga
  Murray Man Sons à l'écoute
   
Naâman
  Nanko Sons à l'écoute
  Natty Jean
  Natty King
  Natural Black
  Nazareken Tiken Sons à l'écoute
  Neg'Marrons
  Nemo Sons à l'écoute
  Nereus Joseph Sons à l'écoute
  Nicky B Sons à l'écoute
  Niggah Mickey Sons à l'écoute
  Ninjaman
  Norrisman
  Nuttea Sons à l'écoute
   
Omar Perry Sons à l'écoute
   
Pablo Moses
  Papa Tank Sons à l'écoute
  Patrice
  Paul Elliott Sons à l'écoute
  Perfect Sons à l'écoute
  Pierpoljak Sons à l'écoute
  Piratedub Sons à l'écoute
  Popcaan Sons à l'écoute
  Pow Pow
  Pressure Sons à l'écoute
  Prince Alla
  Prince Malachi
  Protoje Sons à l'écoute
  Pupa Jim Sons à l'écoute
   
Queen Ifrica Sons à l'écoute
  Queen Omega Sons à l'écoute
   
Raggasonic
  Raging Fyah Sons à l'écoute
  Ranking Joe Sons à l'écoute
  Ras Attitude Sons à l'écoute
  Ras Mac Bean Sons à l'écoute
  Ras Shiloh
  Red Rat Sons à l'écoute
  Richie Spice Sons à l'écoute
  Rico Rodriguez
  Roberto Sanchez Sons à l'écoute
  Rod Taylor Sons à l'écoute
  Romain Virgo Sons à l'écoute
  Rootz Underground
  Ruff Cutt Sons à l'écoute
   
Saël Sons à l'écoute
  Saïk
  Sanchez Sons à l'écoute
  Sandeeno Sons à l'écoute
  Sean Kingston
  Sean Paul Sons à l'écoute
  Sebastian Sturm Sons à l'écoute
  Seeed
  Sentinel
  Serani Sons à l'écoute
  Serge Gainsbourg
  Seyni
  Shabba Ranks Sons à l'écoute
  Shadow Killa
  Shaggy Sons à l'écoute
  Shockin Murray Sons à l'écoute
  Singing Melody Sons à l'écoute
  Sir Samuel
  Sister Carol Sons à l'écoute
  Sizzla Sons à l'écoute
  Smiling D Sons à l'écoute
  Solo Jah Gunt
  Spanner Banner Sons à l'écoute
  Spragga Benz Sons à l'écoute
  Stanley Beckford Sons à l'écoute
  Starckey Banton Sons à l'écoute
  Steel Pulse Sons à l'écoute
  Stephen Marley Sons à l'écoute
  Stephen McGregor
  Steve Mosco Sons à l'écoute
  Straika D Sons à l'écoute
  Sugar Minott Sons à l'écoute
  Sugar Roy Sons à l'écoute
  Supa John Sons à l'écoute
   
Taïro Sons à l'écoute
  Taiwan MC
  Taj Weekes Sons à l'écoute
  Takana Zion Sons à l'écoute
  Tanto Metro Sons à l'écoute
  Tanya Stephens Sons à l'écoute
  Tarrus Riley Sons à l'écoute
  Tarzan Sons à l'écoute
  Terry Linen Sons à l'écoute
  The Black Seeds
  The Congos Sons à l'écoute
  The Gladiators
  The Pioneers
  The Skatalites
  Third World
  Tiken Jah Fakoly
  Tippa Irie
  Tiwony Sons à l'écoute
  TOK Sons à l'écoute
  Toma  Sons à l'écoute
  Tommy Lee
  Tony Matterhorn Sons à l'écoute
  Tony Rebel Sons à l'écoute
  Tony Tuff
  Toots & The Maytals
  Trinity Sons à l'écoute
  Triston Palmer Sons à l'écoute
  Turbulence Sons à l'écoute
  Twinkle Brothers
  Typical Féfé Sons à l'écoute
   
U-Brown Sons à l'écoute
  U-Roy Sons à l'écoute
  Uman Sons à l'écoute
   
Vybz Kartel Sons à l'écoute
   
Ward 21 Sons à l'écoute
  Warrior King Sons à l'écoute
  Wayne Marshall Sons à l'écoute
  Wayne Wonder Sons à l'écoute
  Willi Williams Sons à l'écoute
  Winston McAnuff Sons à l'écoute
   
Yabby You
  Yahadanai Sons à l'écoute
  Yaniss Odua Sons à l'écoute
  Yellowman Sons à l'écoute
   
Zareb
  Zebra Sons à l'écoute
  Ziggi Recado Sons à l'écoute
  Ziggy Marley
  Zumjay Sons à l'écoute

 
 Vous êtes ici : Accueil >> Artistes à la une >> Interview
  
Site créé par l'agence© 1999-2020